AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Terminé] Le porteur sain [Ebao et Naïa]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ebao Kuza
Chevalier Entêté

Chevalier Entêté
avatar

 Argent Argent : 65
Force Force : 30
Agilité Agilité : 30
Lieu de résidence : Hantonael
Métier / rôle / rang : Chevalier d'Hentenlaüd
RPs en cours : 2/2
- Quête - Survivons à une attaque de loups avec Azul
- Rp - La chèvre

MessageSujet: [Terminé] Le porteur sain [Ebao et Naïa]   Mer 14 Nov - 23:19

C'était la première mission d'Ebao depuis sa convalescence. On l'avait envoyé ratisser l'est et la région de Sinodine. Il devait seulement passer dans les villes, arrêter les brigands, aider les gens, faire un tour au niveau de la caserne et prendre des nouvelles. Il devrait après ça revenir sur Hantonael, à temps pour le mariage de Farban. Il était l'un des garçons d'honneur de son ami. Et même si son absence ne ferait pas de grosse différence (vu que Farban avait d'autres garçons d'honneurs) il tenait tout de même à être présent pour le mariage de ses deux amis ( en plus de ça, Ismelle lui avait assuré qu'il ne serait pas placé loin d'Eléazar mais c'était un détail)

Il était maintenant à une heure de Sinodine, le soir pointait et son cheval ne serait que trop heureux d'enfin prendre une pause méritée.
Tentant de rester droit, malgré la fatigue de cinq jours de chevauchées, un mouvement sur sa droite attira le regard du chevalier..

C'était au creu du coline, avec la proximité des Kyls, les terres étaient plus vallonées, et on pouvait observer un immense cerf avec une silhouette humaine sur son dos... Ebao comprit tout de suite. Le roi était mort, la capitale en panique et attendant le couronnement du prince héritier. Ce dernier, détruit par la perte de son mère avait découvert qu'un enfant de Viteneul avait traversé plusieurs villages et semblait contaminer les populations : C'était surement lui.


Le chevalier hésita quelques secondes et fouilla dans l'une de ses sacoches, avant d'en sortir un mouchoir blanc et de se couvrir nez et bouche puis il s'approcha de l'enfant. Il semblait perdu, et mieux valait éviter de courire à toute vitesse vers lui. Ebao pourrait pacifiquement le racompagner à la frontière s'il s'y prenait convenablement.


- Naïa Muènë ? Etes vous Naïa Muènë ?

_________________

Insérez ici une bonne dose de patriotisme

Crédit - Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naïa Mùenë
L'Enfant des Bois

L'Enfant des Bois
avatar

 Argent Argent : 30
Force Force : 10
Agilité Agilité : 10
Lieu de résidence : Lamü - Pays de Viteneül
Métier / rôle / rang : Eleveur de lièvres

MessageSujet: Re: [Terminé] Le porteur sain [Ebao et Naïa]   Ven 16 Nov - 13:55

Le Porteur Sain  Naïa et Ebao

Depuis combien de temps parcourait-il les vallées à la recherche de cette cité qui commençait à germer en légende dans son esprit à force de ne pas la trouver ? Combien de fois s'était-il perdu en chemin en essayant de la trouver ? A dire vrai, Naïa ne comptait plus les jours depuis longtemps. Mais il n'en restait pas moins déterminé. Si elle pouvait l'aider, ne serait-ce qu'un peu, c'était toujours ça de prit. Et si ce n'était pas le cas, alors il chercherait ailleurs, quitte à passer ce pays au peigne fin. Tant qu'il recevait des corbeaux lui disant que sa mère respirait toujours, il n'abandonnerait pas. Car c'était bien là désormais sa seule raison de vivre. Il ne pouvait songer à faire autre chose pendant que sa mère et son peuple se meurent. Entre temps, il avait reçu d'autres nouvelles de la guérisseuse de son village, qui en plus d'avoir dénicher la source du mal, l'étudiait avec précaution pour comprendre son fonctionnement et, qui sait, trouver un remède à partir d'elle, ce qui ne semblait pas encore gagner d'avance.

Karätõn, le cerf, commençait à fatiguer. Depuis le temps qu'il voyageait, Naïa en avait presque oublier que cette superbe créature avait aussi des limites. Ca ne sera pas de trop d'arriver un jour à Sinòdine. Il paraît en plus que c'était une belle ville, ce qui n'était qu'un détail dans la quête du garçon. Au loin, derrière les collines, le soleil déclinait de plus en plus. Avec l'approche de l'hiver, le soir tombait de plus en plus tôt et les ombres du paysage s'étiraient lentement. Le ciel changeait doucement de couleur et la nuit ne tarderait sans doute pas. Naïa espérait toutefois arriver à destination avant la nuit. Il espérait aussi qu'on ne lui tienne pas rigueur de son manque d'argent. Peut-être qu'à Sinòdine, ils étaient plus généreux qu'à Hàntonael. Alors qu'il avançait au abord d'une colline, une silhouette en approche attira son attention. Au début, il ne songeait qu'à quelqu'un de passage, avant de se rendre compte que la dite personne faisait avancer sa monture vers lui. Réticent, Karätõn coucha les oreilles, nerveux.

Au fur et à mesure que l'homme venait, le jeune garçon remarquait peu à peu son allure. Il avait l'air de porter un uniforme. Serait-il de l'autorité de ce royaume ? Le fait qu'il soit seul lui faisait douter de cette hypothèse. Mais si elle était juste, pourquoi venait-il vers lui ? Serait-ce à cause des légumes volés à Känezak ? Le jeune garçon de là-bas lui aurait-il joué un mauvais tour en lui envoyant cet homme ? Ou bien peut-être rien de tout ça et quelqu'un qui demanderait son chemin ? Si c'était ça, Naïa n'était sans doute pas celui qu'il lui fallait ! Mais cette option tomba rapidement aux premiers mots de l'homme. Il connaissait son nom. A force de se présenter aux villages, ça n'avait pas grand chose d'étonnant à vrai dire, mais Naïa restait à la fois intrigué et anxieux.

- C'est moi-même Messire. Que...puis-je faire pour vous...?


©️ YOU_COMPLETE_MESS

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ebao Kuza
Chevalier Entêté

Chevalier Entêté
avatar

 Argent Argent : 65
Force Force : 30
Agilité Agilité : 30
Lieu de résidence : Hantonael
Métier / rôle / rang : Chevalier d'Hentenlaüd
RPs en cours : 2/2
- Quête - Survivons à une attaque de loups avec Azul
- Rp - La chèvre

MessageSujet: Re: [Terminé] Le porteur sain [Ebao et Naïa]   Ven 16 Nov - 21:40

Petit, chetif, clairement dénutris et à peine plus haut que Solveig...

Voici un portrait du dangereux porteur sain qu'Ebao et tous les chevaliers d'Hetenlaüd étaient chargés de trouver. Le jeune garçon le regardait avec un air étonné. Ce n'était qu'un gamin. Un gamin qui semblait perdu au beau milieu d'un pays étranger et qui ne semblait même pas avoir conscience qu'il était recherché !
Ebao ne pouvait simplement pas le traiter comme une malpropre, il lui était impossible de maltraiter un enfant.
Le chevalier devait agir avec précaution et il fouilla dans sa poche pour en sortir un nouveau mouchoir qu'il tendit au jeune garçon. Le but n'était pas de l'effrayer, juste de le sortir d'ici en sécurité.

- Je suis Sir Kuza. Un chevalier d'Hetenlaud. Ecoutez moi Naïa, vous ne vous en rendez surement pas compte mais vous êtes le porteur sain d'une maladie inconnue qui vient de tuer notre roi. C'est à dire que vous avez la maladie mais qu'elle n'a aucun effet sur vous...

Il essayait lui même de parler clairement au travers de son mouchoir.

- Cependant, vous pouvez contaminer les gens autour de vous.. Et chaque village dans lequel vous êtes passé a par la suite eu au moins un malade... Le prince d'Hetenlaud veut que vous quittiez le pays.


Il lui tendit à nouveau le mouchoir.

- Mettez le autour devant votre bouche. Ne touchez plus à rien, je vais vous conduire à la frontière. Vous devrez rentrer chez vous.

_________________

Insérez ici une bonne dose de patriotisme

Crédit - Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naïa Mùenë
L'Enfant des Bois

L'Enfant des Bois
avatar

 Argent Argent : 30
Force Force : 10
Agilité Agilité : 10
Lieu de résidence : Lamü - Pays de Viteneül
Métier / rôle / rang : Eleveur de lièvres

MessageSujet: Re: [Terminé] Le porteur sain [Ebao et Naïa]   Ven 16 Nov - 22:53

Le Porteur Sain  Naïa et Ebao

Naïa observait l'homme devant lui, méfiant, mais décidant de ne pas porter de jugement tant qu'il n'était pas certain de ce qu'il lui voulait. Même s'il trouvait curieux ce mouchoir qui lui couvrait une partie du visage, comme s'il voulait caché son identité ? Il pourrait presque ressembler à un bandit de grands chemins. Pourvu qu'il n'en soit rien. Naïa eut un gros doute sur cette question lorsqu'il vit l'homme fouiller sa poche, puis sortir un autre mouchoir. Qu'est-ce qu'il lui voulait finalement ? Bien que l'inconnu tendait le mouchoir vers lui, l'enfant ne fit aucun mouvement et observa un moment l'objet d'un soupçonneux regard qu'il reporta rapidement sur l'adulte. Celui-ci se présenta. C'était donc un chevalier. Naïa n'était pas passé loin en devinant l'autorité face à l'armure de l'homme. Le regard du garçon changea toutefois face aux révélations de l'individu. Porteur sain ? La mort du roi ? Qu'elle était cette histoire ?!

Bien évidemment, il ne pouvait pas passer à côté de la maladie mentionnée. Etait-elle celle à laquelle il cherchait un remède ? L'homme disait-il vrai ? Il en vint à se rendre compte que si c'était le cas, il pourrait même être accuser d'avoir causé la mort d'un souverain. Naïa restait tout simplement muet face aux dires du Sir Kuza, ne sachant pas quoi en penser, ni s'il pouvait le croire réellement. Mais bon, pourquoi mentirait-il en fait ? Naïa avait toujours tendance à voir du bon en chacun, alors ce n'était pas son genre non plus de se dire qu'il avait un potentiel menteur devant lui. Après tout, il avait bien laissé sa naïveté l'emporter lorsqu'il était face à ce vilain garçon à Käzenak. Cela dit, ça sonnait tout de même comme une histoire à dormir debout, si difficile à avaler, car la vérité était toujours le plus dur à accepter. Naïa resta toujours aussi silencieux, de plus en plus dépité devant les propos de l'homme qui disait à présent en plus avoir contaminer d'autres personnes. Et si...Et s'il avait également contaminé les gens de son propre pays ? D'après les corbeaux qu'il recevait, il savait que la maladie s'était également grandement répandue à Vitenëul. Etait-ce de sa faute aussi...?

Comme un retour soudain à la réalité, Naïa ne réagit qu'à la fin, lorsque le dénommé Kuza lui annonça la décision du fils du roi. L'enfant écarquilla les yeux avant de se redresser sur sa selle, reportant à nouveau une angoissante attention à l'homme. Quitter le pays ?! L'enfant ne bougea pas d'avantage lorsque l'homme lui présenta une fois encore le mouchoir. Ses doigts se crispèrent sur ses rênes. Il nia d'un timide hochement de tête.

- Je ne peux faire ça, répondit-il mal à l'aise, l'-l'étrange maladie dont vous parlez accable également chez moi. Je...Je suis venu dans ce pays quérir de l'aide pour en trouver le remède et quand bien même ne viendrait-elle pas, je continuerais par mes propres moyens. Je ne peux m'arrêter Messire !


©️ YOU_COMPLETE_MESS

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ebao Kuza
Chevalier Entêté

Chevalier Entêté
avatar

 Argent Argent : 65
Force Force : 30
Agilité Agilité : 30
Lieu de résidence : Hantonael
Métier / rôle / rang : Chevalier d'Hentenlaüd
RPs en cours : 2/2
- Quête - Survivons à une attaque de loups avec Azul
- Rp - La chèvre

MessageSujet: Re: [Terminé] Le porteur sain [Ebao et Naïa]   Sam 17 Nov - 0:10

Le gamin refusa de mettre le mouchoir autour de son visage quand le chevalier lui présenta à nouveau le bout de tissus.
Il n'avait clairement pas la mesure des choses. Ebao venait de lui dire que le roi, l'homme le plus important d'Hetenlaud, était mort de ce mal mystérieux et il continuait de penser qu'il pourrait trouver un remède en ces contrées. Si remède il y avait eu, le roi aurait été le premier à en bénéficier...
Mais il était jeune et pleins d'innocence ne se rendant pas compte que ses actions, aussi "gentilles" soient-elles venaient d'importer une maladie étrangère dans de nouvelles contrées et de peut-être condamner des milliers de personnes qui n'avaient rien demandé.

L'enfer est pavé de bonnes intentions. Ce jeune Naïa en était l'illustration même.

Ebao tendit à nouveau le mouchoir, plus insistant.

- Vous ne trouverez rien ici. Si nous avions un remède, nous aurions soigné le roi, ce n'est pas le cas. Il est mort sans que nous n'ayons pu y faire quoique ce soit. Vous en avez assez fait Naïa, il faut rentrer chez vous. Profitez de la clémence du prince et partez d'Hetenlaud. Ces terres ne vous apporterons rien. Maintenant mettez ce foulard, nous allons devoir traverser les Kyls et j'apprécierais que ce nouveau territoire ne soit pas non plus contaminé.

Ebao partit devant, prenant la direction de l'est. Il connaissait bien cette partie du pays. Il y allait régulièrement, quand il rendait visite à sa mère.
A peine son cheval avait-il avancé de quelques pas qu'Ebao s'arrêta et jeta un coup d'oeil derrière lui.

- Je n'ai pas envie d'utiliser la force contre vous Naïa. Mais mon prince estime que vous êtes un danger pour ces terres, donc si vous refusez de me suivre, je serais contraint de vous emmener à la frontière de force.


Il observait le garçon. Attendant de voir s'il choisissait de résister ou s'il se ralliait enfin à la raison.
Il n'y avait aucun remède à Hetenlaüd.


_________________

Insérez ici une bonne dose de patriotisme

Crédit - Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naïa Mùenë
L'Enfant des Bois

L'Enfant des Bois
avatar

 Argent Argent : 30
Force Force : 10
Agilité Agilité : 10
Lieu de résidence : Lamü - Pays de Viteneül
Métier / rôle / rang : Eleveur de lièvres

MessageSujet: Re: [Terminé] Le porteur sain [Ebao et Naïa]   Sam 17 Nov - 0:43

Le Porteur Sain  Naïa et Ebao

Naïa était bien conscient de la vérité. Le roi était mort par sa faute. Mais il était encore trop sous le choc des révélations et l'ordre de son départ du pays pour vraiment s'en préoccuper d'avantage. Trop jeune, il n'avait de place dans sa tête que pour une chose à la fois. Au plus tard, quand il y repensera à tête reposée, il prendra plus de considération à la bien triste nouvelle qu'affrontait Hetenlaüd. Mais pour le moment, il n'avait retenu qu'une chose : on voulait qu'il s'en aille. On ne lui avait jamais accordé beaucoup de soutien depuis son arrivée sur ces terres, à part de la part d'Ermaëlle. Il y a quelques temps encore, même un garçon de son âge l'avait chassé du village. Naïa ne devrait presque pas être surpris qu'on lui demande de quitter le royaume. Pourtant, il ne pouvait s'y résoudre. Rentrer chez lui ? Pour faire quoi ? Regarder sa mère mourir sans agir ? Grâce à quelques remèdes qu'il avait trouvé, dans son pays comme ici et surtout avec l'aide d'Ermaëlle, il avait déjà réussi à retarder son jugement dernier. L'homme insista d'avantage, affirmant que trop de mal avait déjà été fait. Naïa fronça les sourcils, mais au fond de lui, il n'en restait pas moins très inquiet, et surtout gonflé d'un malaise général. Il déglutit.

Lorsque le chevalier entama la marche après que Naïa ait récupéré le foulard malgré lui, ce dernier ne lui avait néanmoins pas emboîté le pas, les yeux baissés vers le sol, plongé dans un profond désarroi. Il jeta un oeil au foulard, pensif et referma son poing dessus avant de redresser son regard vers l'homme. Il pouvait comprendre que les gens avaient peur si c'étaient vraiment ce qu'ils croyaient de lui. Mais bon sang, ce soit-disant Prince n'avait aucune preuve ! Qui plus est, s'il avait perdu son père, ne pouvait-il pas comprendre que Naïa cherchait à ne pas perdre sa mère ? Tant qu'elle avait une chance de s'en sortir, il ne pouvait pas laisser tomber. Pas après des mois de voyage qu'il avait fait pour elle. Les gens de ce royaume devraient plutôt l'aider dans sa quête au lieu de lui faire obstacle, ça porterait ses fruits pour tout le monde. Après un moment de silence, le jeune garçon prit une profonde inspiration avant de répondre.

- Je ne peux pas rentrer maintenant.

Aussitôt dit, il talonna sa monture. Le cerf, prit au dépourvu, bondit dans la plaine tel un cabris dans la montagne en s'éloignant du chevalier d'Hetenlaüd.

©️ YOU_COMPLETE_MESS

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ebao Kuza
Chevalier Entêté

Chevalier Entêté
avatar

 Argent Argent : 65
Force Force : 30
Agilité Agilité : 30
Lieu de résidence : Hantonael
Métier / rôle / rang : Chevalier d'Hentenlaüd
RPs en cours : 2/2
- Quête - Survivons à une attaque de loups avec Azul
- Rp - La chèvre

MessageSujet: Re: [Terminé] Le porteur sain [Ebao et Naïa]   Sam 17 Nov - 16:54

Le gamin se fichait de lui ? Il était vraiment en train d'essayer de fuir ? Avec son cerf affamé qui n'allait surement pas pouvoir tenir la distance face à un cheval de guerre entraîné, reposé et bien nourri ?
Bon sang, Ebao n'en revenait pas, mais pourquoi ce gamin tenait donc tant à resté ? Qu'est-ce qu'il n'avait pas comprit quand le chevalier lui avait expliqué qu'il n'y avait pas de remède ?
Ebao donna un coup de talon à son cheval et ce dernier se mit au galop poursuivant d'un pas lourd et puissant le frêle animal.
Si d'ordinaire, un cerf aurait pu devancer un cheval, celui ci portait un humain et était fatigué, aussi, Ebao fut rapidement à sa auteur et lui barra le passage. Il ne comptait ni toucher l'enfant ni le cerf, s'il pouvait éviter de mourir bêtement de maladie, ça l'arrangerait tout autant.

- Ce n'est pas le moment d'agir à votre guise ! Vous allez me suivre, rester ici est inutile, personnes ne vous aidera et si les gens apprennent qui vous êtes ils vous chasseront à coup de fourche ! Rentrez chez vous ! Hetenlaud n'a pas de remède !


Il sortit son épée et menaça Naïa avec. Il ne comptait pas le blesser, juste lui faire la peur de sa vie. Ce gamin ne devait pas être assez crétin pour continuer de chercher dans un pays qui ne voulait pas de lui. Le prince était clément, mais rien n'indiquait qu'il avait la même politique de non mise à mort que son père. D'un jour à l'autre, l'ordre pourrait très bien être donné de tuer Naïa. Il était tout de même un danger pour tout le pays !

- Je ne sais pas pourquoi vous êtes persuadé que le remède se trouve ici, mais vous avez tord ! Vous devez partir maintenant ! Retournez à Viteneuil, allait à la capitale de votre propre pays ! Vos médecins valent les notre et ils auront déjà trouvé un remède !

_________________

Insérez ici une bonne dose de patriotisme

Crédit - Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naïa Mùenë
L'Enfant des Bois

L'Enfant des Bois
avatar

 Argent Argent : 30
Force Force : 10
Agilité Agilité : 10
Lieu de résidence : Lamü - Pays de Viteneül
Métier / rôle / rang : Eleveur de lièvres

MessageSujet: Re: [Terminé] Le porteur sain [Ebao et Naïa]   Sam 17 Nov - 17:49

Le Porteur Sain  Naïa et Ebao

Têtu, tels étaient les enfants. Sous les émotions, ils avaient tendance à croire que ce qu'ils voulaient et rarement à se laisser abattre. Naïa ne savait pas comment réagir et savait que la fuite n'était pas l'idée du siècle. Mais il ne voyait là que sa seule échappatoire. Ne plus avoir ce chevalier dans les pattes et réfléchir à tout ça dans un coin en silence. Le cerf traçait sa route malgré sa faiblesse. Il obéissait à l'enfant tant qu'il le pouvait encore. Il avait sentit les craintes de son maître. L'animal lui-même avait ainsi jugé bon de s'éloigner de l'homme en armure. Hélas, l'étalon de l'homme était plus rapide sur ce coup là. Il était en bien meilleure condition que le cervidé. Quand il lui bloqua la route, le cerf freina vivement et piaffa de nervosité. Agité, Naïa dû resserrer un peu plus les rênes pour le calmer. L'homme n'avait décidément aucune intention de lui laisser une chance. Tout le monde ne pouvait tout de même pas être au courant pour cette histoire, si...?

- Mais...

Naïa se tut aussitôt sans poursuivre, quand le son d'une épée tirée hors du fourreau le rappela à l'ordre. Quel bruit sinistre. L'enfant fixait la lame, son sang se glaça dans ses veines. Cet homme n'oserait tout de même pas...? Il redressa toutefois son regard vers le dénommé Kuza qui enchaîna pour le convaincre de son départ tandis que le jeune garçon n'avait aucune envie de faire marche arrière, de rentrer bredouille. Certes, les gens d'ici n'avaient pas tous été les plus aimables. Mais il n'oubliait pas Ermaëlle. Elle. Elle qui pourtant venait sûrement du pire pays du monde, avait été la seule à le comprendre et à le soutenir. Quelle ironie ! Pendant un moment, Naïa perdit le courage de répondre au chevalier.

- Si...si c'était le cas, je ne serais pas là. Soyez clément Messire et laissez-moi passer ! Je ne demande encore qu'un peu de temps dans cette contrée ! R-Rengainez donc votre lame...Je...Je suis pas apte à me battre en quelque manière que ce soit...

Non, il ne le pouvait pas. Il n'avait jamais appris à manier la moindre lame, ni à se battre. Il n'était qu'un petit garçon tout juste bon à élever des lièvres, chasser et pêcher le poisson. Il n'était pas de taille face à un seul et unique homme comme Kuza.


©️ YOU_COMPLETE_MESS

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ebao Kuza
Chevalier Entêté

Chevalier Entêté
avatar

 Argent Argent : 65
Force Force : 30
Agilité Agilité : 30
Lieu de résidence : Hantonael
Métier / rôle / rang : Chevalier d'Hentenlaüd
RPs en cours : 2/2
- Quête - Survivons à une attaque de loups avec Azul
- Rp - La chèvre

MessageSujet: Re: [Terminé] Le porteur sain [Ebao et Naïa]   Sam 17 Nov - 18:29

Non mais... Il avait quel âge pour ne pas avoir deux sous de jugeote cet enfant ? Il donnait l'impression d'être aux portes de l'adolescence et n'était pas capable d'écouter ce que lui disait Ebao ! Un enfant de douze ans prenait quand même en compte ce qu'on lui disait, il avait passé l'âge de foncer dans le mur sans aucune notion de ce qui l'entoure ! Et depuis longtemps !! Cela agaça le chevalier, d'un naturel peu patient. Il se retint de crier sur le jeune homme qu'il était temps de se déboucher les oreilles.

Ebao venait de lui expliquer (deux ou trois fois) qu'il n'y avait aucun remède et lui il voulait juste rester ?! Pourquoi ? Compter les pâquerettes ? Parce que même ça ça allait devenir compliqué avec l'hiver ! Il ne voyait donc pas qu'il risquait sa propre sécurité et celles des autres ?

Non, bien sûr que non, sinon il serait parti et ce depuis bien longtemps déjà !

- Gamin écoute.

L'agacement perçait dans sa voix. C'en était fini du vouvoiement.

- Je te l'ai déjà dis plusieurs fois. Nous n'avons pas de remède. Le roi est mort, si nous avions un remède, crois moi que le roi serait en vie. Tu pers ton temps ici, pourquoi tu ne veux pas l'entendre ? Rentre chez toi !

Evidemment qu'il n'était pas apte à se battre. Déjà qu'il n'était pas apte à grand chose du point de vue d'Ebao, alors se battre serait compliqué. Mais c'eût au moins l'effet escompté. Il avait peur, et c'est tout ce que le chevalier voulait. Il pourrait maintenant le conduire à la frontière et avec un peu de chance, le pré-adolescent plus lent à la détente que la moyenne aurait peut-être allumé son cerveau entre temps.

Le chevalier préféra ne pas revenir sur la présence ou non d'un quelconque remède à Viteneul, pour ce qu'il en savait, il n'y en avait pas à Hentenlaud pourquoi continuer les recherches ? Si c'était le cas, le roi et les dizaines de malades auraient été sauvé. Un grand empire ne laisse pas mourir sa population et cherche toujours à éviter les pandémies. Question de logique et d'éthique. Le gamin même du haut de ses douze ans pouvait entendre les arguments du chevalier.

Le chevalier n'abaissa pas son arme et la garda pointée sur le jeune homme :

- Passe devant. Marche vers les montagnes. Tu rentres chez toi, et ce n'est pas négociable. Il n'y a aucun remède ici.

On voyait les Kyls d'ici. Difficile de se perdre.

_________________

Insérez ici une bonne dose de patriotisme

Crédit - Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naïa Mùenë
L'Enfant des Bois

L'Enfant des Bois
avatar

 Argent Argent : 30
Force Force : 10
Agilité Agilité : 10
Lieu de résidence : Lamü - Pays de Viteneül
Métier / rôle / rang : Eleveur de lièvres

MessageSujet: Re: [Terminé] Le porteur sain [Ebao et Naïa]   Sam 17 Nov - 19:00

Le Porteur Sain  Naïa et Ebao

A bout de patience, le chevalier avait haussé la voix, ce qui eut le don d'agiter d'avantage le cerf qui appréciait peu ce ton. Naïa non plus, ne l'apprécia guère, mais au vue de sa situation, il ne prononça plus un mot. L'homme ne cherchait plus la discussion et était décidé à le ramener là d'où il venait. Naïa ne se sentit plus le courage de dire un mot de plus. La présence de l'épée l'en dissuadait tout autant que la colère de l'homme. Pourtant, le jeune Vitenëulor n'était toujours pas prêt à retourner dans son pays. Mais que pouvait-il faire ? Il était tout bonnement coincé. Il ne pouvait pas fuir. Sa bête n'était pas en état d'affronter un cheval de l'armée à la course. Il nota toutefois que l'homme tenait quelques distances avec lui, sûrement à cause de cette histoire de maladie.

Tout d'abord figé, l'enfant jeta un oeil derrière lui, vers les crêtes qui s'élevaient au loin vers le ciel. Pas même une seconde de plus ne lui semblait accorder en cette contrée désormais. Son coeur se serra, autant que ses dents. Il se retenait de verser la moindre larme qui le titillait sous ses paupières. Cela dit, il se résigna à son sort et fit faire demi-tour à sa monture. Le cerf pivota sur ses sabots. Légèrement talonné par l'enfant, il fit marche avant, vers la silhouette montagneuse qui se dessinait à l'horizon. C'était un chemin qui lui restait inconnu. Ils n'étaient pas passé par les montagnes pour venir ici. L'ascension aurait été trop difficile et ce relief infernal lui aurait fait faire mille détour et se perdre aurait été une évidence. Les Kyls étaient des monts imposants. Mieux valait les connaître comme il se devait pour les franchir et connaître les chemins. De plus, il fallait avouer que Naïa n'avait pas osé s'y rendre en sachant qu'elles étaient habités par une population relativement méconnue.

En avançant, il se risqua toutefois un regard en arrière, comme pour voir si l'homme le suivait, comme pour voir si l'épée était toujours tirée. Mais par la suite, son regard se dévia sur le paysage de la vallée autour de lui, avant de se reporter à nouveau sur les hautes montagnes. Son coeur était si lourd qu'il se demandait encore comment il pouvait battre aussi vite et comment il ne croulait pas sous un tel poids.


©️ YOU_COMPLETE_MESS

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ebao Kuza
Chevalier Entêté

Chevalier Entêté
avatar

 Argent Argent : 65
Force Force : 30
Agilité Agilité : 30
Lieu de résidence : Hantonael
Métier / rôle / rang : Chevalier d'Hentenlaüd
RPs en cours : 2/2
- Quête - Survivons à une attaque de loups avec Azul
- Rp - La chèvre

MessageSujet: Re: [Terminé] Le porteur sain [Ebao et Naïa]   Sam 17 Nov - 20:34

Le garçon sembla enfin abandonner l'idée de rester ici. De toute façon, il n'y avait rien à trouver à Hetenlaud, il se baignait dans des espoirs qui n'en seraient que plus cruels quand il comprendrait qu'il n'y avait tout simplement pas de remède.
Naïa partit devant, comme Ebao le lui avait indiqué et le chevalier tira sur les rênes de son cheval à la robe pie pour le faire suivre le cerf et le jeune garçon. Il ne rangea pas son épée pour autant, le peu de temps qu'il avait passé en compagnie de Naïa lui avait prit que ce garçon était aussi têtu que pouvait l'être un bateau en train de couler. Il n'avait très certainement pas changé d'avis et devait surement rêver de se perdre à nouveau dans ces collines en espérant que le jour où il trouverait finalement une route serait celui où les savants d'Hetenlaüd trouveraient un remède.

C'était naïf.

Bien qu'elle ne soit pas rangée, il avait cependant abaissé son épée, afin de ne pas gêner les mouvements de son cheval et gardait l'oeil sur le cerf et le jeune homme, prêt à couper court à la moindre incartade.

- Tu sais, si tu es immunisé, c'est peut-être toi le remède. Tu pourrais donner ton sang à ceux qui sont malades. Ce serait tout ou rien, je veux dire ils risquent d'en mourir les transferts de sang ne se passent pas toujours bien et on ne sait pas pourquoi... Mais des fois, cela peut faire des miracles.


Il disait ça comme ça... Sans vraiment y croire. De toute façon il espérait aussi que les médecins de son pays trouvent un remède avant que tout le monde en meurt. Mais ce n'était pas encore le cas, et quand cela arriverait, Hetenlaud aiderait surement son voisin de l'est. A quoi bon arpenter le royaume seul quand vous n'y êtes pas désiré et que rien ne vous y attends ?

_________________

Insérez ici une bonne dose de patriotisme

Crédit - Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naïa Mùenë
L'Enfant des Bois

L'Enfant des Bois
avatar

 Argent Argent : 30
Force Force : 10
Agilité Agilité : 10
Lieu de résidence : Lamü - Pays de Viteneül
Métier / rôle / rang : Eleveur de lièvres

MessageSujet: Re: [Terminé] Le porteur sain [Ebao et Naïa]   Sam 17 Nov - 21:13

Le Porteur Sain  Naïa et Ebao

Naïa eut un frisson. Donner son sang...? Déjà, il avait encore du mal à croire à cette histoire d'immunité ou de porteur sain, enfin ce genre de truc. Qu'est-ce que le Prince pouvait bien en savoir quelque chose ? Il cherchait juste un coupable à ce qui se passait dans son pays rien de plus. Au lieu d'aider, il se contentait de chasser l'intrus. Quand on ne voyait plus le problème, il n'y avait plus de problème, c'est ça ? Et ce chevalier, si c'était pour proposer des idées qui pouvaient avoir l'effet inverse, ce n'était vraiment pas la peine de le mentionner. Et puis, transfert de sang...Brr !

Mais c'était bien un miracle dont il avait besoin pour sortir de ce pétrin. Il ne savait pas jusqu'où l'homme comptait le guider comme ça avec une épée dans le dos. Mais il ne pourrait pas s'assurer de toute manière que l'enfant reste bel et bien dans son pays une fois la frontière passée n'est-ce pas ? Naïa soupira pour toute réponse. Il était peut-être le remède...Mais peut-être était-il également la cause de tout ça ? Avait-il condamné Vitenëul par la même occasion en voyageant à travers lui ? Avait-il contaminé sa propre mère...? Ou alors c'était elle qui l'avait contaminé ? Qui avait commencé cette épidémie ? S'il n'avait pas d'autres choix que de rentrer, le guérisseur de son village lui en dira d'avantage. Même si Naïa préférait rester à Hetenlaüd en bon ignorant au lieu de perdre du temps à refaire le chemin inverse. Il était venu à Hetenlaüd pour demander leur aide, pas pour recevoir du mépris !

- M...Messire Kuza...? tenta néanmoins le garçon au bout d'un moment, avez-vous une personne dans votre vie qui compte plus que tout pour vous...? N'auriez-vous pas envie de remuer ciel et terre pour trouver un moyen de sauver cette personne si dans votre coeur, il y avait un espoir d'avoir une solution quelque part...?

Ca devrait s'appeler de la persuasion affective, presque.

©️ YOU_COMPLETE_MESS

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ebao Kuza
Chevalier Entêté

Chevalier Entêté
avatar

 Argent Argent : 65
Force Force : 30
Agilité Agilité : 30
Lieu de résidence : Hantonael
Métier / rôle / rang : Chevalier d'Hentenlaüd
RPs en cours : 2/2
- Quête - Survivons à une attaque de loups avec Azul
- Rp - La chèvre

MessageSujet: Re: [Terminé] Le porteur sain [Ebao et Naïa]   Sam 17 Nov - 21:36

S'il y avait des personnes à qui Ebao tenait et pour qui il pourrait remuer terre et ciel ? Il y en avait... Beaucoup même. Entre sa mère, sa grand-mère, son frère, Solveig, Farban et Ismelle... Ou Eléazar, il y en avait du monde pour qui Ebao serait prêt à tout. Prêt à s'exiler pour trouver un remède, oui peut-être, mais...

- Il y a plusieurs personnes en effet. Je serai près à tout pour eux, mais tant qu'à faire, je ne perdrai pas mon temps à chercher dans un endroit où je sais que je ne trouverai rien. J’emploierai mon temps différemment, à chercher là où je n'ai pas encore cherché ou à profiter des derniers instants que j'aurai avec eux...

La gamin avançait toujours devant lui. Il essayait de le prendre par les sentiments, de faire jouer la corde sensible. Mais justement. Si Ebao le laisser se balader, s'il le laisser aller vers Sinodine, c'est entre autre la vie de sa mère qu'il exposerait au danger de la maladie. Celle d'Olea, et de milliers d'autres personnes qui n'avaient rien demandé.

- Tu sais. On est tous important pour quelqu'un. Et si je te laisse aller dans une nouvelle ville, il y a des chances que tu transmettes ta maladie à un tas de nouvelles personnes qui seront tous important pour quelqu'un. En te conduisant loin d'Hetenlaud, je protège ces gens. Et tu ferais mieux de retourner chez toi pour profiter des derniers instants avec ta famille, ou tu le regretteras à jamais... De ne pas avoir été là. D'avoir gâché leurs derniers instants à chercher vainement un remède dans un pays où il n'y a pas de remède. Ta place est là bas, pas ici.

Les Kyls étaient de plus en plus proche. Et Ebao comptait bien faire en sorte de raccompagner le jeune garçon de l'autre côté des montagnes.

_________________

Insérez ici une bonne dose de patriotisme

Crédit - Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naïa Mùenë
L'Enfant des Bois

L'Enfant des Bois
avatar

 Argent Argent : 30
Force Force : 10
Agilité Agilité : 10
Lieu de résidence : Lamü - Pays de Viteneül
Métier / rôle / rang : Eleveur de lièvres

MessageSujet: Re: [Terminé] Le porteur sain [Ebao et Naïa]   Sam 17 Nov - 22:06

Le Porteur Sain  Naïa et Ebao

C'était là un dilemme auquel Naïa avait réfléchit depuis longtemps. Rester avec sa mère jusqu'à la fin ou partir tenter le tout pour le tout. Il avait choisi de tenter le tout. On pouvait trouver ça idiot, mais c'était pourtant son choix. Et il avait promis à sa mère de ne revenir que pour la sauver...Que va t-il lui dire à présent ? Qu'il avait échoué ? Qu'il n'avait pas pu aller jusqu'au bout de ses recherches parce que ce maudit prince en avait décidé ainsi ? Le jeune garçon serra les rênes. Il ne serait peut-être même pas capable de regarder sa mère dans les yeux après ça. Ni quiconque de son village. Tout était donc fini pour elle ? Pour eux...? Non, jamais ! Il ne pouvait pas laisser tomber ! Et il doutait fortement que des gens ait passé le monde au peigne fin pour trouver de quoi sauver leur propre roi.

Mais si Naïa perdait sa mère, il n'aurait plus personne. Il avait déjà perdu son père, son jumeau...L'enfant était loin d'être en accord avec les dires du chevalier. Et tout ce qu'il ressentait à présent n'était qu'un mélange de tristesse, de désespoir et d'un soupçon de colère également vis à vis de cet homme qui était entré dans sa vie. Et éventuellement envers tout ceux qui lui avait tourné le dos. Chercher vainement un remède ? Naïa ne pouvait pas croire que tout ce qu'il avait fait avait été vain ! Il n'avait pas trouvé LE remède, mais en avait trouvé quelques-uns pour au moins retarder la progression de la maladie et ça, ce n'était pas rien ! Peut-être aurait-il pu trouver plus efficace, avec plus de sursis à Sinòdine, hélas... Ah ça, il s'en souviendra de son séjour à Hetenlaüd, mais pas en bien. Et ces montagnes qui se rapprochaient de plus en plus...Naïa avait déjà l'impression d'être au plus proche de cette maudite frontière.

- Messire, vous croyez mal, osa t-il encore, je n'ai peut-être pas trouvé la solution ultime mais bien des médicaments et prescriptions que j'ai trouvé dans votre pays où pu soulager au moins, à défaut de soigner entièrement...S'ils y en a d'autres, je me dois de continuer mes recherches. Ayez pitié...Je me montrerais prudent envers autrui !

©️ YOU_COMPLETE_MESS

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ebao Kuza
Chevalier Entêté

Chevalier Entêté
avatar

 Argent Argent : 65
Force Force : 30
Agilité Agilité : 30
Lieu de résidence : Hantonael
Métier / rôle / rang : Chevalier d'Hentenlaüd
RPs en cours : 2/2
- Quête - Survivons à une attaque de loups avec Azul
- Rp - La chèvre

MessageSujet: Re: [Terminé] Le porteur sain [Ebao et Naïa]   Sam 17 Nov - 22:26

- Je "crois mal" ?

Ebao eut un petit rire. Le petit devenait audacieux. Ou désespéré. Il essayait vraiment de lui faire croire qu'il y avait un remède, ici ? Il le prenait pour le premier idiot qu'il aurait rencontré ? Bien qu'inculte, Ebao n'était pas stupide, il était même doté d'un très bon raisonnement. Il se basait sur des faits quand le jeune garçon se basait sur de l'espoir et qu'il gâchait les derniers jours de sa famille à chercher un remède inexistant.

- Ecoute petit. Si cette maladie avait un remède connu, notre roi, le roi d'Hentenlaud en aurait bénéficié. Je suis heureux d'apprendre que tu aies pu retardé l'échéance, mais si tu cherchais un moyen d'atténuer la douleur tu aurais pu rester cez toi et cueillir des graines de coquelicot pour avoir le résultat escompté ! Je te demande d'arrêter de naïvement croire qu'il y a un remède ici ! Nous n'en avons pas ! Ou notre roi et nos concitoyens auraient été sauvé depuis longtemps ! Tu le comprends ça ?!

Il s'agaçait à nouveau. Ce gamin ne pouvait donc pas entendre raison ? Ebao avait déjà du dire cette argument cinq ou six fois maintenant ! Il était sensé avoir des oreilles !

- Il est temps que tu ouvres les yeux petits ! Ton voyage aura juste servi à retarder l'échéance, mais aucun remède n'existe à ce jour, du moins pas à Hetenlaud !

Heureusement, ils seraient bientôt aux Kyls, le gamin finirait par se résigner, du moins le chevalier l'espérait car il n'allait pas supporter de l'entendre halluciner sur un potentiel remède pendant toute la traversée des cols montagneux !

- Et les médecins de Viteneul valent ceux d'Hetenlaüd, ils ont peut-être trouvé quelque chose en ton absence ! Alors fais toi une raison et rentre chez toi. Tu seras mieux auprès de ta famille qu'à vagabonder dans un pays étranger en contaminant et exterminant tout le monde !

_________________

Insérez ici une bonne dose de patriotisme

Crédit - Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naïa Mùenë
L'Enfant des Bois

L'Enfant des Bois
avatar

 Argent Argent : 30
Force Force : 10
Agilité Agilité : 10
Lieu de résidence : Lamü - Pays de Viteneül
Métier / rôle / rang : Eleveur de lièvres

MessageSujet: Re: [Terminé] Le porteur sain [Ebao et Naïa]   Sam 17 Nov - 22:47

Le Porteur Sain  Naïa et Ebao

Remède connu, là était bien le terme. Mais Naïa ne parlait pas d'un remède connu, sinon le problème aurait été résolu depuis longtemps. Mais quand on cherche, on trouve. Rester chacun chez soi dans son pays à attendre que l'heure passe ne servirait pas plus. Le tout pour le tout, Naïa avait choisi d'agir et de chercher, même en vain, plutôt que d'attendre la fin. Il fronça les sourcils aux paroles de l'homme mais décida de ne plus y répondre. A quoi bon ? Le chevalier n'était pas prêt de lui lâcher la grappe. Même si Naïa était incroyablement têtu, quoi qu'il en dise, il refusait effectivement d'entendre raison. Il ne se résignait qu'en état de fait, mais au fond de lui, il n'en pensait pas moins.

Et ce rire. Le rire de cet homme lui avait fait froid dans le dos. Se moquait-il de lui en pareilles circonstances ? En tout cas, l'enfant avait épuisé ses réserves pour tenter de convaincre le chevalier de le laisser filer. Mais l'homme était aussi têtu que lui, à répéter les mêmes choses pour toute réponse. Tout en arrivant à proximité des montagnes, le garçon serait bien curieux de savoir comment réagirait vraiment l'homme s'il apprenait qu'un de ses proches était atteint. Est-ce qu'il ferait ce qu'il disait ? Rester à son chevet, priant mille dieux peut-être, et attendre que la mort vienne ? Il serait pourtant sans doute bien content d'en trouver, des médicaments pour retarder l'échéance comme il disait.

©️ YOU_COMPLETE_MESS

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ebao Kuza
Chevalier Entêté

Chevalier Entêté
avatar

 Argent Argent : 65
Force Force : 30
Agilité Agilité : 30
Lieu de résidence : Hantonael
Métier / rôle / rang : Chevalier d'Hentenlaüd
RPs en cours : 2/2
- Quête - Survivons à une attaque de loups avec Azul
- Rp - La chèvre

MessageSujet: Re: [Terminé] Le porteur sain [Ebao et Naïa]   Dim 18 Nov - 20:48

Le gamin se mura dans un silence qui convenait parfaitement au chevalier pour le moment. Il n'avait pas envie d'avoir à répéter pour la septième fois que si remède il y avait eu, tous les habitants d'Hetenlaud en aurait bénéficié. Ce gamin avait franchement la tête dur et refusait de voir qu'il perdait son temps. Et pourquoi Hetenlaud en particulier ? Viteneul n'était donc pas une méritocratie ? La particularité de ces systèmes était quand même des avancées technologiques dans tous les sens. Tout le monde voulait mieux faire que tout le monde. Il y avait quand même de sacrés chances pour qu'ils trouvent le remède plus rapidement qu'Hetenlaud (sans compter qu'ils étaient infectaient depuis longtemps). Ce pauvre gamin perdait son temps et était juste en train de se convaincre qu'il faisait son possible, alors que son possible aurait été de rester auprès de sa famille à prendre soin d'eux et envoyer un véritable soigneur à la recherche de médicament ! Parce que même là, ce n'était qu'un gamin ! Des malfrats auraient pu lui donner du poison en lui faisant croire qu'ils s'agissait d'un médicament et il y aurait bêtement cru !

Heureusement pour le chevalier, leur trajet finit par les conduire à la frontière et à l'orée des Kyls. Ebao connaissait bien cette frontière, il connaissait bien le territoire montagneux également.

- Bon petit, on va chercher un col pour te faire traverser. Heureusement il y en a un pas très loin d'ici.

D'un mouvement de tête, Ebao désigna le nord.

- Vas par là.

_________________

Insérez ici une bonne dose de patriotisme

Crédit - Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naïa Mùenë
L'Enfant des Bois

L'Enfant des Bois
avatar

 Argent Argent : 30
Force Force : 10
Agilité Agilité : 10
Lieu de résidence : Lamü - Pays de Viteneül
Métier / rôle / rang : Eleveur de lièvres

MessageSujet: Re: [Terminé] Le porteur sain [Ebao et Naïa]   Dim 18 Nov - 21:10

Le Porteur Sain  Naïa et Ebao

Le silence perdura pendant un long moment. Naïa restait perdu dans ses pensées et préférait de loin ne plus adresser la parole au chevalier. Tout ce qu'il pouvait faire dans le pire des cas était d'attendre que ce dernier baisse éventuellement sa garde. Karätõn n'avançait pas très rapidement, mais il faut dire que l'animal était déjà fatigué de ces récents voyages, autant que Naïa en avait le ventre creux, ce qui n'était guère arrangé par le froid qui prenait peu à peu possession du royaume. L'hiver n'était pas bien loin et l'avantage avec Vitenëul était que la saison paraissait moindre sous le couvert des arbres. Aussi, les deux individus ne tardèrent pas à arriver à la frontière, et aux pieds des montagnes Kyls. Dans quelques pas, Naïa savait qu'il ne serait plus sur Hetenlaüd.

Soudain, la voix de l'homme se fit entendre, sortant le jeune garçon de ses pensées. Il mentionna un col pour traverser les montagnes. Il comptait donc le suivre encore longtemps ainsi ? Naïa dressa son regard sur la hauteur des monts qui se perdaient dans le ciel. Le chevalier finit par lui indiquer une direction. Loin d'être satisfait d'être ainsi contraint d'obéir, l'enfant tira légèrement sur les rênes du cervidé pour le faire bifurquer dans la direction que voulait l'homme. Ce dernier avait l'air de connaître le secteur, mais s'il comptait vraiment lui faire travers les montagnes, il avait tout intérêt à bien le connaître. Pour le moment, Naïa se laissait guider. Il ne pouvait pas espérer faire autre chose de toute façon, surtout avec son cerf qui n'était pas prêt à s'engager dans la moindre course poursuite.


©️ YOU_COMPLETE_MESS

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ebao Kuza
Chevalier Entêté

Chevalier Entêté
avatar

 Argent Argent : 65
Force Force : 30
Agilité Agilité : 30
Lieu de résidence : Hantonael
Métier / rôle / rang : Chevalier d'Hentenlaüd
RPs en cours : 2/2
- Quête - Survivons à une attaque de loups avec Azul
- Rp - La chèvre

MessageSujet: Re: [Terminé] Le porteur sain [Ebao et Naïa]   Dim 18 Nov - 22:43

Le trajet prit encore deux jours. Deux jours pendant lesquels le jeune garçon ne parla presque pas, trop occupé à bouder. Que cela ne tienne, cela permettait à Ebao de donner des ordres sans avoir à être remis en question par un adolescent.

Le chevalier les conduisit dans un premier temps à l'entrée du col des Esparïas. C'était l'un des plus connus, aussi la route y était déjà tracée et il y avait quelque chance qu'il rencontre les quelques marchants qui osaient s'y glisser (la famille Kuza en faisant parti). Au final, ils ne rencontrèrent personnes, et tant mieux, avec un gamin contaminé il n'aurait manqué plus que ça.

En chemin, Ebao ramassait distraitement des plantes qu'il savait comestible et prit même le temps de faire une ou deux pauses pour attraper des poissons nageant dans le petit ruisseau longeant le col.
En parlant du col, celui ci était un véritable labyrinthe mais Ebao connaissait sa route et jugea bon de lâcher un "J'ai grandis ici" au gamin lorsque celui ci lui lança un regard trahissant son incertitude face aux directions que prenait le chevalier.
La nuit, Ebao ne craignait pas vraiment que le jeune garçon s'en aille, aussi il se contentait d'allumer un feu, de laisser les animaux se reposer et de préparer à manger avec sa récolte du jour.
En deux jours, il avait réussi à éviter tout contacte avec le jeune homme, et si cela pouvait continuer, ce serait merveilleux.

A la fin d'après midi du deuxième jour, ils finirent enfin par sortir des montagnes. Devant eux s'étalait un matelas d'arbre qui mirent Ebao mal à l'aise. La montagne et les plaines, il pouvait gérer, mais les forêts, c'était plus suffoquant.

- Nous voilà arrivé. Il est temps que tu rentres chez toi maintenant gamin.

_________________

Insérez ici une bonne dose de patriotisme

Crédit - Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naïa Mùenë
L'Enfant des Bois

L'Enfant des Bois
avatar

 Argent Argent : 30
Force Force : 10
Agilité Agilité : 10
Lieu de résidence : Lamü - Pays de Viteneül
Métier / rôle / rang : Eleveur de lièvres

MessageSujet: Re: [Terminé] Le porteur sain [Ebao et Naïa]   Dim 18 Nov - 23:22

Le Porteur Sain  Naïa et Ebao

Le voyage fut long, et éprouvant. Les sommets, c'était pas son truc à Naïa, ni au cerf. Ils étaient bien plus à l'aise dans la forêt, et doucement ils avaient commencés à s'acclimater aux plaines d'Hetenlaüd. Naïa savait qu'il ne pouvait plus s'échapper de l'homme, car s'enfuir dans la montagne serait que folie. Il ne savait rien des montagnes, il s'y perdrait en un rien de temps. Déjà là, guider par le chevalier, il doutait souvent. Il espérait au moins que l'homme s'y connaisse bien. Ce dernier l'avait rassuré sur ce point en lui disant qu'il avait grandi en ces lieux. Soit...Naïa avait gardé un silence de tombe durant tout ce temps. Il se refusait à satisfaire ou insatisfaire l'homme de quelques propos que ce soit. Il ruminait, il rongeait son frein, gonflé de déception, de désespoir, de plus en plus démuni, dépité.

L'homme se chargeait d'imposer les pauses et les restaurations. Le voyage était finalement bien morne. Au milieu des montagnes, Naïa avait l'impression d'être au milieu de nulle part. Parfois, il se demandait si ce n'était pas mieux de tout bonnement se perdre et disparaître de ce monde. Il n'aurait pas à affronter le regard des autres, celui de sa mère mourante, et confier le fait qu'il avait tout bonnement échoué, bien qu'il se refuserait de dire que c'était à cause d'un prince et d'un chevalier. Sa mère avait une trop belle vision d'Hetenlaüd pour y croire. Elle avait toujours cru en un pays beau, riche et tout bonnement parfait. Mais Naïa le savait à présent, il n'en était rien. Ce n'était qu'une illusion. La misère se cachait derrière des murs de marbres blancs que l'on voyait de loin, mais une fois à l'intérieur, la vérité se dévoilait avec dureté.

En fin d'après-midi, le voyage s'achevait, car ils venaient de sortir des murs de la montagne, pour faire face au pays des arbres. Naïa se sentit submerger d'une émotion qu'il peinait à définir. La vue si familière des bois était à la fois agréable, et à la fois non. Car il était de retour, ça signait la fin du voyage, et la fin de tout pour lui. Il ne réagit pas tout de suite aux paroles de l'homme, même s'il savait qu'il n'avait pas le choix. Il ne lui adressa pas même un regard et fit tristement avancé Karätõn. L'animal était bienheureux lui, de revoir le couvert des bois. L'ombre envahirent ainsi rapidement la monture et son jeune cavalier. Les deux franchirent les premiers taillis d'un pas peu pressé. Naïa ne jeta aucun regard derrière lui, persuadé que le chevalier le surveillait encore. Il se contentait de tracer sa route droit devant lui, laissant sa silhouette et celle du cerf disparaître peu à peu dans l'ombre de la forêt tandis que sur ses joues ruisselaient enfin des larmes déjà trop longtemps conservées.


©️ YOU_COMPLETE_MESS

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Terminé] Le porteur sain [Ebao et Naïa]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé] Le porteur sain [Ebao et Naïa]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Gardiens d'Hetenlaüd ::  ::  :: Sinòdine-
Sauter vers: