AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Terminé] Souvenirs d'une amitié. ( PV Hyline Lièn. )

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Hyline Lièn

avatar

 Argent Argent : 15
Force Force : 25
Agilité Agilité : 25
Lieu de résidence : Mëkir
Métier / rôle / rang : Cultivatrice
RPs en cours : -Rencontre Sous la Pluie : Dagmar

MessageSujet: Re: [Terminé] Souvenirs d'une amitié. ( PV Hyline Lièn. )   Lun 1 Oct - 15:11





Souvenirs d'une Amitié

   


Coincée dans le village de Mëkir, la jeune femme n'avait pas beaucoup d'écho de ce qui se passait dans le reste du pays. Heureusement qu'elle discutait beaucoup avec les gens et les nouvelles allaient vite. Il y avait sans doute des villages dans le royaume encore plus perdus que le sien où quasiment rien ne venaient jusqu'à eux. Mais d'un autre côté, en tant de guerre, c'était bon d'être oublié mine de rien. Cependant, dès qu'elle entendait parler d'agitation dans le pays, Hyline ne pouvait s'empêcher de penser à ce que tout ça pouvait engendré. Les morts que cela pouvait provoquer, et ses anciens camarades Gardiens qui devaient partir sur le champ de bataille...La jeune femme, d'un oeil avisé, avait repérer le geste curieux de l'Ar à son bras. Mais elle ne pouvait en deviner la raison. Ce n'était peut-être rien.

Elle garda alors son sourire tandis que l'homme lui assura qu'il fera passer son bonjour à tous leurs anciens camarades communs. Peut-être que d'autres auront l'idée de passer dans le coin qui sait ? Hyline serait vraiment ravie de revoir Alyanne. Par la suite, le forgeron approuva les propos de la fermière sur ses suppositions. Comme elle s'y attendait, il avait pris part à la bataille qui avait eu lieu dans le sud du royaume contre les hommes du désert. Par Vaïud, au moins, il s'en était sorti ! Bien que Hyline ne doutait nullement des capacités de combat de son ancien compère.

Le sourire de la jeune femme s'estompa cependant lorsque l'Ar présenta son bras comme atteint par cette bataille. Ainsi, c'était donc ça ? Enfin, ça ne changeait pas le fait qu'il s'en était remis dans ce cas. La seule fois où Hyline avait été blessé durant une bataille, c'était à celle de Nëmen, lorsque Cièlã a été abattu par les forces ennemies...Hyline avait su résisté un temps contre ses assaillants, mais si d'autres Gardiens n'étaient pas venus à son secours, elle aurait accompagné sa Laüd dans l'autre monde. Elle hocha la tête aux propos de l'homme. C'était toujours difficile pour un peuple de se remettre de ce genre d’événement. Mais comme toujours, les Hetenlaüdors y arriveront. Il le fallait.

La jeune femme sourit chaleureusement au compliment du forgeron qui dégustait avec un réel plaisir la part de tarte qu'elle lui avait offert. Il s'avouait visiblement vaincu sur le fait que les prunes du village étaient meilleures que les sauvages que les deux jeunes gens avaient l'habitude d'engloutir jadis au Panlaüd. Pourtant, Hyline ne pensait pas ces prunes là plus mauvaises. Elles étaient bonnes aussi mais d'une autre façon. Les prunes sauvages des Monts Kresh devaient avoir actuellement pour elle un goût de nostalgie.

- Tant mieux alors ! fit-elle, radieuse.

Il n'y avait pas meilleure récompense dans la vie que l'appréciation d'un proche sur une oeuvre fait maison.

- Je n'ai rien caché du tout, répondit Hyline, amusée, je n'ai simplement pas eu vraiment l'occasion de prouver de quoi j'étais capable ! Je suppose que ce fameux talent, c'est de famille. Nous sommes tous plus ou moins doué pour traîner aux fourneaux. C'est moins glorieux et trépidant que le lutter pour défendre le royaume, je te l'accorde. Mais ça occupe. Et ça fait toujours plaisir autour de soi.

(c) B-NET

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Éléazar Wilrem

avatar

 Argent Argent : 70
Force Force : 20
Agilité Agilité : 20
Lieu de résidence : Panlaüd
Métier / rôle / rang : Gardien ( Forgeron à ses heures perdues. )

Fiche Laüd (Gardien uniquement)
Nom: Zelfyne
Sexe : Femelle
Description:

MessageSujet: Re: [Terminé] Souvenirs d'une amitié. ( PV Hyline Lièn. )   Lun 1 Oct - 23:35

Ainsi, il s'agissait sans doute d'un talent de famille. Certes, c'était sûrement une activité bien plus calme que l'Art du Combat, mais l'Ar se disait qu'Hyline devait poursuivre dans cette voie. Elle ferait aussi bien plaisir aux autres qu'à elle-même. C'était là la vraie définition du mot '' talent '', quelque chose qu'il fallait partager, faire fructifier. A quoi bon garder cette petite étincelle pour soi ? C'était inutile, à la limite de la tristesse.

Sur le moment, Éléazar se demanda si certains membres de sa propre parentèle avaient de pareilles capacités. C'était sans doute le cas, mais le jeune homme n'avait jamais eu l'occasion de s'en rendre compte par lui-même. Dans ses lointains souvenirs, Sarm appréciait grandement la peinture. Le forgeron se demandait s'il avait persisté dans son Art ou s'il avait préféré le mettre de côté, pour se consacrer aux finances familiales. Leur mère aussi avait toujours porté un grand intérêt pour les toiles. Quand à leur père, il ne semblait s'intéresser qu'à son travail. Étais-ce une sorte de talent ? Peut-être. Ismelle préférait la poésie, quant à elle.

« Je pense qu'Alyanne apprécierait beaucoup ta cuisine, tu sais ! commenta le jeune homme. Je suis même certain que ta tarte trouverait grâce à ses yeux et lui ferait peut-être même apprécier les prunes ! Continue de cuisiner ainsi, si ça te fait du bien. Rends-toi heureuse et rend heureux les autres. C'est tout ce qui compte. Qui sait, un jour tu seras peut-être connue au-delà de Mëkir ! »

C'était possible, après tout ! Un vrai talent finissait toujours par être apprécié à sa juste valeur. Les choses prenaient du temps, parfois, mais c'était toujours gratifiant d'être reconnu pour son Art. Éléazar espérait faire partie de ces personnes. Bien sûr, il avait encore beaucoup à apprendre au sujet de la forge, mais qui pouvait se targuer de tout savoir à ce propos ? Il resterait toujours des choses qui lui échapperaient. Le tout était d'atteindre le meilleur niveau de maîtrise possible et d'être satisfait de son travail. Le forgeron était-il satisfait de ses présentes créations ? La réponse n'était pas simple. La seule certitude qu'avait Éléazar à ce propos, c'était qu'il s'était bien amélioré depuis ses débuts mais qui lui restait encore beaucoup de chemin à parcourir. Cependant, cela ne voulait pas dire que ses créations étaient mauvaises pour autant.

« En parlant de talents, je t'aurai bien montré ma nouvelle épée mais avec ma blessure, Alyanne a jugé bon de la garder avec elle. remarqua Éléazar, après une nouvelle bouchée de tarte. Selon elle, je risquais de commettre des imprudences ! » termina le jeune homme, sur un ton faussement outré.

Cette épée n'était pas si récente, en réalité. Mais Hyline avait déjà quitté le Panlaüd, au moment où Éléazar l'avait reforgée. Et actuellement, le jeune homme portait son autre lame, celle dont la garde était à l'effigie de Zelfyne. Mais ce n'était que partie remise. La prochaine fois qu'il viendrait, l'Ar pourrait montrer sa plus belle création à son amie. Aux yeux du jeune homme, sa seconde lame était la plus aboutie. Pour le moment du moins. Celle de Farban se devait d'être magnifique. Il n'y avait pas d'autre possibilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyline Lièn

avatar

 Argent Argent : 15
Force Force : 25
Agilité Agilité : 25
Lieu de résidence : Mëkir
Métier / rôle / rang : Cultivatrice
RPs en cours : -Rencontre Sous la Pluie : Dagmar

MessageSujet: Re: [Terminé] Souvenirs d'une amitié. ( PV Hyline Lièn. )   Mar 2 Oct - 11:29





Souvenirs d'une Amitié



Il était vrai que la vie du Panlaüd avait été un peu difficile pour Hyline, du moins pour le début de son adaptation. Mais les Gardiens avaient vu juste en elle lorsqu'ils l'avaient choisi plusieurs années auparavant. Ils avaient su, par on ne savait quel miracle, qu'elle serait capable de s'y faire et de devenir une Ar accompli. Ce qu'elle serait devenue sans le drame qui s'était produit à Nemën, il y a six ans de cela. Alors la petite fermière avait finalement pris goût à ses entraînements avec les Arlaüds et avait acquis assez d'expérience et de capacité pour devenir une Ar. Elle avait perdu à jamais cette opportunité. Mais en elle, elle savait qu'elle valait mieux qu'une simple cueilleuse de légumes. Elle ne rechignait cependant pas à la tâche. C'était sa reconversion. C’était mieux que rien et ce n’était pas désagréable. C’était une « retraite » plutôt paisible, dans son village, en bord de mer, où il ne s’y passait jamais rien. En soi, que demander de plus ? A vrai dire, parfois l’action manquait un peu à la jeune femme, même si elle ne s’ennuyait jamais ici. L’ambiance n’était pas la même.

- Oh, ce n’est pas dans mes ambitions, répondit la jeune femme aux paroles de l’homme, je ne cherche nullement la renommée.

Mais elle devait bien reconnaître que les propos de l’homme l’avaient touché. Oui, sans doute que Alyanne aurait aimé. D’ailleurs, ceci donna une idée à Hyline. Elle retourna alors près du reste de la tarte et emballa le tout dans du tissu qu’elle noua fermement pour ne pas risquer d’en perdre la moindre miette.

- Eh bien, tu sais quoi ? Tu vas emmener le reste au Panlaüd, et tu pourras la partager avec elle.

Elle posa la tarte emballée sur la table, à côté de l’Ar, toujours souriante. L’homme lui parla alors de sa nouvelle épée. Connaissant les talents à la forge de son ancien camarade, Hyline ne doutait pas un seul instant que sa nouvelle lame devait être superbe. C’était effectivement dommage qu’il n’est pas pu la ramener en revanche –a-t-on l’idée de laisser un Ar sans défense dans ce royaume ?- Mais elle décida de prendre le côté humoristique de la chose, pour ne pas avoir à penser à la blessure qu’avait subi l’homme à sa dernière bataille.

- Toi ? Des imprudences, quelle idée ! lâcha t-elle avec ironie, avant de laisser s’échapper un petit rire.

Elle, tout comme Eléazar, savait très bien que l’homme était de nature tout sauf prudente ! Et c’était amusant de le voir se faire confisquer une épée comme un enfant à qui on retirerait un outil de ses mains sous prétexte qu’il s’était fait mal avec. Hyline était ravie de voir que l’Ar était bien surveillé en son absence !

(c) B-NET

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Éléazar Wilrem

avatar

 Argent Argent : 70
Force Force : 20
Agilité Agilité : 20
Lieu de résidence : Panlaüd
Métier / rôle / rang : Gardien ( Forgeron à ses heures perdues. )

Fiche Laüd (Gardien uniquement)
Nom: Zelfyne
Sexe : Femelle
Description:

MessageSujet: Re: [Terminé] Souvenirs d'une amitié. ( PV Hyline Lièn. )   Mar 2 Oct - 22:46

Si Hyline préférait n'offrir le fruit de son labeur qu'à ses proches et elle-même, soit. Éléazar le comprenait. Si elle était heureuse ainsi, c'était tout ce qui comptait. C'est alors que la jeune femme s'éloigna, avant de revenir quelques instants avec une sorte de baluchon. Le forgeron se demandait bien ce qu'il pouvait contenir. Tout fut plus clair par la suite, quand son amie lui fit part de ses pensées.

« En voilà une brillante idée ! Compte sur moi pour te dire si Alyanne a changé d'avis sur les prunes après avoir goûté ta création ! Ou mieux ! Nous viendrons te voir ensemble à la prochaine fois ! » s'exclama l'Ar, sans se départir de son sourire.

Éléazar savait que cette idée plairait à Alyanne. Après la bataille, la jeune femme avait été débordée, comme beaucoup d'Ars doués pour administrer des soins à leur semblables. Il avait fallu veiller certains convalescents, changer de nombreux bandages ou encore apaiser les maux des quelques personnes qui avaient contracté quelques maladies sur le front. Aussi, son amie avait bien mérité un peu de repos. Revoir Hyline lui ferait le plus grand bien, le forgeron en était certain. Ils se retrouveraient tous les trois, comme au bon vieux temps !

« N'est-ce pas ! Alyanne est tellement injuste avec moi ! Et le pire, c'est que je suis sûr que Zelfyne est de son avis ! » continua le jeune homme, sur un ton faussement plaintif.

Suite à ses derniers mots, l'Ar ne put s'empêcher de rire à nouveau. Il savait bien qu'il ne tenait pas facilement en place. On le lui avait déjà bien assez répété, et ce, depuis son plus jeune âge. Si son comportement avait semblé normal à de nombreuses personnes quand il était adolescent, aujourd'hui, la situation était un peu différente. Les combats, la forge... Il avait ça dans le sang ! Rester allongé sans rien faire était d'un ennui ! Certes, son comportement n'était pas forcément celui qu'on attendait d'un Ar, mais il fallait de tout pour faire un monde, non ? Cela ne l'empêchait pas de faire son travail convenablement.

« Après, je ne suis pas sans défense pour autant, tu dois t'en douter. Si je sais me battre avec deux épées, le combat à une seule ne me pose aucun problème. Alyanne m'a juste demandé de ne me battre que de la main droite, afin de ne pas rouvrir ma blessure. Si je m'en tiens à ça, je serais très rapidement guéri, selon elle. » commenta Éléazar.

Sa blessure avait presque totalement cicatrisé, au demeurant. Le forgeron n'était même plus gêné par sa présence. Si cela ne tenait qu'à lui, il se serait déjà remis à la forge et aurait déjà repris les entraînements. Mais Éléazar avait promis à Alyanne de suivre ses conseils et de les respecter jusqu'au bout. Aussi, il resterait encore en convalescence un petit moment. Mais les choses s'étaient réellement améliorées, l'Ar ne pouvait pas dire le contraire. Ce n'était pas pour rien qu'il avait pu faire le voyage jusqu'ici. Les conseils d'Alyanne y étaient très certainement pour quelque chose...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyline Lièn

avatar

 Argent Argent : 15
Force Force : 25
Agilité Agilité : 25
Lieu de résidence : Mëkir
Métier / rôle / rang : Cultivatrice
RPs en cours : -Rencontre Sous la Pluie : Dagmar

MessageSujet: Re: [Terminé] Souvenirs d'une amitié. ( PV Hyline Lièn. )   Mer 3 Oct - 9:54





Souvenirs d'une Amitié

   


Bien qu'en quête d'attention, Hyline n'avait jamais été le genre de femme à rechercher une quelconque célébrité. Et il était possible qu'elle ai pu l'acquérir malgré elle si elle avait continué sa vie auprès des Gardiens -généralement, les gens se souvenaient de ceux qu'ils voyaient comme des guerriers exceptionnels- Cependant, elle serait bien contente que sa tarte trouve des fans au sein du Panlaüd, ça serait amusant. Et ça serait son moyen à elle de faire savoir à ses anciens camarades qu'elle pensait toujours à eux. Eléazar approuva l'idée de la jeune femme. Il lui promis ainsi de rapporter les avis concernant la pâtisserie. A l'idée de l'homme, Hyline agrandit son sourire :

- J'en serais ravie ! répondit-elle, enthousiaste et, pour ainsi dire, désormais impatiente.

Revoir plus d'un camarade, rien ne pouvait lui faire plus plaisir. Si elle était entourée de plusieurs de ses anciens amis, alors l'ambiance du Panlaüd lui reviendra peut-être en son âme. Même si aucune astuce ne pouvait permettre de reproduire l'atmosphère du mythique temple à ses yeux. Hyline eut un rire devant les fausses plaintes de l'Ar. Ah les hommes ! Toujours en train de se plaindre de tout et de rien !

- Je n'en doute pas. Tu as une Laüd raisonnable au moins. Ca compense !

Elle rit d'avantage. Mais d'un autre côté, elle n'avait pas oublié la réputation de l'homme à ses côtés et il était loin d'être le plus raisonnable de la caste. Mais malgré tout, en lui aussi, les Gardiens avaient reconnu un potentiel pour être parmi eux. Au moins, Eléazar était conscient autant de ses défauts que de ses avantages. Ce qui était...également un avantage.

- Je vois, fit-elle aux explications de l'homme, on peut avoir confiance en elle je suppose. C'est bien qu'elle se soit tourné vers les soins. Ca ne sera jamais de trop pour vous.
(c) B-NET

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Éléazar Wilrem

avatar

 Argent Argent : 70
Force Force : 20
Agilité Agilité : 20
Lieu de résidence : Panlaüd
Métier / rôle / rang : Gardien ( Forgeron à ses heures perdues. )

Fiche Laüd (Gardien uniquement)
Nom: Zelfyne
Sexe : Femelle
Description:

MessageSujet: Re: [Terminé] Souvenirs d'une amitié. ( PV Hyline Lièn. )   Jeu 4 Oct - 21:06

L'idée semblait plaire à Hyline. Tant mieux ! Cela faisait si longtemps qu'ils ne s'étaient pas retrouvés tous les trois ! Cela leur ferait le plus grand bien, Éléazar en avait la certitude ! Bientôt, ces années d'éloignement ne seraient plus qu'un mauvais et lointain souvenir. Bien sûr, les choses seraient différentes, mais ils restaient amis envers et contre tout. Et c'était ça le plus important. Hyline pouvait toujours compter sur eux.

« L'affaire est entendue, alors ! Prépare de la tarte aux prunes en prévision ! Par contre, je ne pense pas que ta cour suffise pour deux Laüds. Nous allons devoir trouver un autre endroit pour nous réunir ! » commenta le jeune homme, en riant à nouveau pendant quelques instants.

Si Zelfyne était d'assez petite taille, Rem était parfaitement dans la moyenne. Aussi, il y avait fort à parier que la cour ne leur suffirait pas. Ils devraient rester à l'extérieur du village, sans doute. A moins qu'Hyline ne connaisse un autre endroit qui pourrait convenir. Une bonne occasion pour découvrir les alentours de Mëkir, pas de doute ! Mais rien ne pressait. Ils auraient tout le temps de réfléchir à cette situation un peu plus tard. Dans tous les cas, il fallait encore prévenir Alyanne, même si Éléazar ne s'attendait pas à un refus de la part de l'autre jeune femme.

« Je t'enverrai une lettre pour te prévenir de notre venue. Nous n'aimerions pas te déranger alors que tu as du travail. avoua le forgeron, pensif. Et si tu trouves que je tarde trop, n'hésite pas à me rappeler à l'ordre ! » termina-t-il, sur un ton plus amusé.

Bien évidemment, le jeune homme ne comptait pas oublier Hyline. Cette lettre serait sûrement la première chose à laquelle il penserait après avoir discuté avec Alyanne. Autant dire qu'Hyline devait s'attendre à recevoir rapidement de leurs nouvelles ! Les deux Ars ne tarderaient pas à lui rendre visite ! Du moins, le forgeron l'espérait sincèrement. Après tant d'années de séparation, ils avaient beaucoup de temps à rattraper !

Éléazar ne releva même pas la nouvelle pique de son amie, se contentant d'en sourire. Ce n'était pas pour rien que lui et Zelfyne formaient un bon duo ! Leurs caractères étaient peut-être opposés, mais quelque part, ils y avaient trouvé un certain équilibre. Et c'était le plus important. Un équilibre que le jeune homme n'était pas certain de retrouver avec un autre Laüd. Le hasard faisait bien les choses. Même si l'Ar avait la possibilité de revenir en arrière, pour rien au monde il ne choisirait une autre créature.

« Alyanne est très douée ! Si elle n'avait pas été Ar, elle aurait une fait une femme médecin formidable, j'en suis certain ! »

Très tôt, les plantes n'avaient plus eu de secrets pour Alyanne, alors qu'elle n'avait aucune prédisposition à cela. En effet, la jeune femme était issue d'une famille de petits tisserands. Rien ne laissait présager que son intérêt se porterait sur la médecine une fois arrivée au Panlaüd. Mais les Arlaüds lui avaient permis de trouver sa voie, une voie qu'Alyanne n'aurait sûrement pas pu suivre si elle était restée avec sa famille. Si Éléazar avait vécu dans un certain confort pendant son enfance, il savait que certains de ses camarades n'avaient pas eu cette chance et que s'ils n'étaient pas devenus Gardiens, tout aurait été bien plus compliqué pour eux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyline Lièn

avatar

 Argent Argent : 15
Force Force : 25
Agilité Agilité : 25
Lieu de résidence : Mëkir
Métier / rôle / rang : Cultivatrice
RPs en cours : -Rencontre Sous la Pluie : Dagmar

MessageSujet: Re: [Terminé] Souvenirs d'une amitié. ( PV Hyline Lièn. )   Jeu 4 Oct - 22:54





Souvenirs d'une Amitié

   


Hyline imaginait déjà ses retrouvailles avec Alyanne. Avait-elle changé depuis tout ce temps ? Elle avait sûrement bien embelli. Et revoir d'autres Laüds que Zelfyne serait bien aussi. Et dans son esprit reviendrons des souvenirs où les trois amis profitaient de la vie au sein du Panlaüd avec leur Laüd respectif. Le bon vieux temps quoi. La jeune femme savait très bien que rien ne sera plus pareil, que ça ne sera jamais comme avant. Mais elle savait également que se retrouver avec ses deux anciens camarades lui ferait énormément plaisir. Il ne manquera que Cièlã finalement...

- Ne sois pas inquiet pour ça, répondit la jeune femme, il y a des champs et des pâturages autour du village. Les villageois ne verront pas de soucis à ce que les Laüds s'y reposent un temps, tant qu'ils ne touchent pas au bétails.

Les Gardiens venaient si peu dans le village que personne n'ira contredire que deux superbes Laüds squattent les prés des vaches. Surtout s'ils restent sage. Au contraire, leur présence allait sans doute attirer du monde et les enfants n'hésiteront pas à passer les barrières pour vouloir les toucher. Mais Hyline avait confiance aux Laüds et savaient qu'ils n'étaient pas dangereux et seront restés calme et placide en toute circonstance. Autant dire qu'ils seront l'attraction de tout le village ! Mëkir n'était pas très grand mais les maisons étaient bien espacées. Ce n'était pas la place qui manquait au village. On trouvait aussi de beaux petits bosquets autour des nombreux moulins qui faisaient la fierté du bourg.

- J'attendrais de tes nouvelles avec impatience ! Et il y aura de la tarte pour tout le monde !

Les Gardiens étaient donc entre de bonnes mains si Alyanne était aussi douée que le prétendait Eléazar. Elle aussi, elle avait sûrement des performances qui, peut-être à l'avenir, la hisseront au rang d'Arlaüd qui sait ? Après tout, elle était plus raisonnable qu'Eléazar !

- Ca ne m'étonne pas d'elle. Ca sera formidable quand on pourra à nouveau être réuni. Du moins, le temps de quelques heures en tout cas.


(c) B-NET

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Éléazar Wilrem

avatar

 Argent Argent : 70
Force Force : 20
Agilité Agilité : 20
Lieu de résidence : Panlaüd
Métier / rôle / rang : Gardien ( Forgeron à ses heures perdues. )

Fiche Laüd (Gardien uniquement)
Nom: Zelfyne
Sexe : Femelle
Description:

MessageSujet: Re: [Terminé] Souvenirs d'une amitié. ( PV Hyline Lièn. )   Dim 7 Oct - 0:00

Ainsi, Hyline avait déjà trouvé une solution pour que les Laüds puissent se reposer sans déranger personne. C'était un bon point. Les Gardiens n'auraient pas à s'inquiéter de cela quand ils viendraient voir la jeune femme, ce qui leur laisserait plus de temps pour rester en compagnie de leur amie ! Et pour ce qui était du bétail, Éléazar ne se faisait pas de souci à ce propos. Rem et Zelfyne n'iraient pas s'en prendre au cheptel des villageois. Ils avaient bien d'autres moyens de se nourrir.

« Ils ne feront de mal à personne, cela va de soi. commenta le forgeron. Je suis même certain que personne ne sera réellement effrayé par leur présence ! » termina-t-il, amusé.

L'Ar se souvenait sans mal des regards de certains des enfants que Zelfyne et lui avaient croisé alors qu'ils retournaient chez Hyline. Si leurs parents n'avaient pas été là, Éléazar était certain que les plus téméraires n'auraient pas hésité à s'approcher d'avantage de sa Laüd ! Alors si deux semblables créatures se reposaient tranquillement dans l'un des champs du village, le jeune homme était sûr qu'ils deviendraient rapidement une véritable attraction ! Après tout, Mëkir était un assez petit village. Des Gardiens n'y étaient visibles qu'au moment des recrutements. Le reste du temps, l'endroit devait être bien calme, contrairement à la capitale ou à Valkëol.

« Dis-toi que Zelfyne est une figure connue du Parc Suspendu, à présent ! Dès qu'elle s'y repose quand je vais voir Ismelle, je la retrouve toujours en train d'amuser de petits chenapans un peu trop téméraires ! »

Si Zelfyne supportait parfois assez difficilement la compagnie de certains adultes qu'elle ne connaissait pas, celle des plus jeunes ne la dérangeait pas le moins du monde. Son Ar s'était toujours dit que la Laüd trouvait les plus jeunes touchants, d'une certaine manière. Aussi, la créature acceptait sans broncher leurs caresses hésitantes, parfois brusques, ou leurs éclats de voix, bien qu'elle ne puisse pas les comprendre. Plusieurs fois, le forgeron avait même cru que Zelfyne s'amusait avec eux, d'une certaine façon ! Pour se faire, la créature agitait ses oreilles ou encore laissait les plus petits se cacher sous ses larges ailes. Du moins, le faisait-elle jusqu'à temps qu'elle se rende compte de sa présence. Dès que sa Laüd le remarquait, son attitude changeait du tout au tout. A croire que Zelfyne avait honte de se retrouver dans une pareille situation alors qu'une de ses connaissances se trouvait dans les environs...

« … Mais ne lui répète pas que je t'ai raconté ça.  J'avoue que j'ai du mal à la cerner, parfois. A croire qu'elle a honte de s'occuper de petits humains en ma présence... Pourtant, il n'y a aucun mal à ça... » ajouta l'Ar, pensif.

Au contraire, même. Éléazar était heureux que la Laüd se comporte ainsi avec d'autres humains. Surtout les plus jeunes. Ils étaient si facilement impressionnables... Voir une créature comme Zelfyne aussi amicale avec eux devait les rassurer, dans une certaine mesure. Car oui, si on répétait à tous les enfants d'Hetenlaüd que les Gardiens étaient là pour assurer la protection du Royaume, ce n'était pas pour autant que certains n'étaient pas effrayés la première fois qu'ils voyaient un Laüd. Mais comment leur en vouloir ? Personne ne pouvait nier que ces créatures, bien que magnifiques, restaient tout de même très impressionnantes !

« Tu auras rapidement de mes nouvelles, et peut-être même quelques unes d'Alyanne ! Nos pauvres corbeaux vont nous maudire, je pense ! commenta le jeune homme, en riant. Dans tous les cas, tu verras que malgré tout ce que je te raconte, Alyanne n'a pas réellement changé ! Elle a juste un peu mûrie... Du moins, quand je ne suis pas dans les parages ! » s'exclama l'Ar, tout sourire.

C'était peu de le dire ! Si Alyanne semblait plus sage et calme que lui, c'était sans compter sur leurs discussions ou le temps qu'ils passaient ensemble ! La jeune femme avait une telle volonté de bien faire son travail qui lui arrivait fréquemment d'oublier de penser à elle. Et dans ces cas-là,  Éléazar était là pour la rappeler à l'ordre et la sortir quelques heures de ses livres de médecine. Ils n'étaient pas amis pour rien et se devaient de veiller les uns sur les autres ! Et le forgeron s’acquittait toujours de cette mission avec les honneurs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyline Lièn

avatar

 Argent Argent : 15
Force Force : 25
Agilité Agilité : 25
Lieu de résidence : Mëkir
Métier / rôle / rang : Cultivatrice
RPs en cours : -Rencontre Sous la Pluie : Dagmar

MessageSujet: Re: [Terminé] Souvenirs d'une amitié. ( PV Hyline Lièn. )   Dim 7 Oct - 18:44





Souvenirs d'une Amitié

   


Qu'importe l'endroit où les Gardiens allaient, il y avait toujours moyen de trouver une place pour les Laüds. Ce n'était pas toujours évident, mais ce n'était pas impossible pour autant. Hyline n'en doutait pas mais Eléazar lui signala tout de même que les Laüds se tiendront tranquille, et ce malgré l'éventuelle compagnie des animaux qui seraient, à leurs yeux, bien petits !

- Je pense bien. On les voit si peu ici que ce sera tout le contraire.

Hyline sourit amusé à l'anecdote de l'Ar, avant de porter son regard à la fenêtre pour y observer la jeune Laüd. Ces créatures fascinaient plus qu'autre chose. Les seuls qui en avaient peur devaient être les ennemis d'Hetenlaüd et ils avaient bien raison. Les Laüds ne faisaient pas de quartiers à ceux qui voulaient nuire au royaume. Mais en dehors de ça, c'était des êtres incroyables qui n'avaient rien de monstres et étaient réellement les gardiens de la paix. De plus, beaucoup d'enfants rêvaient un jour de devenir Gardien, alors forcément, quand ils voyaient un Laüd juste sous leur nez, c'était toujours impressionnant et ça les confortait généralement dans leur idée et ambition d'avenir.

- Non effectivement, il n'y a aucun mal à ça, répondit la jeune femme, à la fois amusée et sceptique sur la question, peut-être qu'elle veut que tu ais une image d'elle vaillante et forte, et surtout pas adorable et sentimentale ? A croire que les Laüds aussi ont une mauvaise fierté en eux ! Enfin, je me tairais !

Elle gloussa. Cièlã n'avait jamais eu ce genre de comportement en tout cas. Elle était naturellement gentille et douce, même avec les inconnus. C'était un ange véritable. Une crème argentée. Et pourtant, elle n'en était pas moins redoutable au combat. Ce n'était sûrement pas à cause de son coeur gros comme ça qu'elle avait chuté à Nëmen. Elle s'était toujours donné à fond. Mais bon, il faut croire que des fois, ça ne suffit pas.

- Les corbeaux seront pourtant bien contents de manger les fruits du jardin en échange ! répliqua Hyline avec humour, et oui, elle a sûrement mûri. Contrairement à toi par exemple !

Elle rit à nouveau. Ca lui manquait de taquiner Eléazar comme au bout vieux temps. Le pauvre entouré des deux jeunes femmes en avait droit à toutes les couleurs jadis ! Mais il n'avait jamais pris aucune de leur blague en mal, bien au contraire. Surtout parce qu'il était plutôt d'accord avec ce qu'elles étaient capable de raconter sur le forgeron !

(c) B-NET

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Éléazar Wilrem

avatar

 Argent Argent : 70
Force Force : 20
Agilité Agilité : 20
Lieu de résidence : Panlaüd
Métier / rôle / rang : Gardien ( Forgeron à ses heures perdues. )

Fiche Laüd (Gardien uniquement)
Nom: Zelfyne
Sexe : Femelle
Description:

MessageSujet: Re: [Terminé] Souvenirs d'une amitié. ( PV Hyline Lièn. )   Lun 8 Oct - 21:40

Si les Gardiens étaient connus de tout Hetenlaüd, et même au-delà de ses frontières pour leurs exploits ou leur présence lors d'affrontements, il fallait avouer que certains villages ne devaient les rencontrer qu'une fois par an, au moment des recrutements. Bien qu'appréciés, les membres de sa caste devaient paraître bien lointains, pour certaines personnes. L'espace de quelques instants, l'Ar se demanda s'il n'y avait pas un moyen de remédier à cette situation. Lui qui avait toujours été un grand curieux, explorer le Royaume ne lui posait aucun souci, plus encore si cela permettait de créer des vocations auprès de certaines personnes !

« Et malheureusement vous ne devez pas être les seuls dans ce cas. remarqua Éléazar. Faire le tour de certains villages en dehors des périodes de recrutement ne me dérangerait pas, pour être totalement franc avec toi. Zelfyne et moi pourrions découvrir beaucoup de choses, tout en rencontrant d'autres personnes ! Ça serait bénéfique pour tout le monde ! » acheva-t-il, sur un ton jovial.

Peut-être qu'Hyline avait raison. Éléazar était bien placé pour savoir que sa Laüd avait tout fait pour se départir de cette image de créature faible et sans défense, quitte à en paraître désagréable aux yeux de certains. C'était sûrement de là que venait cette '' mauvaise fierté '' dont parlait la jeune femme. Mais Zelfyne devrait savoir qu'il ne la considérait pas comme une créature faiblarde. L'Ar n'avait jamais pensé cela et ne le penserait jamais. Il avait accepté la Laüd telle qu'elle était et rien ne le ferait changer d'opinion. Elle restait une Laüd et l'affection qu'elle portait à d'autres créatures ne l'empêchait pas d'être capable de mener à bien leur mission. Mais comment lui faire comprendre ?

« Tu as sans doute raison... commença l'Ar, pensif. J'essayerai d'en reparler avec elle, le moment venu. On ne sait jamais, la situation évoluera peut-être favorablement ! »

A croire que Zelfyne ne lui faisait pas encore assez confiance. A cette pensée, le forgeron ressentit comme un pincement au cœur. Il connaissait la Laüd depuis des années ! Ils avaient traversé tout à un tas d'épreuves ensemble ! Ce n'était donc pas suffisant ? La créature ressentait encore le besoin de lui cacher certaines facettes de sa personnalité ? Éléazar chassa ses pensées de son esprit. Il discuterait avec Zelfyne dès que cela lui serait possible. Il fallait mettre cette situation au clair au plus vite et rassurer la Laüd au sujet de ses compétences. Elle n'avait pas à avoir honte de la douceur dont elle pouvait faire preuve !

« Allons, le Panlaüd serait bien plus morne si je ne me comportai pas ainsi ! ironisa le jeune homme. Je ne fais que remplir ma mission en agissant de la sorte ! Si je mûris de trop, qui pourra me remplacer ? » termina-t-il, sur le même ton.

Éléazar avait toujours préféré rire des boutades qu'on pouvait faire à son égard. Pourquoi s'en plaindre, après tout ? Il lui arrivait de faire de même avec d'autres personnes, ce n'était que le juste retour des choses ! Du moins, avec les personnes qui étaient sensibles à ce type d'humour. Si le forgeron comprenait qu'un de ses camarades était mal à l'aise, il préférait en rester là et passer à autre chose. Il ne s'agissait que d'une histoire d'équilibre et tant que les choses n'allaient pas trop loin, il n'y avait pas de mal à rire un peu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyline Lièn

avatar

 Argent Argent : 15
Force Force : 25
Agilité Agilité : 25
Lieu de résidence : Mëkir
Métier / rôle / rang : Cultivatrice
RPs en cours : -Rencontre Sous la Pluie : Dagmar

MessageSujet: Re: [Terminé] Souvenirs d'une amitié. ( PV Hyline Lièn. )   Mar 9 Oct - 11:26





Souvenirs d'une Amitié

   


Non effectivement. Mëkir n'était pas le village le plus en retrait d'Hetenlaüd. C'était même un hameau relativement connu dans le royaume. Il était assez typique et avait son importance mine de rien. Mais il existait des bourgs beaucoup plus petits et insignifiants, presque oubliés au fond des contrées sauvages du pays. Et ceux là, Hyline se demandait même si les Gardiens jusque là-bas. Eléazar parlait alors de son désir de découvrir ce genre de choses du royaume qui étaient probablement délaissées aux yeux de ce dernier. Il avait sans doute bien raison. Ce genre de petits villages à l'écart de tout devaient avoir une atmosphère bien reposante et échapper assez facilement durant les périodes de guerre. Mais en retour, s'ils finissaient quand même par subir une attaque, ils étaient aussitôt rasés. Hyline haussa les épaules avant de répondre avec un sourire.

- Qu'est-ce qui t'en empêche ? Si tu as du temps devant toi, rien ne devrait s'opposer à ce que vagabonde un peu dans le royaume, non ? Je dois avouer, que ça me plairait bien aussi de voir un peu autre chose.

A l'époque où elle était chez les Gardiens, étant apprentie, elle n'avait pas eu assez de temps libre pour se faire. Et quand bien même, la pensée ne lui était jamais venue, trop occupé à suivre son apprentissage. Et dorénavant, elle était plutôt coincée dans son village et ne se voyait pas apte à entreprendre de grands voyages. Elle se disait qu'elle était beaucoup plus utile ici de toute façon. L'Ar fit une petite moue que Hyline connaissait bien. Cette histoire avec Zelfyne le tracassait plus qu'il ne voulait bien l'admettre. Ce n'était pas toujours facile de savoir ce qui se passait dans la tête des Laüds. Si eux pouvaient facilement comprendre les humains qui parlaient la Langue des Anciens, ce n'était pas le cas des humains qui n'avaient pas grand chose finalement pour comprendre en retour les créatures ailées. Surtout leurs plus profondes pensées.

- Ne t'inquiète pas pour elle, rassura la jeune femme, tu as une Laüd un peu caractériel, c'est tout. Mais je pense qu'il serait bon en effet de lui rappeler toute la confiance et la vision que tu as d'elle.

Elle eut un petit rire à la remarque de l'homme. Eléazar sans immaturité ne serait plus Eléazar ! Et ce genre de personnes étaient tellement rafraîchissantes que Hyline songeait que le monde en avait bien besoin. Et même chez les Gardiens.

- Tu trouveras toujours quelques jeunôts toujours prêt à tout pour se faire remarquer va ! D'ailleurs, ose me dire qu'il n'y en a pas en ce moment même dans le Panlaüd !

Les enfants, dès qu'ils enchaînaient sur l'adolescence, Hyline savait que ça animait grandement le temple dans cette période !


(c) B-NET

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Éléazar Wilrem

avatar

 Argent Argent : 70
Force Force : 20
Agilité Agilité : 20
Lieu de résidence : Panlaüd
Métier / rôle / rang : Gardien ( Forgeron à ses heures perdues. )

Fiche Laüd (Gardien uniquement)
Nom: Zelfyne
Sexe : Femelle
Description:

MessageSujet: Re: [Terminé] Souvenirs d'une amitié. ( PV Hyline Lièn. )   Mar 9 Oct - 21:17

Son amie avait raison. Rien ne l'empêchait de partir en voyage pendant quelques temps, surtout avec une pareille raison. Il lui faudrait juste prévenir certaines personnes de son absence prolongée, et le tour serait joué ! D'un autre côté, si Éléazar n'avait pas de réelles responsabilités au Panlaüd, ce n'était pas pour autant qu'il pouvait se permettre de mettre certaines choses de côté. Il avait encore une épée à fabriquer et un cadeau à façonner pour son aînée. Et ces deux objets risquaient de lui prendre un certain temps. Mais le jeune homme préférait voir le bon côté des choses. Cette attente lui permettrait de préparer ses pérégrinations, afin de ne rien oublier !

« Je pense mettre quelques voyages en place une fois que la saison froide sera passée. Les conditions climatiques seront meilleures et plus agréables pour tous. De plus, le mariage d'Ismelle approche et je ne le raterai pour rien au monde, comme tu dois t'en douter ! » commenta Éléazar.

Zelfyne et lui risquaient de partir plusieurs jours, si cette idée de multiples voyages se concrétisait. Aussi, le forgeron préférait faire preuve de prudence, pour une fois. De plus, voler par beau temps serait bien moins éprouvant, aussi bien pour sa créature que pour lui. Et au moins, ils ne risquaient pas d'être cloués au sol à cause d'une tempête de neige. Si les Laüds pouvaient voler quand le climat n'était pas des plus cléments, il fallait tout de même éviter cette situation autant que faire se peut. Surtout quand la Laüd en question n'avait pas les mêmes capacités physiques que ses semblables. Mieux valait éviter une prise de risque aussi facilement évitable.

« …Si tu veux, je t'enverrai des lettres après chacun de mes voyages ! Au moins, tu voyageras aussi, d'une certaine façon ! »

Bien sûr, ces lettres ne représentaient pas grand chose, l'Ar en avait bien conscience. Malheureusement, il ne voyait pas d'autres possibilités pour permettre à Hyline de voyager comme lui le ferait... Si certains Laüds pouvaient tout à fait porter deux passagers, le forgeron n'était pas certain que Zelfyne y parviendrait sans que la situation ne devienne dangereuse pour une raison ou pour une autre. Surtout que son passager ne serait peut-être pas aussi habitué que lui au vol particulier de sa créature. Et pourtant, ce n'était pas l'envie qui manquait à Éléazar de proposer à Hyline de l'accompagner, ne serais-ce qu'une fois ! Mais, étais-ce possible ?

« Eh bien, si c'est ce qu'il faut, soit. Je m'y plie volontiers ! Encore qu'il faille qu'elle accepte de m'écouter ! » remarqua Éléazar, non sans un petit rire.

Le forgeron était très attaché à Zelfyne, ce n'était un secret pour personne. Mais comme tout un chacun, il lui arrivait de douter. Si Éléazar pouvait faire preuve d'un grand soutien, il lui arrivait de se demander si ses efforts portaient réellement leurs fruits ou si les effets de ses encouragements n'avaient qu'une portée minime. L'Ar chassa cette vile pensée de son esprit. Il y arriverait, comme toujours ! Ce n'était qu'une question de temps et de patience !

« Certes, certes, mais aucun ne nous arrive encore à la cheville ! Ils ont encore beaucoup à apprendre ! » rétorqua le forgeron, ironique.

L'adolescence n'était jamais une période facile à vivre, que cela soit pour les jeunes gens la traversant ou pour les adultes les ayant à charge. Mais ce n'était l'histoire que de quelques années ! Par la suite, il n'était pas rare que les recrues gagnent en sagesse et en maturité, à force de vivre parmi les Laüds ou en compagnie d'Ars et d'Arlaüds plus expérimentés qu'eux. A croire qu'Éléazar avait raté quelque chose !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyline Lièn

avatar

 Argent Argent : 15
Force Force : 25
Agilité Agilité : 25
Lieu de résidence : Mëkir
Métier / rôle / rang : Cultivatrice
RPs en cours : -Rencontre Sous la Pluie : Dagmar

MessageSujet: Re: [Terminé] Souvenirs d'une amitié. ( PV Hyline Lièn. )   Mer 10 Oct - 10:13





Souvenirs d'une Amitié

   


Tout dépendait finalement de l'emploi du temps de l'Ar. Il n'était sûrement pas le seul à partir à l'aventure comme ça au sein du royaume. L'avantage des Ars étaient justement d'avoir moins de responsabilité que les Arlaüds et donc d'avoir plus de temps pour eux même. Eléazar avait l'air partant. Il pensait voyager un peu lorsque les beaux jours reviendront. C'était plutôt une bonne idée. Le voyage n'en serait que plus agréable. L'automne débutait à peine et il faudra encore plusieurs mois avant que Eléazar puisse espérer faire son petit tour du royaume.

- Tu as bien raison. Rien ne presse, répondit la jeune femme.

Elle sourit. Elle était heureuse pour Ismelle. Même si elle ne la connaissait pas vraiment. Eléazar lui en avait tellement parlé qu'elle ne pouvait plus considérer cette personne comme une inconnue. Elle avait trouvé l'amour de sa vie et c'était une grande nouvelle. Hyline enverra peut-être une petite carte de voeux à Eléazar afin qu'il puisse le lui transmettre pour l'occasion. L'Ar était tellement bavard que Hyline était persuadé que Ismelle tout autant l'existence de l'ancienne Gardienne. Enfin, l'ancienne future Gardienne.

- Avec joie ! répondit-elle avec enthousiasme à la proposition de l'Ar, je les attendrais avec impatience.

Ce n'était pas pareil que de participer au voyage, certes, mais Hyline serait néanmoins toujours ravie de recevoir des nouvelles de l'homme, où qu'il soit. Eléazar était prêt à tout pour comprendre sa Laüd. Mais celle-ci n'avait pas un caractère facile. La créature devra bien comprendre un jour pourtant l'essentiel qu'il était d'avoir une bonne communication avec son Ar. Hyline leva les yeux au ciel lorsque Eléazar se vantait d'être meilleur que les jeunes du temple. Il était meilleur sans doute parce que pour un adulte, un tel comportement restait un exploit ! Mais pas forcément dans le bon sens du terme. Ca pouvait ne pas plaire à tout le monde aussi.

(c) B-NET

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Éléazar Wilrem

avatar

 Argent Argent : 70
Force Force : 20
Agilité Agilité : 20
Lieu de résidence : Panlaüd
Métier / rôle / rang : Gardien ( Forgeron à ses heures perdues. )

Fiche Laüd (Gardien uniquement)
Nom: Zelfyne
Sexe : Femelle
Description:

MessageSujet: Re: [Terminé] Souvenirs d'une amitié. ( PV Hyline Lièn. )   Mer 10 Oct - 23:37

A présent, Éléazar n'avait plus qu'une hâte ! Exposer son idée à Zelfyne et commencer les préparatifs dès que possible ! Bien sûr, avant de pouvoir réellement se pencher sur la question de ses voyages, le forgeron avait encore beaucoup à faire. Mais avoir un nouvel objectif faisait un bien fou au jeune homme ! Lui qui pensait s'ennuyer après s'être occupé des présents qu'il comptait offrir à son aînée et au futur époux de cette dernière, il s'était bien trompé ! Il y avait tant de choses à découvrir, de part le monde ! Éléazar doutait d'avoir assez d'une seule vie pour découvrir tout ce que leur Royaume avait à leur offrir !

« En plus, ça me permettra de passer un peu de temps seul à seule avec Zelfyne. Cela nous fera le plus grand bien, je pense ! » remarqua le jeune homme, après être resté pensif pendant quelques instants.

Loin de certains de ses congénères, Zelfyne se comporterait très certainement autrement. Si la Laüd se sentait obligée de se surpasser à chaque fois, c'était bien pour rattraper ce '' retard '' qu'elle pensait avoir sur les autres créatures présentes au sein du Panlaüd. Et encore, retard n'était même pas le mot juste ! La Laüd était juste différente, voilà tout. Elle ne devait pas se comparer aux autres membres de son espèce, mais à elle-même, afin de se rendre compte de tous les progrès qu'elle avait fait depuis ses premiers pas. Il n'y aurait qu'ainsi que Zelfyne pourrait avancer sur le long terme.  Éléazar se promit de lui faire part de cette idée, sans pour autant la froisser. Ensemble, ils pouvaient déplacer des montagnes ! Ce n'était pas un petit manque de confiance qui les empêcherait de faire de grandes choses !

« Compte sur moi pour te raconter tous mes voyages en détail ! Tu verras, tu auras l'impression d'y être avec moi ! » s'exclama l'Ar, jovial.

Du moins, Éléazar espérait que sa prose suffise pour que son amie ait l'impression de voyager en lisant ses mots. Toujours est-il que le jeune homme ferait en sorte que cela soit le cas ! Après tout, cela ne devait pas être bien difficile ! Peut-être même pourrait-il adjoindre quelques petites choses à ses lettres, comme des croquis, pour qu'Hyline puisse se rendre compte plus facilement de la réalité du terrain ! L'Ar chassa ces pensées de son esprit. Il avait encore le temps d'y réfléchir, après tout !

« Mais j'y pense... Si tu sais que ma sœur va se marier, qu'en est-il de toi ? Un beau jeune homme a-t-il réussi à te ravir ton cœur ? » s'enquit Éléazar, sur un ton quelque peu amusé.

Si l'Ar ne pouvait pas réellement prétendre à une famille issue de son sang, Hyline avait tout à fait le droit, et la possibilité, de fonder son propre foyer. Si c'était sa volonté, bien sûr. Éléazar savait que certaines personnes ne ressentaient pas le besoin d'être entourées de d'autres personnes pour se sentir à leur aise en ce monde. Mais son amie ne lui semblait pas faire partie de cette catégorie, bien que le forgeron pouvait toujours se tromper. Dans tous les cas, le jeune homme ne souhaitait qu'une chose, que la jeune femme soit heureuse, seule ou avec une autre personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyline Lièn

avatar

 Argent Argent : 15
Force Force : 25
Agilité Agilité : 25
Lieu de résidence : Mëkir
Métier / rôle / rang : Cultivatrice
RPs en cours : -Rencontre Sous la Pluie : Dagmar

MessageSujet: Re: [Terminé] Souvenirs d'une amitié. ( PV Hyline Lièn. )   Jeu 11 Oct - 11:21





Souvenirs d'une Amitié

   


L'expression d'Eléazar en disait long sur ce qu'il pensait. Il avait l'air subitement déterminé à faire son petit voyage à travers le royaume. Hyline sourit, amusée. Quand l'Ar avait une idée en tête, ce n'était même pas la peine d'essayer de l'en sortir. Mais il avait bien raison. Ce serait une expérience comme une autre après tout. Et qui sait, il pourra peut-être aider des gens dans le besoin, trop en retrait pour avoir été remarqué du reste du pays. Hyline se disait presque que l'homme ne devrait pas y aller tout seul, au cas où il lui arrivait malheur. Mais bon, on ne pouvait pas mobiliser des Gardiens juste pour ce qui ne serait sans doute qu'un voyage d'agrément. Cependant, l'Ar devra sans doute en toucher deux mots à ses supérieurs au cas où. Il ne pouvait pas disparaître pendant des semaines ou des mois sans rien dire à personne. Eléazar n'avait pas tort. Un peu de solitude avec sa Laüd serait sans doute bénéfique pour leur relation visiblement avec encore des mises au point à faire. Voilà qui était sans doute la solution à leur problème de confiance mutuelle.

- Oui, fit Hyline, je pense que tu as raison.

Hyline ne ratera aucune lettre que lui promettait l'Ar. Elle avait hâte qu'il lui raconte ses aventures à travers le royaume. Si toutefois, aventure il y avait. Mais il verra sans doute des choses intéressantes qui mériteront de lui parvenir. Même si ça ne pourra jamais combler une vraie vision de paysages et de lieux méconnus. Etrangement, l'homme changea rapidement de sujet. Il était curieux de savoir si son ancienne camarade était prête à en faire autant que sa frangine, sur le plan relationnel. Hyline eut un léger rire avant de nier d'un signe de tête. Non, elle n'avait pas encore croiser l'homme de ses rêves et ne pouvait qu'espérer qu'il vienne un jour. En tout cas, à Mëkir, personne encore n'avait réussi à l'atteindre, et pourtant il y en avait. La jeune femme était vu comme belle et gentille par toute la communauté et ses antécédents de Gardienne la hissait sur les sommets pour ceux qui seraient tentés de la charmer. Mais ça ne fonctionnait pas comme cela. Hyline n'était pas prête prendre n'importe qui dans sa vie et pour le moment, elle restait parfaitement célibataire. Elle voulait s'assurer de tomber sur le bon. Elle et sa soeur se taquinaient souvent pour savoir qui l'aura la première d'ailleurs.

- Eh non, pas encore, El ! répondit-elle avec humour, mais je ne désespère pas. Ca viendra tôt ou tard. Enfin, je pense.

(c) B-NET

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Éléazar Wilrem

avatar

 Argent Argent : 70
Force Force : 20
Agilité Agilité : 20
Lieu de résidence : Panlaüd
Métier / rôle / rang : Gardien ( Forgeron à ses heures perdues. )

Fiche Laüd (Gardien uniquement)
Nom: Zelfyne
Sexe : Femelle
Description:

MessageSujet: Re: [Terminé] Souvenirs d'une amitié. ( PV Hyline Lièn. )   Jeu 11 Oct - 23:27

Éléazar espérait ne pas se tromper. S'il était jeune quand Zelfyne était devenue sa Laüd, l'Ar était certain de ne jamais s'être trompé à son propos. Et il ne comptait pas commencer aujourd'hui. Beaucoup de personnes au sein du Panlaüd s'étaient inquiétées, en voyant une Laüd avec des ailes dépareillées. Pourrait-elle voler convenablement un jour ? Vivre et chasser seule ? Pourrait-elle devenir Gardienne ou ne pourrait-elle même pas voler avec un Être Humain, sans que la situation ne devienne dangereuse pour ce dernier ? Malgré sa jeunesse au moment où Éléazar avait rencontré Zelfyne, les plus vieux n'avaient pas tardé à lui dire que rien ne serait simple, avec une créature comme celle qui l'accompagnait désormais. Qu'il devrait être patient et gentil avec elle, pour ne pas la brusquer.

Et le forgeron avait suivi ces quelques conseils, naturellement. Et il continuerait de les suivre aussi longtemps que cela serait nécessaire ! Aussi, Éléazar ne pensait pas qu'on lui refuserait qu'il quitte le Panlaüd un certain temps, à moins qu'il n'y ait une bonne raison, évidemment. Il rapprocherait sa caste des populations qui en étaient les plus éloignées et pourrait aussi s'occuper de Zelfyne. Deux bonnes raisons qui motivaient ces futurs voyages !

« Ça viendra, j'en suis certain ! Une belle et gentille jeune femme comme toi ne restera pas seule éternellement, à moins d'en faire le choix ! commença Éléazar, avec un sourire amical. Et en plus, tu manies l'épée, si je ne me trompe pas ! Une qualité de plus ! » ironisa l'Ar.

Bien sûr, le forgeron était bien conscient qu'une femme capable de se défendre par elle-même, surtout grâce à l'Art Militaire, pouvait rebuter certains hommes. Cependant, Éléazar n'avait jamais trouvé de raison à cette sorte de crainte qui semblait naître dans le cœur de certains hommes quand ils apprenaient qu'une femme était capable de se battre. Craignaient-ils de perdre leur statut de protecteur ? A cette pensée, l'Ar du se retenir de rire. C'était absurde ! Il existait bien des femmes Ar ou Arlaüds, et pourtant, leurs confrères ne prenaient pas mal cette situation ! Au contraire!

« Mais tu as bien raison de vouloir prendre ton temps et de ne pas désespérer. Je suis certain que tu trouveras la personne idéale un jour ! Ce n'est qu'une question de temps ! » s'exclama le jeune homme, visiblement sûr de ses propos.

Une charmante jeune femme comme Hyline ne resterait pas seule longtemps, Éléazar s'en doutait. Et son compagnon, ou sa compagne, serait une personne très chanceuse ! Le jeune homme avait déjà fait une croix sur une relation de ce type, de son côté. Aussi, préférait-il se réjouir pour les autres ! Il n'avait pas à s'apitoyer sur son sort ! Le forgeron était Ar, et sa fonction méritait bien quelques petits sacrifices. On n'avait rien sans y mettre un peu du sien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyline Lièn

avatar

 Argent Argent : 15
Force Force : 25
Agilité Agilité : 25
Lieu de résidence : Mëkir
Métier / rôle / rang : Cultivatrice
RPs en cours : -Rencontre Sous la Pluie : Dagmar

MessageSujet: Re: [Terminé] Souvenirs d'une amitié. ( PV Hyline Lièn. )   Ven 12 Oct - 10:19





Souvenirs d'une Amitié

   


Ce n'était pas étonnant que Eléazar n'ait jamais vraiment connu de difficulté avec sa Laüd. Tous deux avaient le même âge quand ils s'étaient connus -comme la majorité des Gardiens d'ailleurs- alors pour lui, il n'y avait rien eu de plus normal que de faire avec une Laüd un peu différente. Et Zelfyne, qui était née ainsi, avait toujours vécu ainsi et trouvait sans doute sa condition tout aussi normale. Les choses auraient été très différentes si l'un ou l'autre c'était connu plus tard. Si Eléazar avait connu un autre Laüd avant Zelfyne, il se serait rendu compte du handicap -si on pouvait appeler ça comme ça-, de la femelle. Eléazar croyait en l'avenir de Hyline. C'était vraiment attendrissant de sa part ! Hyline trouvait ça presque triste que l'homme se devait sans doute de lui-même renoncer à connaître l'amour un jour. Hélas, il paraît que ça venait souvent sans qu'on le voulait forcément. Bien qu'aucune règle n'interdisait à un Ar de fonder une famille, l'idée était pas la meilleure à prendre, car l'Ar en question ne pourrait jamais vivre avec sa propre famille. Il n'y avait aucun intérêt à cela. A moins qu'il ne décide d'abandonner les siens et son Laüd et Hyline n'avait jamais entendu parler que c'était arriver un jour.

- Sûrement, répondit Hyline en haussant une épaule, mais je ne suis pas pressée non plus. Tu sais ce qu'on dit, tout vient à point à qui sait attendre.

L'homme était d'accord avec elle. Il n'était jamais bon de se précipiter pour quoi que ce soit -même si lui-même ne respectait pas potentiellement cette sagesse !- La jeune femme était loin de désespérer mais il fallait dire aussi que la plupart du temps, elle n'y pensait même pas. Elle était toujours occupé à autre chose et même si ça lui arrivait de lorgner de temps en temps un jeune homme qui, d'apparence, lui plaisait, ça n'allait jamais plus loin.

- Et toi El, tu as déjà eu des sentiments, ou même des envies d'en avoir, en amour ? Je sais que ce n'est pas l'idéal quand on est un Ar, mais ce n'est pas non plus comme si on le faisait exprès.

Il y avait aussi la possibilité de tomber amoureux d'un camarade du Panlaüd, mais là encore, si la relation était plus facile, celle de faire une famille avec restait du domaine de l'impossible. Soudain, une fois se fit entendre depuis la cour.

- Waouh un Laüd ! Hyliiiiiiiiiiiiine ???

Une autre jeune femme entra en trombe dans la maison par la porte arrière, vêtue d'une robe d'un rouge pâle, presque rose, et de longs cheveux châtains qui lui descendait jusque aux hanches.

- Hyline ! s'esclama t-elle, tu as vu ce Laüd dans la c...!

Mais elle s'interrompit en croisant le regard d'Eléazar. Elle jubila, et effaça la distance qui la séparait des deux autres en de grandes enjambées.

- Un Gardien ? Bonjour ! Vous êtes venu pour Hyline ? Tu vas retourner au Panlaüd ?!

Elle semblait à la fois déçu mais heureuse à cette idée, mais Hyline nia rapidement d'un signe de tête.

- C'est une chose impossible déjà, répondit-elle, et je te présente Eléazar Wilrem, un ancien camarade, mais toujours un grand ami. Et El, voici Fyline, ma soeur.


(c) B-NET

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Éléazar Wilrem

avatar

 Argent Argent : 70
Force Force : 20
Agilité Agilité : 20
Lieu de résidence : Panlaüd
Métier / rôle / rang : Gardien ( Forgeron à ses heures perdues. )

Fiche Laüd (Gardien uniquement)
Nom: Zelfyne
Sexe : Femelle
Description:

MessageSujet: Re: [Terminé] Souvenirs d'une amitié. ( PV Hyline Lièn. )   Sam 13 Oct - 23:47

Pour ce qui était des affaires de cœur, il n'y avait rien de mieux que la patience, il est vrai. Ismelle et Farban étaient restés amis pendant un moment, avant que les choses n'évoluent différemment. Et que dire aujourd'hui ! Ils se côtoyaient depuis plusieurs années et allaient se marier ! Et dire que tout avait commencé quand Ebao avait emmené Farban avec lui à Valkëol ! Sans lui, les choses auraient sûrement été bien différentes !

« Et plus encore quand il s'agit d'affaires de cœur ! compléta le forgeron. Mais quand tu auras trouvé la bonne personne, tu le sauras. Ça sera l'évidence même, à tes yeux ! »

Comme beaucoup d'autres personnes, Éléazar avait connu quelques déboires amoureux. Le dernier datait d'il y a six ans... L'Incident... Le jeune homme ne voulait même pas y repenser... Sa mission était plus importante que ses affaires de cœur. A quoi bon s'attacher à quelqu'un si c'était pour le laisser seul ? Si certaines personnes acceptaient et vivaient plutôt bien cette situation, l'Ar ne voulait pas infliger une pareille chose à quelqu'un d'autre. Aimer quelqu'un, c'était aussi accepter de le laisser partir si le rendre heureux se révélait impossible...

« Si je ne suis pas insensible aux charmes de certaines personnes, je dois t'avouer que je préfère ne pas y prêter attention. Je pense que c'est la meilleure chose à faire. A quoi bon rendre quelqu'un d'autre malheureux si c'est évitable ? »

Le ton d'Éléazar s'était fait plus sérieux, fait qui ne lui ressemblait guère. Si l'Ar avait parfaitement conscience que les sentiments amoureux étaient difficilement contrôlables, faire souffrir une autre personne, un être aimé qui plus est, lui déchirerait le cœur. Si en acceptant de suivre les Gardiens, le jeune homme ne s'était pas réellement poser de questions à ce propos dans un premier temps, avec les années, il en était arrivé à la conclusion qu'il devrait rester seul. Et cette pensée ne l'avait jamais réellement dérangé. Beaucoup d'Ars avaient fait un choix identique au sien. S'ils avaient réussis à supporter cette situation, il en serait de même pour lui.

C'est alors qu'une voix retentit, provenant tout d'abord de l'extérieur. Puis, à peine quelques instants plus tard, une jeune femme entra d'un pas vif dans la pièce dans laquelle se trouvaient les deux autres jeunes gens. Éléazar se demandait bien de qui il s'agissait. Cependant, il n'eut pas le temps de poser d'avantage de questions, que la nouvelle-venue s'adressait à Hyline avec une certaine familiarité. Les deux jeunes femmes étaient donc parentes ? Les soupçons de l'Ar se confirmèrent quand Hyline le présenta à la nouvelle-venue.

« Fyline ! commença le jeune homme, en se levant. Ta sœur m'a beaucoup parlé de toi, quand nous nous entraînions ensemble ! Heureux de faire enfin ta connaissance ! » termina-t-il, jovial.

Si l'Ar avait déjà entendu Hyline parler de Fyline, le jeune homme ne l'avait jamais rencontré avant aujourd'hui. En effet, quand son amie se rendait à Mëkir, il n'était pas rare qu'Éléazar soit absent, devant se rendre à Satàn la plupart du temps. Les Apprentis se retrouvaient en général sur le chemin du retour, et si le forgeron connaissait le prénom de la sœur de son amie, comme Hyline connaissait celui de son aînée, il ne la connaissait que par les récits que sa camarade lui faisait de temps en temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyline Lièn

avatar

 Argent Argent : 15
Force Force : 25
Agilité Agilité : 25
Lieu de résidence : Mëkir
Métier / rôle / rang : Cultivatrice
RPs en cours : -Rencontre Sous la Pluie : Dagmar

MessageSujet: Re: [Terminé] Souvenirs d'une amitié. ( PV Hyline Lièn. )   Lun 15 Oct - 15:51





Souvenirs d'une Amitié

   


Hyline hocha la tête aux paroles de l'Ar. Le temps ne lui était pas compté pour ça et pour le moment, elle avait autre chose à penser. Le jeune homme avoua lui-même avoir déjà eu des vues sur d'autres, mais en tant que Gardien, il s'était mis en tête que le mieux encore était d'ignorer ce genre de sentiments pour éviter de se compliquer la vie. Hyline le comprenait parfaitement. Elle aussi aurait dû renoncer à cela si elle était resté dans la caste. Mais en étant sorti, plus rien ne l'empêcher de laisser libre court à ses sentiments. Quand le moment sera venu. Devant l'attitude plus sérieuse de l'homme, la jeune femme se disait que néanmoins, cette abstinence ne devait pas être facile à vivre. Après tout, on ne maîtrisait pas forcément ce que l'on ressentait pour autrui, non ? Si l'homme devait tomber amoureux un jour ou l'autre, et qu'il décidait néanmoins de passer outre, ça lui sera sans doute douloureux. Courageux et noble, certes, mais triste et douloureux. Ainsi étaient les contraintes de la caste des Gardiens.

Par la suite, la jeune soeur d'Hyline entra en trombe dans la maison. Elle n'était jeune que d'un an par rapport à l'ancienne Gardienne, mais les deux se ressemblait beaucoup niveau caractère, tant et si bien qu'elles auraient pu être jumelle si leurs différences physiques n'étaient pas si visibles. Hyline présenta sa cadette à l'Ar. L'homme imposant avait d'or et déjà attiré le regard de la nouvelle venue. Si la taille de l'Ar pouvait impressionné, c'était surtout le fait qu'il était Ar qui fascinait le plus. Mais sans doute pas autant qu'il fascinerait d'autres personnes car Fyline avait déjà acquis une certaine habitude de fréquentation lorsque sa soeur était encore dans la caste. Eléazar se leva pour accueillir la jeune femme, enthousiaste à l'idée de faire sa connaissance. Fyline lui fit un grand sourire.

- Moi de même Eléazar ! répondit-elle, je peux vous appeler Eléazar ? Parce que Hyline m'a beaucoup parler de vous aussi. Autant de vous que des autres, et du Panlaüd, et tout le reste en fait. Mais elle dit de vous que vous êtes un grand ami. Et le Laüd dehors, c'est donc le votre ? Zelfyne, c'est ça ?

(c) B-NET

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Éléazar Wilrem

avatar

 Argent Argent : 70
Force Force : 20
Agilité Agilité : 20
Lieu de résidence : Panlaüd
Métier / rôle / rang : Gardien ( Forgeron à ses heures perdues. )

Fiche Laüd (Gardien uniquement)
Nom: Zelfyne
Sexe : Femelle
Description:

MessageSujet: Re: [Terminé] Souvenirs d'une amitié. ( PV Hyline Lièn. )   Mar 16 Oct - 21:04

Eh bien, Fyline semblait aussi enthousiaste que lui à l'idée de faire connaissance ! Tant mieux, cela ne rendrait leur rencontre que plus agréable ! Cependant, un détail étonna quelque peu le forgeron ? Ainsi, Fyline le vouvoyait. En voilà une idée absurde ! Ils avaient sensiblement le même âge, et il s'agissait de la sœur d'une amie de longue date ! Éléazar devait arranger cette situation, et vite !

« Éléazar ou El, choisis ce qui te convient le mieux ! Et tutoies-moi, je te prie. Tu es la sœur d'Hyline, après tout ! Ce n'est pas comme si tu étais une inconnue ! » répondit le jeune homme, avec un petit rire.

Ainsi, Hyline avait été bavarde à leur sujet. D'un autre coté, cela n'étonnait pas réellement Éléazar. Lui-même avait raconté énormément de choses à sa sœur aînée, quand il avait eu l'occasion de la revoir. Si le forgeron ne pouvait prétendre à fonder sa propre famille et qu'il acceptait sans mal ce fait, se séparer d'Ismelle aurait été bien trop douloureux pour lui. Surtout après avoir coupé les ponts avec le reste de sa parentèle... Des ponts que le l'Ar ne pensait pas être réparables, hélas. Cette querelle durait depuis trop longtemps. Et elle continuerait encore, quand bien même ses premiers instigateurs ne se souviendraient même plus de la raison de son commencement...

« Je suis flatté d'apprendre que tu as autant de considération pour moi, Hyline ! commenta le jeune homme, sans se départir de son habituel sourire. J'espère que tu n'as pas raconté toutes nos frasques à ta sœur pour autant ! Il y a des secrets qui doivent rester bien gardés, pour notre bien à tous les deux ! »

A la fin de sa tirade, Éléazar ne put s'empêcher de rire de bon cœur. Sans Hyline, son apprentissage au Panlaüd aurait été bien plus morne, pas de doute ! Et si l'âge les avait fait quelque peu mûrir, ce n'était pas pour autant que les deux jeunes gens avaient oublié de profiter de leurs jeunes années ! Au grand dam de certains Ars. Il est vrai que leur comportement n'était pas forcément dignes de futurs Ars, à l'époque. Mais il fallait de tout pour faire un monde, et le forgeron ne s'était jamais formalisé de ce qu'on pouvait penser à leur égard. L'Ar ne comptait pas vivre avec des regrets !

« En effet, il s'agit bien de Zelfyne, ta sœur t'as bien renseigné ! Mais ce n'est pas la seule Laüd que tu verras dans les environs en dehors des périodes de sélection, tu peux me croire ! » avoua le forgeron, tout sourire.

Comme Éléazar avait hâte de faire part de son idée à Alyanne ! Le jeune homme en aurait des choses à faire, quand il reviendrait au Panlaüd. Et lui qui pensait s'ennuyer à la fin de sa convalescence... Il s'était bien trompé ! Entre la préparation de leur venue en ces lieux avec Alyanne, celle de ses futurs voyages, l'épée de Farban à forger et le cadeau d'Ismelle à préparer, l'Ar ne risquait pas de s'ennuyer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyline Lièn

avatar

 Argent Argent : 15
Force Force : 25
Agilité Agilité : 25
Lieu de résidence : Mëkir
Métier / rôle / rang : Cultivatrice
RPs en cours : -Rencontre Sous la Pluie : Dagmar

MessageSujet: Re: [Terminé] Souvenirs d'une amitié. ( PV Hyline Lièn. )   Mer 17 Oct - 10:45





Souvenirs d'une Amitié

   


Dès qu'il s'agissait de se faire de nouveaux amis, Hyline, comme Fyline, étaient toujours partantes. Surtout quand la cible en question était un Ar. En dehors de sa propre soeur, Fyline n'en avait pas tellement connu. Et voilà bien longtemps que sa soeur n'était plus chez les Gardiens de toute façon. C'est que Eléazar et Fyline avaient le même âge, mais ça n'empêchait pas la jeune femme d'être polie et bien attentionnée envers un membre des Gardiens. Le respect envers ces gens là était essentiel. Le jeune homme acceptait apparemment volontiers les surnoms qu'on pouvait classiquement lui offrir. Fyline haussa une épaule lorsque l'Ar la supplia presque de le tutoyer.

- Comme tu veux El, répondit-elle sous le sourire d'Hyline, si ça peut te faire plaisir.

Les familiarités ne dérangeaient pas la jeune femme. Hyline fit une oeillade à l'homme à ses propos, un sourire amusé aux lèvres.

- Qu'est-ce que tu crois ? J'ai réussi à te rendre célèbre dans ma famille.

- Oh si ! ajouta Fyline, elle en a raconté des choses à ton sujet hihi ! Et aussi au sujet d'une certaine Alyanne ! J'aime autant te garantir, des fois ça casse le mythe des Gardiens tout ça !

Elle se mit à rire. Hyline ne lui avait pas forcément tout raconté, mais comment garder secret la plupart des déboires dans lesquels elle avait su se fourrer avec Eléazar et Alyanne ? Rien de tel que de partager les bons moments qu'elle avait eu dans la caste avec sa soeur, plutôt que de ressasser les pires. Entre elles, les deux soeurs parlaient rarement de Cièlã en vérité. Fyline savait la douleur que sa soeur avait eu en la perdant. Elle avait, pour ainsi dire, tenter de réparer les pots cassés pendant des semaines durant le retour de cette dernière du Panlaüd et maintenant qu'elle semblait enfin oublier peu à peu cette souffrance, Fyline n'osait plus l'évoquer à nouveau.

- Ne t'inquiète pas, fit Hyline à l'Ar, il y a des choses qu'elle ne sait pas encore.

- Oh, humpf ! Ca ne saurait tarder ! répliqua Fyline avec une fausse moue.

Elle fut néanmoins étonnée de la réponse de l'homme. Est-ce que cela voulait dire que d'autres Laüds allaient bientôt venir éblouir le village de leur magnificence ? Pour toute interrogation, elle tourna la tête vers son aînée.

- Il se pourrait qu'Alyanne vienne aussi un de ces jours, répondit Hyline.

- Oh, super ça ! Comme ça, elle aussi je pourrais enfin la rencontrer !

Hyline eut un sourire amusé avant de se tourner vers Eléazar :

- Mais en attendant, je ne voudrais surtout pas te retenir, si tu as quelque chose à faire. De toute façon, nous allons nous revoir très bientôt j'imagine ? lui dit-elle avec un sourire amical.

- Avant, tu penses que je pourrais caresser Zelfyne ? demanda la soeur cadette.

(c) B-NET

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Éléazar Wilrem

avatar

 Argent Argent : 70
Force Force : 20
Agilité Agilité : 20
Lieu de résidence : Panlaüd
Métier / rôle / rang : Gardien ( Forgeron à ses heures perdues. )

Fiche Laüd (Gardien uniquement)
Nom: Zelfyne
Sexe : Femelle
Description:

MessageSujet: Re: [Terminé] Souvenirs d'une amitié. ( PV Hyline Lièn. )   Mer 17 Oct - 23:02

En entendant Fyline le tutoyer et utiliser son surnom, Éléazar hocha la tête, visiblement satisfait de ce changement de situation. De toute façon, la sœur de son amie devait déjà bien le connaître, vu tout ce qu'Hyline semblait lui avait appris ! Il ne devait plus réellement être un étranger aux yeux de la famille de sa camarade, à présent !

« Tu devrais avoir honte de dénigrer notre Caste de cette façon, Hyline ! s'exclama l'Ar, faussement outré. Je pensais que tu avais plus de considération à notre sujet ! » termina-t-il, avant de se mettre à rire.

Éléazar savait bien qu'il ne faisait pas figure d'Ar idéal. Au mieux, il était considéré comme une personne joviale, et au pire... Ça dépendait des personnes, en réalité. Mais le jeune homme n'avait pas pour habitude de porter un masque qui ne lui convenait pas. Il n'avait pas cette capacité qu'avaient certains à rester calmes en toutes circonstances. Il était Ar, mais était Humain avant tout. Et à ce titre, il ressentait des émotions, plus ou moins vives, comme n'importe qui. Et si le forgeron avait apprit à en calmer certaines, il ne se voyait pas reléguer au plus profond de son Être toutes les facettes de sa personnalité !

« J'espère bien ! Il ne manquerait plus qu'elle soit au courant de tout ! Tu imagines le tollé ? » ironisa Éléazar.

L'Ar fut quelque peu amusé en voyant la réaction de Fyline quand elle apprit la future venue d'Alyanne. Eh bien, ils ne s'ennuieraient pas pendant leur visite ! Pour le reste, Hyline n'avait pas tort. Il commençait à se faire tard, et si Éléazar voulait éviter de voyager trop longtemps de nuit, il était plus judicieux qu'il parte dès à présent. Bien sûr, si l'Ar avait pu faire autrement, il n'aurait pas hésité à rester plus longtemps en compagnie de son amie. Mais ce n'était que partie remise ! La prochaine fois, il reviendrait, et accompagné d'Alyanne ! Et ils s'organiseraient pour rester avec Hyline aussi longtemps que possible ! Sans la déranger pour autant, bien sûr !

« Le Panlaüd n'est pas la porte d'à-côté, il est vrai ! Pour le reste, tu as bien raison ! Je ne pars que pour mieux revenir ! » répondit le jeune homme, sur un ton amusé.

Ainsi, Fyline souhaitait approcher Zelfyne d'avantage. Éléazar ne voyait pas de raison valable de refuser la demande de la jeune femme. Elle n'était ni la première, et sûrement pas la dernière, à demander une chose pareille ! Encore fallait-il demander son accord à la Laüd ! Mais l'Ar ne pensait pas que sa camarade refuserait. Après tout, il s'agissait de la sœur d'Hyline, pas d'une inconnue !

« Hum... Et si nous allions demander son avis à l'intéressée ? proposa le jeune homme, son éternel sourire aux lèvres. Suis-moi ! »

Sans oublier de prendre le petit paquet qu'Hyline avait préparé à son attention, l'Ar quitta la pièce, puis la demeure de son amie. En le voyant revenir, Zelfyne redressa la tête, les oreilles pointées dans la direction de son Ar. Ainsi l'heure du départ était arrivée ? La Laüd devait avouer qu'elle en était quelque peu attristée. Mais connaissant son camarade Humain, ils seraient rapidement de retour ! Après tout ce temps éloignés, la créature était certaine qu'Éléazar reviendrait en ces lieux dès qu'il en aurait l'occasion. Et elle serait la partie, évidemment !

« Me revoilà, Zelfyne ! Nous n'allons pas tarder à partir, comme tu dois t'en douter. Mais avant ça, Fyline m'a demandé quelque chose à ton propos ! » lui apprit l'Ar, dans la Langue des Anciens.

Intriguée, la Laüd écouta attentivement la suite des propos de son camarade Humain. Ainsi, la sœur de leur amie souhaitait la caresser ? Cette jeune humaine qu'elle avait croisé il y a de cela quelques minutes ? Zelfyne devait avouer qu'elle ne s'attendait pas à une telle requête. Mais soit. Cette jeune personne semblait avoir bon fond. La créature ne voyait pas de raison de refuser l'une de ses caresses. Aussi, la Laüd inclina délicatement la tête dans la direction de Fyline, montrant ainsi son accord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyline Lièn

avatar

 Argent Argent : 15
Force Force : 25
Agilité Agilité : 25
Lieu de résidence : Mëkir
Métier / rôle / rang : Cultivatrice
RPs en cours : -Rencontre Sous la Pluie : Dagmar

MessageSujet: Re: [Terminé] Souvenirs d'une amitié. ( PV Hyline Lièn. )   Jeu 18 Oct - 11:00





Souvenirs d'une Amitié

   


Hyline se mit à rire aux faux reproches de l'Ar. Il plaisantait et elle le savait. Mais au fond, elle se demandait également si ça lui plaisait d'être ainsi aussi connu d'autres personnes. Il faut dire que la jeune femme avait naturellement confiance en sa soeur. Ses exploits au Panlaüd avec Eléazar et Alyanne ne quitteront jamais le seuil de cette porte et elle le savait. Alors pourquoi se priver ? De toute manière, elle ne pouvait rien cacher à sa cadette. Ca lui avait déjà fait assez mal de se séparer d'elle durant toutes ces années. Alors, en lui racontant tout ça, c'était comme si elle rattrapait le temps perdu. Hyline proposa alors à l'Ar de mettre fin à leur retrouvaille. Du moins, pour un temps. Il avait encore de la route à faire s'il voulait rentrer au Panlaüd assez rapidement. Il fallait penser à Zelfyne aussi, car après tout, c'était elle qui faisait le trajet surtout ! Elle sourit à la réponse de l'homme. Elle avait déjà hâte qu'il revienne alors qu'il n'était même pas encore parti.

- Tu seras toujours le bienvenu ici, lui dit-elle chaleureusement.

Fyline demanda alors un contact avec la Laüd de l'homme. Ce dernier proposa d'aller demander à l'animal. Evidemment, ils n'allaient pas risquer quelque chose qui ne plairait pas à la créature. Fyline fit un grand sourire et hocha la tête avant d'emboîter le pas de l'homme. Hyline suivit tranquillement. Le petit groupe sortit alors dans la cours où la créature remarqua leur présence. Fyline écouta l'Ar s'adresser à la Laüd dans la Langue des Anciens. Hyline avait tenté d'apprendre quelque mot à sa soeur mais il fallait reconnaître que la jeune femme avait pas mal de soucis avec cette langue. En même temps, Hyline et Eléazar l'avait appris sur plusieurs années. Lorsque la Laüd pencha la tête vers Fyline, cette dernière tourna un regard interrogateur vers l'Ar. Comprenant que c'était là l'accord de la créature, Fyline tendit la main pour la passer dans le plumage de l'animal. C'était toujours grandiose, de pouvoir approcher un Laüd d'aussi près. Fyline avait des étoiles dans les cieux. Quelle énorme bestiole mine de rien. Sa tête si proche de la jeune femme avait quelque chose d'intimidant. En un coup de bec, la créature serait bien capable de la gober toute crue ! Finalement, Fyline finit par arrêter, tout sourire, avant de se tourner vers l'Ar.

- Merci, fit-elle, et fais bon voyage. Ce sera un plaisir de te revoir !

(c) B-NET

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Éléazar Wilrem

avatar

 Argent Argent : 70
Force Force : 20
Agilité Agilité : 20
Lieu de résidence : Panlaüd
Métier / rôle / rang : Gardien ( Forgeron à ses heures perdues. )

Fiche Laüd (Gardien uniquement)
Nom: Zelfyne
Sexe : Femelle
Description:

MessageSujet: Re: [Terminé] Souvenirs d'une amitié. ( PV Hyline Lièn. )   Jeu 18 Oct - 19:59

Les oreilles de Zelfyne tressaillirent légèrement quand Fyline passa sa main dans son plumage. Puis, après quelques instant, la jeune femme se recula. La Laüd redressa donc la tête, mais resta allongée. Elle n'aurait qu'à se redresser quand Éléazar serait monté sur son dos. Pour le moment, l'Ar devait encore saluer les deux jeunes femmes. Aussi, la Laüd attendit patiemment que les Humains aient fini de discuter. Après tout, ils n'étaient pas pressés. Si du travail attendait le jeune homme au Panläud, il n'était pas réellement en lié à leur mission première. Et d'un autre côté, c'était mieux ainsi. Si la créature s'était bien reposée en attendant son Ar, elle ne se faisait pas d'illusions pour autant. En chemin, il faudrait faire une pause et mieux valait atteindre une ville pour cela. C'était plus sûr que de se reposer au beau milieu de nulle part.

« Nous serons vite de retour ! Vous n'aurez même pas le temps de dire '' Gardiens '' que nous serons déjà sur le pas de votre porte ! ironisa Éléazar. En attendant, portez-vous bien et passez mes salutations au reste de votre famille ! » termina-t-il, sur un ton jovial.

Après un petit signe de la main, l'Ar adressa quelques mots à l'attention de sa Laüd, lui indiquant qu'il était temps de partir. Ce à quoi Zelfyne répondit d'un mouvement de tête, avant de lui intimer de monter sur son dos d'un signe de bec. Éléazar ne se le fit pas dire à deux fois et s'installa en moins de temps qu'il ne fallait pour le dire sur le dos de la créature. Une fois sûre que son Ar était bien installé, Zelfyne se redressa, étirant quelques instants ses ailes. Y avait-il assez de place pour décoller à partir de la cour ? La Laüd ne voyait rien qui lui laissait présager le contraire. Malgré les barrières, la cour était assez longue pour lui permettre de s'envoler sans risquer de blesser quelqu'un au passage.

Aussi, Zelfyne s'élança. Quand la créature eût pris assez de vitesse, elle déploya largement ses ailes dépareillées et prit son envol. Si les premiers instants dans les airs furent quelque peu hésitants, la Laüd ne tarda pas à retrouver ses appuis habituels. Alors qu'ils ne se trouvaient pas encore trop loin du sol, Éléazar adressa un dernier signe de la main aux deux jeunes femmes. Puis, la Laüd prit de la hauteur. Il était temps de rentrer au Panlaüd, à présent. De nombreuses tâches l'y attendaient.

( Terminé pour moi ! ^^ )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyline Lièn

avatar

 Argent Argent : 15
Force Force : 25
Agilité Agilité : 25
Lieu de résidence : Mëkir
Métier / rôle / rang : Cultivatrice
RPs en cours : -Rencontre Sous la Pluie : Dagmar

MessageSujet: Re: [Terminé] Souvenirs d'une amitié. ( PV Hyline Lièn. )   Jeu 18 Oct - 23:12





Souvenirs d'une Amitié

   


Fyline avait perdu l'habitude d'approcher les Laüds et le seul jusqu'à présent qu'elle avait pu touché était Cièlã. C'était toujours impressionnant de voir une créature si énorme et capable de férocité, se montrer aussi douce et sereine qu'un cheval bien docile. La jeune fille avait un sourire radieux, tout comme Hyline qui avait tout autant confiance en Zelfyne. Cette dernière n'avait pas changé finalement. C'était une Laüd très gentille. Mais elle avait toujours eu plus de caractère que Cièlã par contre. Les deux soeurs se tournèrent vers l'Ar quand ce dernier annonça qu'il reviendrait vite. Hyline hocha la tête. Elle l'espérait bien ! Maintenant qu'ils avaient reprit contact, ce serait dommage de se perdre à nouveau. Bien qu'elle ne voulait pas non plus que l'homme se force à faire tout ce chemin juste pour la voir. Car c'était tout de même assez long, d'ici jusqu'au temple et le Gardien avait sûrement mieux à faire de ses journées que pareil trajet. Quoi qu'il en soit, elle comblera l'attente de sa prochaine visite par des courriers. Ce sera toujours ça de prit. Elle se demandait ainsi pourquoi elle n'y avait pas pensé avant...La douleur d'avoir perdu sa Laüd lui avait sans doute fait perdre ce désir de rester en contact avec ses anciens camarades, et avec le temps, elle avait fini par oublier, ou penser être oublier.

- Salutation à tout le Panlaüd, répondit Hyline.

Fyline salua l'Ar d'un signe de la main tandis que ce dernier se dirigea vers sa Laüd pour lui sauter au dos.

- Beshonalyö, ajouta Hyline en Langue des Anciens dans un dernier salut.

Les deux soeurs restèrent dans la cour pour assister au départ du Gardien. Elles contemplèrent, le sourire aux lèvres, la créature qui s'élança maladroitement dans les airs et qui s'éloigna dans les cieux jusqu'à disparaître à l'horizon.

(c) B-NET


Fin^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Terminé] Souvenirs d'une amitié. ( PV Hyline Lièn. )   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé] Souvenirs d'une amitié. ( PV Hyline Lièn. )
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» SOS amitié ? (Terminé)
» Sois mon ennemi, au nom de l'amitié [Eris] - Terminé
» « L’amitié double les joies et réduit de moitié les peines. » [Livre II - Terminé]
» Les souvenirs restent toujours [Terminé]
» Une amitié fructueuse ou un danger à venir ? {PV Clovis et Aidan} (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Gardiens d'Hetenlaüd ::  ::  :: Mëkir-
Sauter vers: