AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Éléazar Wilrem, le doux géant.

Aller en bas 
AuteurMessage
Éléazar Wilrem

avatar

 Argent Argent : 20
Force Force : 20
Agilité Agilité : 20
Lieu de résidence : Panlaüd
Métier / rôle / rang : Gardien ( Forgeron à ses heures perdues. )

Fiche Laüd (Gardien uniquement)
Nom: Zelfyne
Sexe : Femelle
Description:

MessageSujet: Éléazar Wilrem, le doux géant.   Dim 25 Mar - 23:54

●¸.•*¨Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ¨*•.¸● ●¸.•*¨Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ¨*•.¸● ●¸.•*¨Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ¨*•.¸●





Pourquoi ne pas sourire un peu ?
Éléazar Wilrem.
Qui suis-je ?


Avatar :Image provenant d'une galerie d'avatar d'Azzura.
Nom : Wilrem.
Prénom :Éléazar.
Age :24 Ans.
Sexe : Masculin.
Lieu de naissance :Valkëol.
Famille : Garmien ( Père.) / Alyme ( Mère. ) / Ismelle ( Sœur. Elle est plus âgée que lui de deux années. ) / Sarm. ( Frère. Il est plus jeune qu'Eléazar d'une année. )
Lieu de résidence : Panlaüd.
Groupe :Gardien.
Métier / Rôle / Rang :Ar. ( Il est forgeron à ses heures perdues. )



Description Psychologique et physique



Éléazar est un jeune homme avenant et assez souriant. Autant dire que le fait que certains et certaines le trouvent effrayant de part sa taille est assez blessant pour lui. En effet, le jeune homme est un gentil géant, pour parler simplement. Persévérant, il n'abandonnera pas avant d'être certain que la situation est totalement perdue. Si on ajoute une grande minutie dans ses travaux à cette persévérance, Éléazar a tout pour faire des pièces métalliques et des armes de qualité. Éléazar est aussi une personne profondément altruiste. Il s'intéresse très facilement aux autres et apprécie d'offrir son aide à tous ceux qui semblent en avoir besoin. Ce constat est renforcé par le côté avenant du jeune homme. Il a grande facilité à aller vers les autres et, une fois la première impression passée, à les mettre en confiance. Le jeune homme apprécie tout particulièrement aller à la rencontre des nouveaux-venus. Il sait que la situation peut-être assez complexe à gérer et joue le rôle du grand-frère à la perfection. Protecteur, il n'hésite pas à prendre la défense des autres s'il juge cela nécessaire, défense qu'il prendra avec une certaine obstination. Éléazar est aussi une personne combative, peut-être même trop. Il considère même les combats comme étant vivifiants. Ce caractère pour le moins exubérant cache une autre réalité. Éléazar est une personne rêveuse. Il n'est pas rare de le voir installé à son établi, en train de rêvasser au lieu de travailler. Cependant, si ces rêveries peuvent être gênantes, elles n'en restent pas moins la principale source d'inspiration du jeune homme. Éléazar est aussi quelqu'un de plutôt secret. De ce fait, il apprécie la solitude de temps à autre, bien qu'il n'est jamais réellement seul. En effet, Zelfyne est toujours dans les parages. Éléazar s'est très bien fait à cette présence pour le moins particulière, et Zelfyne est sa seule confidente au Panlaüd bien que le jeune homme ait quelques amis parmi les autres Gardiens.

Physiquement, Éléazar est ce qu'on pourrait appeler un géant. Avec sa taille dépassant légèrement les deux mètres, ce surnom n'est pas usurpé, loin de là. L'homme aime plaisanter sur sa taille, en disant que personne ne peut le dépasser en ce monde sauf les Laüds. Grâce à son activité de forgeron, sa musculature s'est développée plutôt harmonieusement. En ce qui concerne le reste de son apparence, sa chevelure est d'un beau brun sombre. Étant donné leur longueur, ils arrivent en-dessous des épaules de leur propriétaire, Éléazar est obligé de les attacher pour éviter d'être gêné pendant ses activités. Ses yeux sont d'un vert assez vif, ce qui crée une sorte de contraste avec sa peau plutôt pâle.
Éléazar est généralement habillé dans des couleurs sombres, le bleu nuit étant une couleur qu'il affectionne. La seule chose qui sort de l'ordinaire sont les fourreaux de ses armes. En effet, le jeune homme est ambidextre, capacité lui permettant de manier deux armes à la fois. Il s'agit-là d'une pratique assez fatigante, même pour quelqu'un de sa carrure, ce qui fait qu'Éléazar n'utilise qu'une arme à la fois la plupart du temps. Cependant, il est tout à fait capable d'utiliser ses deux lames si la situation l'exige. Pour en revenir aux fourreaux, il s'agit de réalisations faites par le jeune homme lui-même. Finement gravés par ses soins, on y remarque aisément deux Laüds, dont l'un à une aile plus grande que l'autre. Il ne s'agit pas là d'une erreur mais d'une représentation de Zelfyne. L'autre gravure représente Vaïud, le Dieu-Laüd. En effet, Éléazar est croyant, ce qui explique le fait qu'il ait voulu être accompagné par une représentation de la Divinité dont sont issus les Laüds.



Description Historique


Auprès de sa famille, Éléazar eut une enfance des plus normale. Puîné d'une fratrie de trois enfants, ni lui ni son frère et sa sœur n'ont manqué de rien. D'un autre côté, les professions et le rang social de leurs parents n'étaient pas des plus modestes, Gamien étant banquier et Alyme descendant de la petite noblesse. Le couple put subvenir convenablement aux besoins de leurs trois enfants et même leur offrir à chacun une éducation des plus correctes. Ainsi, Ismelle, Éléazar et Sarm apprirent à lire, à compter et si le second devint Ar, les deux autres purent poursuivre leurs études par la suite, Ismelle devenant écrivain public et Sarm devint l'associé de leur père après que la séparation de leurs parents. En effet, le mariage d'Alyme et de Gamien n'était pas motivé par l'amour. La femme avait été marié par son père à Gamien en échange du remboursement de certaines dettes. Si Alyme avait accepté cette situation pendant des années, elle finit par ne plus la supporter et trompa Gamien par la suite avec l'une de leurs connaissances. Ne supportant ce déshonneur, le banquier demanda des explications à son épouse, discussion qui se poursuivit en dispute. Cette dernière fut telle qu'Alyme quitta le foyer familial à la demande de son époux, acte qui causa la colère d'Ismelle, qui vivait encore avec ses parents à ce moment-là. Cette dernière quitta Valkëol sans demander son reste, faisant la promesse de ne plus jamais adresser la parole à son père et à Sarm, qui avait préféré soutenir Gamien. Éléazar, alors âgé de dix-neuf ans, n'apprit la teneur de la situation que lorsque sa sœur lui envoya une lettre, lui apprenant son arrivée à la capitale.
En effet, l'adolescent avait quitté sa famille voilà neuf ans, afin de devenir Gardien. Depuis son plus jeune âge, Éléazar vouait un profond intérêt et un respect tout aussi impressionnant aux Gardiens. Aussi, alors qu'il n'était qu'un enfant, Éléazar s'était mit en tête de les rejoindre. Contre toute attente, l'enfant fut choisis afin de rejoindre ses modèles. Cela le combla de joie, bien qu'il eu quelques remords quant au fait de quitter Ismelle et Sarm dont il était très proche. Ces derniers le poussèrent à accepter l'offre, arguant qu'il attendait ce jour depuis des années. Cela, ajouté à la fierté de ses parents, Éléazar rejoignit les Gardiens avec d'autres enfants choisis la même année que lui. Enfants qui crurent pendant un moment qu'Éléazar avait triché sur son âge, tant il était grand par rapport à eux. Ce n'était pas le cas cependant, l'enfant ayant bien fêté ses dix ans peu de temps avant que les Gardiens ne se mettent en quête de ceux qui allaient rejoindre leurs rangs. Le jour qui marqua le plus Éléazar en ce début d'apprentissage fut le moment où lui et ses camarades furent présentés aux Laüds. Alors que les autres enfants s'intéressaient aux quelques jeunes Laüds présents, le garçon remarqua une créature qui se tenait en retrait des autres. En voyant son aile droite dans une étrange position, en partie posée sur le sol alors que l'autre aile se trouvait au-dessus de ce dernier, l'enfant pensa d'abord que la Laüd était blessée. Ce n'est qu'après qu'Éléazar apprit que Zelfyne était née ainsi, avec une aile trop grande. Loin de prendre la créature en pitié, l'enfant eu le pressentiment que Zelfyne et lui étaient fait pour s'entendre. Ce pressentiment fut le bon, car une fois la première frayeur de la Laüd passée, il ne fallut pas longtemps à Éléazar et Zelfyne pour devenir proches. En plus des enseignements de base, l'enfant eu une autre mission. Aider sa Laüd à ne plus avoir peur de voler avec lui. A force d'encouragements et de persévérance, l'enfant réussit à convaincre Zelfyne qu'il n'était pas impossible pour elle de faire comme les autres membres de son espèce et qu'elle n'avait pas a à avoir peur. Zelfyne accepta donc de voler plus souvent avec son comparse humain, pour le plus grand plaisir de ce dernier qui était rassuré de voir que sa Laüd prendre confiance en elle. A ses quinze ans, Éléazar devint Apprenti. L'adolescent pu développer d'avantage son intérêt déjà présent pour la forge et le maniement des armes. Le sabre devint rapidement son arme de prédilection, bien que l'adolescent pouvait tout à fait manier des armes plus lourdes étant donné sa stature et sa carrure. A seize ans, il dépassait déjà sans mal la plupart de ses camarades, fait qui se confirmera par la suite étant donné la carrure actuelle d'Éléazar. Pendant les différentes années de son apprentissage, l'adolescent fut un élève appliqué et persévérant. N'hésitant pas à aider certains de ses camarades, il appréciait, et apprécie toujours, être entouré de ceux qu'il considérait à présent comme sa nouvelle famille.
La situation ne changea que le jour où Éléazar reçu la lettre d'Ismelle. En effet, Éléazar était la seule famille qui lui restait, Alyme ayant suivit son amant sans qu'Ismelle ne sache où la retrouver. La jeune femme avait donc fait en sorte de se rapprocher le plus possible de son frère puîné et la capitale lui semblait être le meilleur endroit pour cela. Autant dire que lorsqu'Éléazar apprit ce qu'il s'était passé, il tomba de haut. Lui qui pensait sa famille solide connu l'une des plus grandes désillusion de sa courte existence. L'adolescent voulu tout de se faire sa propre opinion de la situation. Éléazar expliqua donc la situation à Zelfyne. Cette dernière accepta de l'aider, et les deux comparses quittèrent le Panlaüd après avoir demandé aux Arlaüds la permission de s'absenter pour les deux jours qui suivaient. Une fois qu'ils furent arrivés, Éléazar demanda à être seul, décision qui ne plu pas à Zelfyne. Ce n'est qu'après lui avoir promit de tout lui raconter dans les moindres détails qu'Éléazar se rendit auprès de son père et son frère. Passée la joie de tous se retrouver, l'adolescent demanda alors ce qui avait poussé son père à chasser Alyme. La situation dérapa et une violente dispute s'en suivit où Sarm eut un mal fou à séparer son père et son frère, les deux étant pour ainsi dire des colosses. La dispute n'eut d'ailleurs pas de fin précise, Éléazar décidant de partir pour mettre fin à l'affrontement. C'est donc en froid avec son père que l'adolescent revint au Panlaüd. Voyant que le comportement de son ami avait changé, Zelfyne demanda à lui parler dans un endroit à l'abri des oreilles indiscrètes, afin de savoir ce qui s'était passé avec exactitude. Jamais de toute sa vie la Laüd n'entendit un tel flot de jurons sortir de la bouche d'Éléazar. Une fois l'adolescent calmé, celui-ci fit la promesse de ne plus revoir son père, ni sa mère, cette dernière n'ayant pas jugé bon de lui envoyer de ses nouvelles. A présent, Éléazar n'avait plus que sa sœur et son frère, l'Apprenti ne pouvant détester Sarm étant donné qu'il ne faisait qu'éviter que la banque familiale ne s'écroule si des discordes commençaient à naître au sein du duo qu'il formait avec Gamien. Bien sûr, Zelfyne essaya de le faire changer d'avis, mais cela n'eut pas réellement d'effet. Aujourd'hui encore, Éléazar est en froid avec ses parents, au grand dam de la Laüd. Ayant atteint sa vingtième année, Éléazar pu devenir un Ar à part entière. Cette nouvelle fonction ne l'empêcha pas de continuer ses activités de forgeron, bien que ces dernières prirent une place un peu moins importante à cause des autres responsabilités liées au statut de Gardien du jeune homme.

Derrière l'écran...

Pseudo : Ermaëlle Fyrnam.
Age :Toujours le même ! ^^
Comment avez-vous connu le forum ?Double-compte.
Code du règlement : Validé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ásmundr Krönos
L'Arlaüd Ténébreux

L'Arlaüd Ténébreux
avatar

 Argent Argent : 35
Force Force : 45
Agilité Agilité : 35
Lieu de résidence : Panlaüd
Métier / rôle / rang : Arlaüd
RPs en cours : - Trapped in the Rock : Vrael
- Rencontre entre Gardiens : Eléazar

Fiche Laüd (Gardien uniquement)
Nom: Dementör
Sexe : Masculin
Description:

MessageSujet: Re: Éléazar Wilrem, le doux géant.   Lun 26 Mar - 16:18


Tu es validé !
Bravo et bienvenue parmi nous !


J'ai vu que tu avais modifié ce dont je t'avais parlé sur la CB du coup, je n'ai plus rien à redire sur ton beau perso, le voilà validé, avec 10 belles pièces dorées en poche et 20 points de Force et d'Agilité pour bien débuter Very Happy Ce géant tout gentil a l'air bien adorable malgré son penchant pour la baston. On a besoin de grands gaillards comme lui chez les Gardiens !


Tu peux désormais créer ta fiche de liens et de RPs ICI ainsi même que la Volière de ton personnage ! Je t'invite également à consulter l'Univers d'Hetenlaüd si ce n'est pas déjà fait afin de te familiariser avec ce nouveau monde ! Si tu as la moindre question, n'hésite pas à envoyer un MP à un membre du Staff ou à poser ta requête ICI. Enfin, n'oublies pas que des quêtes sont disponibles si tu n'as pas d'idée de RPs, quêtes réalisables avec les compagnons de RPs de ton choix !


Bon jeu parmi nous !





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Éléazar Wilrem, le doux géant.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cheveux doux et brillants
» Doux moment en forêt (PV Yuko) [Hentaï] [Terminé]
» Sentir son corps se détachait du sol .PV Doux Cauchemar.
» Le doux calme de la pluie torrentielle [PV]
» Doux Nuage (U-C =D) || 6 Déc.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Gardiens d'Hetenlaüd :: Administration des Personnages :: REGISTRES ET POSTES VACANTS :: Présentations Validées :: Gardiens-
Sauter vers: