AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Terminé] En garde ! [ PV Ásmundr Krönos. ]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Ásmundr Krönos
L'Arlaüd Ténébreux

L'Arlaüd Ténébreux
avatar

 Argent Argent : 30
Force Force : 45
Agilité Agilité : 35
Lieu de résidence : Panlaüd
Métier / rôle / rang : Arlaüd

Fiche Laüd (Gardien uniquement)
Nom: Dementör
Sexe : Masculin
Description:

MessageSujet: Re: [Terminé] En garde ! [ PV Ásmundr Krönos. ]   Dim 9 Sep - 21:51



Ermaëlle et Asmundr


En garde !



Sitôt après la réponse de la jeune femme, Syrià s'empressa de faire ce que son maître attendait d'elle : prendre soin de son élève. Ce n'était pas la première fois que l'homme demandait à ses élèves à se faire soigner par la jeune servante. Au départ, cela l'avait grandement mal à l'aise de devoir s'occuper de personnes qui n'étaient pas ses maîtres. Mais avec le temps, elle s'y était faite et ne trouvait même pas ça si désagréable que ça. Cela lui permettait d'échanger quelques mots avec eux bien qu'elle avait toujours peur de s'occuper de choses qui ne la regardaient pas. Pour la peine, Ermaëlle était tout à fait en droit de lui ordonner de se taire et de faire ce pourquoi elle était payé un point c'est tout. Syrià ne lui en tiendrait pas rigueur même si, depuis le temps qu'elle voyait l'ancienne esclave, elle se doutait bien que ce n'était pas son genre de réagir ainsi. Ainsi, Syrià hocha la tête aux propos d'Ermaëlle. Elle n'allait donc s'occuper que de sa jambe, si tel était le désir de la jeune femme.

- Faites donc, répondit-elle quand Ermaëlle parla de ses bottes et de tout ce qui pouvait entraver le travail de la domestique sur son membre endoloris.

Pendant que la servante préparait sa mixture, l'élève de son maître lui annonça que l'entraînement n'était pas la source de toutes ses souffrances. Mais plus Ermaëlle parlait, plus Syrià se sentait mal à l'aise. Bizarrement, elle avait le sentiment de ne pas censé savoir tout ça et pourtant...

- O-Oui je sais Dame Fyrnam, j'ai...Entendu parler de ça...

Elle remua son pilon avec un peu plus de rigueur. Elle venait d'avouer qu'elle laissait traîner ses oreilles un peu partout et ce n'était pas l'idéal en présence de quelqu'un. Surtout quelqu'un qu'elle ne connaissait pas tant que ça. Lorsqu'elle termina ce qu'elle était en train de préparer, toujours en écoutant, cette fois-ci en gardant le silence, les paroles d'Ermaëlle, elle s'approcha d'elle et s'accroupit face à elle avant d'appliquer sur la zone douloureuse de la jambe cette crème apaisante.

- Oh mais j'ai déjà eu vent de tant de choses Dame Fyrnam, répondit-il avec peine la jeune servante, bien des choses de l'Empire du Nord qui font froids dans le dos.

Pour être honnête, elle avait beaucoup d'empathie envers la femme esclave qu'elle ne voulait bien l'avouer.

- Ce pays blanc m'a toujours effrayé, confia t-elle, sans vouloir dire du mal de votre pays, j'ai toujours craint qu'un jour une guerre éclate avec ce royaume et que nous finissions tous sous le joug de l'Empire...


codage par LaxBilly


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ermaëlle Fyrnam
La Renarde Érudite

La Renarde Érudite
avatar

 Argent Argent : 120
Force Force : 30
Agilité Agilité : 30
Lieu de résidence : Hantonael.
Métier / rôle / rang : Enlumineuse / Ecrivain public.

MessageSujet: Re: [Terminé] En garde ! [ PV Ásmundr Krönos. ]   Lun 10 Sep - 19:29

Ermaëlle était bien placée pour savoir que les domestiques savaient toujours beaucoup de choses. Les serviteurs étaient comme des esprits. Peu de personnes faisaient attention à eux, et ils avaient accès à toutes les pièces, ou presque, de la demeure de leurs employeurs. Qu'ils finissent par savoir beaucoup de choses sur les habitants des lieux ou l'endroit en lui-même était logique, bien que les maîtres des lieux semblaient l'oublier, parfois. Aussi, la jeune femme ne se formalisa pas du fait que Syrià ait entendu quelques petits bruits de couloirs à son propos.

« Ne faites pas cette tête. commença l'ancienne esclave, sur un ton compatissant. Vous oubliez à qui vous parlez. Vous savez sûrement autant de choses sur cette demeure que j'en connaissais sur celle des Herzok. »

Aujourd'hui encore, Ermaëlle était parfaitement capable de tracer le plan de la demeure dans laquelle elle avait vécu une partie de sa vie. Elle était d'ailleurs sûre que certains esclaves ou domestiques connaissaient mieux la demeure de leurs maîtres, que ces derniers ne la connaissaient. D'un autre côté, connaître  un logis sur le bout des doigts était essentiel pour être un domestique, ou un esclave, convenable. A toute heure du jour ou de la nuit, il fallait être capable de pouvoir répondre aux attentes des habitants des lieux le plus rapidement et le plus efficacement possible.

Ermaëlle frémit légèrement en sentant la pommade sur sa peau lésée. Cependant, une fois cette première impression passée, la jeune femme se détendit à nouveau. Elle ne voulait pas causer des difficultés à Syrià alors qu'elle avait gentiment accepté de lui apporter quelques soins. Et la domestique était bien plus douce dans ses soins que certains médecins que Maître Herzok faisait venir quand certains de ses esclaves étaient mal-en-point. L'ancienne esclave se demandait même si certaines bêtes n'étaient pas mieux traitées qu'eux. D'un autre côté, un très bon destrier valait parfois d'avantage qu'un esclave. La différence de soin s'expliquait en partie...

Quand l'autre jeune femme parla de Kartendark, Ermaëlle ne put s'empêcher d'être nostalgique quelques instants. Ce pays blanc... Son pays blanc... Cependant, l'ancienne esclave retourna rapidement à la réalité. Syrià avait de bonnes raisons de craindre l'Empire, elle ne pouvait pas le nier. Après tout, elle ne le connaissait pas comme elle le connaissait. Bien qu'esclave, la jeune femme avait été élevée parmi les livres. Aussi, elle savait que les choses n'étaient pas toujours ce qu'elles semblaient être. Si l'Empire n'avait pas une très bonne réputation, il avait tout de même eu son lot de penseurs, de souverains éclairés et de guerriers exceptionnels. Mais ces gens avaient fini dans l'oubli, hélas. Et quand Ermaëlle parlait de cela à ses quelques amis, rares étaient ceux qui la croyaient... Mais comment leur en vouloir ? Cette partie de l'histoire était comme effacée pour les habitants de l'Empire. Si même là-bas personne n'avait souvenance de ces personnes, il n'était pas étonnant qu'il en soit de même à Hetenlaüd...

Mais malgré cette vision des choses, Ermaëlle se rendait compte qu'elle le craignait aussi ses terres de naissance, à présent... Si un ressortissant de Kartendark lui mettait la main dessus, la jeune femme ne donnait pas chère de sa peau... Et si par malheur Kartendark finissait par avoir le dessus sur Hetenlaüd... L'ancienne esclave serait tout aussi en danger que les Hetenlaüdors, c'était un fait... Comme elle comprenait les craintes de Syrià... Et toutes les belles histoires qu'Emaëlle avait pu lire par le passé n'arrivaient pas à lui faire oublier que si l'Empire arrivait à la retrouver, elle n'y survivrait pas...

« … Comme je comprends votre peur et vos craintes... avoua Ermaëlle, avec un soupir. Mais je ne pense pas qu'une telle chose puisse se produire sans que tout ait été fait pour l'empêcher. Hetenlaüd n'est pas sans défense. Il en faudrait beaucoup pour que le Royaume ne s'écroule. »

Après tout, Hetenlaüd était pourvu d'une bonne armée et les Gardiens étaient aussi présents pour éviter qu'une telle chose se produise. Syrià n'avait rien à craindre. Il en faudrait beaucoup pour percer les défenses de ce Royaume. Elles étaient à l'abri. Même Ermaëlle devait avouer que ces terres lui avaient apporté une certaine protection. D'un autre côté, passer la frontière était difficile pour tout le monde, même pour ses poursuivants. Mais ce n'était pas une raison pour ne plus se montrer méfiante. L'ancienne esclave savait qu'On ne laisserait pas le livre lui échapper. Ce n'était qu'une trêve, qu'on lui accordait. La même trêve qui séparait Hetenlaüd et Kartendark. Une trêve à couteaux tirés...

_________________
Merci à notre chère fonda pour cette magnifique image et pour cet avatar. ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ásmundr Krönos
L'Arlaüd Ténébreux

L'Arlaüd Ténébreux
avatar

 Argent Argent : 30
Force Force : 45
Agilité Agilité : 35
Lieu de résidence : Panlaüd
Métier / rôle / rang : Arlaüd

Fiche Laüd (Gardien uniquement)
Nom: Dementör
Sexe : Masculin
Description:

MessageSujet: Re: [Terminé] En garde ! [ PV Ásmundr Krönos. ]   Lun 10 Sep - 22:36



Ermaëlle et Asmundr


En garde !



Ermaëlle avait remarqué l'attitude embarrassée de la jeune servante et s'était empressée de la rassurer sur ce point. La jeune femme savait très bien mieux que quiconque que les domestiques avaient de toutes manières les oreilles qui traînaient partout dans une maison. Des fois, c'était une bonne chose et des fois non. En revanche, selon Syrià, ce n'était pas une raison pour le faire remarquer, même envers une ancienne esclave. Elle ne répondit que d'un hochement de tête aux propos de la jeune femme avant de lui appliquer la pommade qui était présente pour soulager ses douleurs et aider la jambe à s'en remettre même si rien ne remplacera un temps de repos adéquate. Mais vu que Ermaëlle avait tous les jours des leçons, ce n'était pas demain la veille que sa jambe sera de nouveau en état. Tout ce que Syrià pouvait faire, c'était l'aider à supporter cela et lui permettre d'être encore opérationnelle pour les leçons à venir.

- Oui je le sais, répondit-elle, heureusement que nous sommes en sécurité à Hetenlaüd et j'espère que ça durera toujours.

Au fond, la servante savait également que Ermaëlle recherchait la sécurité derrière les frontières du royaume, sinon elle n'aurait sans doute pas quitter le sien. Enfin, elle ne pouvait pas vraiment se faire une idée sur la vie que l'ancienne esclave avait là-bas. Syrià avait les mêmes idées que tout le monde : que l'Empire était un pays ignoble où seuls les riches vivaient bien et où tout le reste était écraser par leur puissance. Syrià n'avait jamais voyagé. Elle n'avait même jamais quitté la capitale et ce n'était pas plus mal. Elle était bien trop casanière pour être tenter d'aller voir ailleurs si la vie n'y était pas mieux. Parce que finalement, elle était très bien dans cette grande maison.

La jeune servante enroula la jambe de la jeune femme dans un long bandage pour terminer ses soins. Voilà qui était terminé. Elle s'inclina ensuite légèrement devant Ermaëlle avec un petit sourire, pas mécontente d'avoir pu un peu engager la conversation même si elle n'était pas des plus joyeuses. Après quoi, la domestique s'empressa de retourner à ses tâches, histoire de ne pas prendre de retard.


codage par LaxBilly


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ermaëlle Fyrnam
La Renarde Érudite

La Renarde Érudite
avatar

 Argent Argent : 120
Force Force : 30
Agilité Agilité : 30
Lieu de résidence : Hantonael.
Métier / rôle / rang : Enlumineuse / Ecrivain public.

MessageSujet: Re: [Terminé] En garde ! [ PV Ásmundr Krönos. ]   Lun 10 Sep - 23:37

Ermaëlle espérait aussi de tout cœur que cette sécurité durerait éternellement. Qu'elle ne vivrait pas dans la peur de se faire rattraper jusqu'à la fin de ses jours ou dans la peur de tout perdre à cause d'un livre dont elle n'avait jamais voulu. Si seulement il lui était possible d'effacer cette partie de sa vie d'un revers de la main. Si seulement ce livre ne lui était pas tombé entre les mains... Si seulement... Bien sûr, des choses positives lui étaient arrivées, mais à quel prix ? Au prix de sa culture, de son foyer ? De la vie de sa pauvre maîtresse, qui n'avait pas mérité une mort aussi atroce ? L'enlumineuse était en sécurité pour le moment, mais pour encore combien de temps ? Combien de temps faudrait-il encore avant qu'On ne la retrouve ? Des mois ? Des années ? Si les frontières la protégeaient pour le moment, elles ne pouvaient lui rendre tout ce qu'elle avait perdu...

« Puisse votre vœu être exaucé. » se contenta de dire Ermaëlle.

Par qui, la jeune femme n'en avait aucune idée, cependant. Si elle avait toujours accordé un grand intérêt aux contes et aux légendes de son Empire de naissance, Ermaëlle s'était toujours montrée méfiante envers la religion. Si les Dieux étaient si puissants, au point d'avoir créer leur Monde, pourquoi ne pouvaient-ils pas faire en sorte que chacun puisse vivre en paix ? Pourquoi lui avoir prit tout ce qu'elle avait ? Pourquoi l'avoir forcée à s'exiler ? Malgré toutes ces questions qui lui envahissaient l'esprit en entendant ce mot, l'enlumineuse comprenait tout à fait que certains trouvent rassurant le fait de vouer leurs prières à de possibles Divinités. Mais ce n'était décidément pas quelque chose pour elle...

Les soins terminés, Ermaëlle remercia l'autre jeune femme sur un ton amical. Puis, quand elle fut partie, l'ancienne esclave remit ses jambières puis ses bottes. Ensuite, la jeune femme se redressa doucement, afin de laisser à ses jambes le temps de se réhabituer à son propre poids. Une fois assurée de ses appuis, l'enlumineuse récupéra ses quelques effets personnels avant de quitter la petite pièce. S'aidant de son bâton de marche pour rejoindre l'endroit où le thé était servit d'habitude, Ermaëlle frappa doucement à la porte puis s'en recula, attendant qu'on lui donne la permission d'entrer. On ne savait jamais, Ásmundr et son père étaient peut-être en train de discuter. Aussi, l'enlumineuse voulait être certaine de ne pas les déranger.

Au bout de quelques instants, une voix résonna de l'intérieur de la pièce, lui indiquant qu'elle pouvait entrer. Ce que la jeune femme fit immédiatement. Une fois à l'intérieur de la pièce, Ermaëlle déposa son bâton de marche contre un mur, afin de ne pas s'encombrer inutilement. Elle pouvait encore tenir sur ses jambes. Ensuite, l'ancienne esclave se tourna vers les personnes déjà présentes dans la pièce. Mieux valait s'excuser de son retard. Sa petite promenade involontaire dans la demeure des Krönos avait prit un certain temps, après tout.

« Je vous prie d'excuser mon retard. commença la jeune femme, en inclinant la tête. Ce n'est pas le fait de Syrià, qui s'est très bien occupée de moi, mais de mes propres rêveries. Elles m'ont fait perdre la notion du temps. » termina-t-elle, quelque peu gênée.

Rêveries lui ayant fait perdre son chemin également. Mais le principal était que Syrià ait eu le temps de la soigner. Ermaëlle se demandait bien si son traitement serait plus efficace que ceux qu'elle avait déjà utilisés. Si c'était le cas, peut-être que la servante accepterait de lui donner quelques conseils ? L'enlumineuse pouvait toujours lui demander. Qui sait, sa réponse serait peut-être positive.

_________________
Merci à notre chère fonda pour cette magnifique image et pour cet avatar. ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ásmundr Krönos
L'Arlaüd Ténébreux

L'Arlaüd Ténébreux
avatar

 Argent Argent : 30
Force Force : 45
Agilité Agilité : 35
Lieu de résidence : Panlaüd
Métier / rôle / rang : Arlaüd

Fiche Laüd (Gardien uniquement)
Nom: Dementör
Sexe : Masculin
Description:

MessageSujet: Re: [Terminé] En garde ! [ PV Ásmundr Krönos. ]   Mar 11 Sep - 22:23



Ermaëlle et Asmundr


En garde !



Moi, Mère et Père, étions installés dans le salon où nous avions l'habitude de prendre le thé le temps d'une conversation si ce n'est plus selon les situations. Une fois encore, je ne pensais pas rester longtemps et j'étais surtout passer par politesse et aussi pour voir un peu comment se déroulait l'entraînement d'Ermaëlle. Ce que j'en avais vu ne m'avait pas déçu. Je savais que ça ne se ferait pas en un jour mais je savais surtout qu'elle était entre de bonnes mains.

Etant donné qu'avant de rejoindre les autres, j'avais servi de guide à Ermaëlle pour retrouver Syrià, j'avais pu ainsi tenir informer tout le monde qu'elle aura du retard pour s'être égarée un peu dans la maison. Ce qui pouvait se comprendre aisément. A force, je pense que la jeune femme saura mieux se repérer dans la vaste demeure des Krönos. Mais pour ça aussi, il faudra un peu de temps. Rien ne pouvait s'acquérir en un jour. L'ancienne esclave et la jeune servante arrivèrent quasiment en même temps, l'une s'excusant platement de son retard tout en gardant la faute sur elle, et l'autre tenant le plateau, prête à servir tout le monde.

- Il n'y a aucun mal, répondit Père à son élève, prenez donc place. Vous êtes plutôt à point nommé.

Après tout, tant que Syrià n'aurait pas été là, on n'aurait pas pu considérer Ermaëlle comme en retard. J'observais cette dernière prendre place et lorsqu'elle fut installée, le thé fut servi, chaud et doré à souhait.


codage par LaxBilly


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ermaëlle Fyrnam
La Renarde Érudite

La Renarde Érudite
avatar

 Argent Argent : 120
Force Force : 30
Agilité Agilité : 30
Lieu de résidence : Hantonael.
Métier / rôle / rang : Enlumineuse / Ecrivain public.

MessageSujet: Re: [Terminé] En garde ! [ PV Ásmundr Krönos. ]   Mar 11 Sep - 23:06

Ermaëlle se contenta de hocher la tête et s'installa comme cela lui était demandé. Quand le thé fut servit, l'ancienne esclave se garda pendant quelques instants de prendre la tasse, afin de ne pas se brûler le bout des doigts. Il n'y avait guère qu'à Karn que la jeune femme buvait ses infusions à peine refroidies. Le froid était tel parfois que c'était bien la seule manière efficace de se réchauffer pendant quelques secondes. Mais ici, il ne faisait pas particulièrement froid. Aussi, boire son thé refroidit, voire glacé comme elle le faisait parfois avec les infusions que l'ancienne esclave se faisait chez son amie, n'était pas un problème.

En parlant d'Ismelle... Ermaëlle lui avait promit un peu d'aide, pour les préparatifs de son mariage. Avec les autres amies de la jeune femme, l'affaire serait entendue rapidement. A croire que Farban n'aurait pas grand chose à faire en revenant ! Mais les autres membres du groupe n'arriveraient pas avant le milieu de l'après-midi. Et étant donné que l'ancienne esclave n'était pas censée travailler aujourd'hui... Pourquoi ne pas continuer ses recherches ? Il lui fallait un foyer avant l'hiver. C'était l'échéance qu'Ermaëlle s'était fixée. Encore fallait-il trouver l'endroit parfait.

Endroit parfait pour lequel la jeune femme n'avait pas énormément de critères. Elle ne souhaitait qu'un toit sain et des murs sains. Si seulement certains propriétaires ne la regardaient pas étrangement en l'entendant parler pour la première fois. Son accent était donc si problématique ? A moins que cela ne soit à cause de la couleur de ses cheveux. En la voyant, une vieille dame l'avait traité de sorcière ! Sur le coup, Ermaëlle n'avait pas comprit cette réaction. Et si le jeune homme accompagnant la vieille femme s'était rapidement excusé pour elle, arguant qu'elle n'avait plus toute sa tête et qu'elle se comportait de la même façon avec sa propre fille qui avait également des cheveux roux, l'ancienne esclave avait été marquée par cette réaction. Au moins autant qu'elle l'avait été quand le voleur qu'Ebao et elle avaient appréhendé l'avait prise pour une sorcière. C'était donc ainsi que certains la voyait ? Comme une jeteuse de sorts ? L'une de ses créatures de contes qu'on pensait capable de se transformer en ours ou en loup ?

Si c'était le cas, il n'y avait rien d'étonnant au fait que certains refusaient de lui vendre leur bien, alors qu'elle avait un métier stable et bien assez d'argent pour faire une acheteuse convenable. Son accent, sa chevelure... Si seulement elle pouvait réellement jeter des sorts ! Elle changerait son apparence et sa voix, et on accepterait peut-être de la voir autrement que comme une étrangère ! L'espace de quelques instants, Ermaëlle s'imagina confier l'achat de son foyer à Ismelle. L'autre jeune femme pourrait peut-être conclure la vente à sa place... Personne n'en saurait jamais rien. Ismelle pourrait toujours dire qu'elle lui avait revendu le bien par la suite. Personne ne saurait que l'argent venait en réalité d'elle, l'étrangère.

« Allons bon, ce n'est pas une solution... » marmonna Ermaëlle, sans même s'en rendre compte.

Ermaëlle porta sa tasse à ses lèvres, buvant une gorgée de thé. Il fallait qu'elle se débrouille par elle-même. Son amie ne savait rien de ses déboires. A chaque fois qu'Ismelle lui posait une question sur ses recherches d'un nouveau foyer, Ermaëlle disait qu'elle n'avait rien trouvé ou que ce qu'on lui avait proposé ne lui convenait pas. Ismelle risquait de se mêler de cette histoire si son amie lui disait tout, et l'ancienne esclave tenait à s'en sortir seule. Elle devait y arriver. Si la jeune femme ne pouvait même pas se trouver un toit, comment pouvait-elle espérer prendre sa vie en main par la suite ?

_________________
Merci à notre chère fonda pour cette magnifique image et pour cet avatar. ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ásmundr Krönos
L'Arlaüd Ténébreux

L'Arlaüd Ténébreux
avatar

 Argent Argent : 30
Force Force : 45
Agilité Agilité : 35
Lieu de résidence : Panlaüd
Métier / rôle / rang : Arlaüd

Fiche Laüd (Gardien uniquement)
Nom: Dementör
Sexe : Masculin
Description:

MessageSujet: Re: [Terminé] En garde ! [ PV Ásmundr Krönos. ]   Mer 12 Sep - 10:48



Ermaëlle et Asmundr


En garde !



Syrià s'appliqua, aussi professionnelle qu'elle pouvait l'être, à verser le thé dans chaque tasses présentes. Je remarquais son coup d'oeil à Ermaëlle quand ce fut son tour et je ne pouvais qu'en conclure que les deux jeunes femmes aient pris le temps de discuter un peu mais j'ignorais sur quoi. Quand les deux étaient arrivées dans la pièce, j'avais déjà entamé une conversation avec mes parents, notamment au sujet des dernières nouvelles de la capitale. Les bonnes comme les mauvaises.

Quand Syrià avait terminé ce qu'elle avait à faire, elle disparu dans une autre salle pour bien d'autres corvées en attendant que nous terminions. Aussi, nous avions reprit notre conversation, au dépriment d'Ermaëlle qui n'avait pas suivit le début mais pouvait savourer son thé à loisir sans être contrainte par les moeurs sociales de s'intéresser à quelque chose qui ne la concernait pas forcément. Cela dit, ayant été esclave dans la noblesse nordique, elle avait sûrement l'habitude de ce genre de situation.

Mère suivait le rythme avec entrain, enchaînant sur les conséquences d'un Royaume géré par un jeune prince contre son gré. Elle avait l'impression que le pays manquait d'organisation depuis cette prise de régence et espérait que le Roi se remette rapidement du mal qui l'incombait, soutenant la chance qu'il avait d'être suivit par les meilleurs médecins de la ville mais qu'elle trouvait ça curieux qu'aucun n'ait encore réussi à venir à bout de cette maladie. Et si c'était tout bonnement la vieillesse qui commençait trop à prendre le dessus sur lui ? Contre les effluves du temps, on ne pouvait pas faire grand chose. Même si le monarque n'avait pas encore atteint l'âge ultime qui pousserait toute personne normalement constituée dans la tombe.

Nous marquions ainsi une pause dans tout ça pour savourer un moment notre boisson chaude lorsqu'un léger murmure se fit entendre dans le silence soudain de la pièce. Tous su néanmoins d'où il provenait et les regards s'attardèrent sur l'ancienne esclave qui n'avait pipé mot depuis son arrivée. Père était sûrement celui qui avait le mieux entendu, avec son acuité auditive quasiment décuplée.

- Plaît-il ? fit-il à l'adresse de la jeune femme.
codage par LaxBilly


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ermaëlle Fyrnam
La Renarde Érudite

La Renarde Érudite
avatar

 Argent Argent : 120
Force Force : 30
Agilité Agilité : 30
Lieu de résidence : Hantonael.
Métier / rôle / rang : Enlumineuse / Ecrivain public.

MessageSujet: Re: [Terminé] En garde ! [ PV Ásmundr Krönos. ]   Mer 12 Sep - 17:14

En quelques instants, Ermaëlle sentit plusieurs regards se porter sur elle. Avait-elle fait quelque chose sortant de l'ordinaire ? La jeune femme eu beau réfléchir, à ses yeux, elle était restée parfaitement silencieuse. N'est-ce pas ? En y repensant, l'ancienne esclave avait quelques doutes. On semblait l'avoir entendue parler. C'était très certainement le cas. Mais qu'avait-elle dit exactement ? Ses paroles ne devaient pas être très anciennes, les autres personnes présentes dans la pièce auraient réagit avant, sinon.

Les choses lui revenaient petit à petit. Les paroles que les Krönos avaient du entendre étaient certainement liées à ses recherches. Après tout, c'était la dernière chose qui lui était venue à l'esprit. La jeune femme sentit ses joues rosir. Personne n'était au courant de ses déboires. Ermaëlle les avait toujours soigneusement dissimulés. Que répondre, alors ? Mentir ? L'ancienne esclave préférait éviter. Ismelle était un cas particulier. Avec son mariage approchant, l'autre jeune femme avait bien d'autres choses à gérer que ses recherches de logement. C'était surtout pour cela qu'Ermaëlle évitait de lui parler de ses recherches. Ismelle était vraiment quelqu'un de bien, mais l'ancienne esclave voulait qu'elle pense à elle.

« … Rien de bien grave. finit par dire la jeune femme. Il semblerait que j'ai pensé à voix basse. Veuillez m'en excuser. »

Ermaëlle avait bien conscience de ne pas en avoir assez dit. Mais commencer par s'excuser lui avait semblé être la meilleure chose à faire. A présent, il fallait que la jeune femme s'explique, même si elle n'aimait guère parler de ses faiblesses. Mais il fallait bien expliquer son précédent comportement. Si l'ancienne esclave ne le faisait pas, cela ne ferait que soulever d'avantage de questions. Autant clarifier la situation immédiatement.

« Trouver un logement s'est révélé plus difficile que je ne le pensais. ajouta Ermaëlle. Mais il ne s'agit que d'une broutille, rien de plus.  Il me reste encore quelques mois pour m'installer. Et sinon... Je reprendrai mes recherches au printemps, je suppose. La jeune femme marqua une pause, avant de reprendre. Mais ne faites pas attention à tout cela. Je finirais bien par trouver une solution. »

Ermaëlle savait ce qu'il se passait, quand le froid arrivait. Certains propriétaires augmentaient les prix de leurs biens, afin de profiter au mieux de la détresse de certaines personnes. Et si la jeune femme avait les moyens de se trouver un logement décent pendant les belles saisons, elle ne voulait pas se retrouver avec un taudis au même prix. Ismelle et Farban accepteraient peut-être de l'héberger quelques mois de plus, même si l'ancienne esclave préférait éviter cette situation. L'enlumineuse trouverait une solution avant d'être au pied du mur. Elle s'en sortirait.

_________________
Merci à notre chère fonda pour cette magnifique image et pour cet avatar. ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ásmundr Krönos
L'Arlaüd Ténébreux

L'Arlaüd Ténébreux
avatar

 Argent Argent : 30
Force Force : 45
Agilité Agilité : 35
Lieu de résidence : Panlaüd
Métier / rôle / rang : Arlaüd

Fiche Laüd (Gardien uniquement)
Nom: Dementör
Sexe : Masculin
Description:

MessageSujet: Re: [Terminé] En garde ! [ PV Ásmundr Krönos. ]   Jeu 13 Sep - 20:15



Ermaëlle et Asmundr


En garde !



Ce n'était pas très poli de fixer la jeune fille de la sorte, nous en étions tous conscients. Mais le fait étant que les murmures de cette dernière -aussi faible soient-ils- étaient tellement parvenus à briser le silence qui commençait à s'installer que automatiquement, nous nous étions tournés vers la "responsable" de ceci. Non pas par reproche, pensez-vous bien, mais par intrigue. Aussi, la pauvre Ermaëlle s'en trouva atrocement embarrassée. Aussi, elle s'en excusa immédiatement. Mais son intervention n'avait en rien causé le moindre désagrément pour nous.

Mais elle jugea cependant bon de se justifier malgré tout, annonçant la couleur des pensées dont elle venait de nous faire part. Ainsi donc, c'était une question de logement qui l'a tracassait tant. Il est vrai qu'elle m'avait informé une fois qu'elle avait l'intention de voler de ses propres ailes et de faire l'expérience de mener sa vie indépendante de femme libre, en commençant notamment par cesser de vivre sous le toit de quelqu'un d'autre. Mais visiblement, ses recherches n'avaient pas donné grand chose et je trouvais ça étrange car Hàntonael ne manquait généralement pas d'habitations disponibles. La population allait et venait et on pouvait toujours trouver un petit quelque chose dans le quartier de son choix. Peut-être que c'était trop cher à sa portée ?

- Voilà qui est fâcheux, fit Mère après avoir siroté son thé, que vous ne disposiez point encore de foyer depuis le temps que vous vivez entre ces murs ! Mais cela va sans dire, ça tombe à pic. Nous connaissons justement une bonne relation en recherche d'un acheteur pour une maisonnée, ma foi, fort bien charmante et de prix bien modeste.

D'un autre côté, qui est-ce que les Krönos ne connaissaient pas dans cette ville ? Plus on était haut perché dans la capitale, plus on connaissait du monde, en dessous comme au dessus d'ailleurs. Il était même fort possible que plusieurs des connaissances de la famille ait une maison à vendre sous la main. Cela ne serait guère étonnant.

codage par LaxBilly


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ermaëlle Fyrnam
La Renarde Érudite

La Renarde Érudite
avatar

 Argent Argent : 120
Force Force : 30
Agilité Agilité : 30
Lieu de résidence : Hantonael.
Métier / rôle / rang : Enlumineuse / Ecrivain public.

MessageSujet: Re: [Terminé] En garde ! [ PV Ásmundr Krönos. ]   Jeu 13 Sep - 21:40

Fâcheux était le mot juste. Ermaëlle ne pensait pas que les choses se révéleraient aussi complexes. A Karn, tout aurait été bien plus simple. Son accent n'était pas considéré comme étrange et sa proximité avec la plus douce des Herzok qui soit aurait rendu tout cela bien moins difficile à supporter. Ici, tout était différent. Ermaëlle n'avait qu'un accent dérangeant et un nom parfaitement inconnu. Un nom qu'elle avait elle-même inventé, au demeurant...

La jeune femme se souvenait parfaitement du moment où elle avait du se nommer par elle-même. Le garde qui avait accepté qu'elle passe la frontière lui avait demandé son nom. Au début, Ermaëlle avait craint qu'il ne s'agisse que d'un moyen de la retrouver. Aussi, elle n'avait pas voulu répondre, préférant s'enfermer dans un profond mutisme. C'était à ce moment-là que l'homme lui avait apprit son propre prénom, afin de la rassurer. Fyrn. Elle était en vie grâce à un dénommé Fyrn. Du bout des lèvres, Ermaëlle avait murmuré son prénom, avant de disparaître dans la nuit. Elle avait couru un moment, avant d'accepter de se retourner. Fyrn n'était plus là, évidemment... Mais Fyrnam était née...

De temps à autre, l'ancienne esclave s'imaginait retrouver ce Fyrn, afin de le remercier. De lui montrer qu'il n'avait pas eu tort de la laisser passer. De lui dire son nouveau nom. Comprendrait-il la référence à son propre prénom ? Ermaëlle s'était toujours dit que cela serait le cas. Mais l'enlumineuse doutait d'avoir le courage d'entamer des recherches pour le retrouver. Après tout, comme l'homme, elle n'avait connaissance que d'un prénom... C'était comme chercher une aiguille dans une botte de foin.

Ermaëlle sentit son cœur se serrer en entendant la suite des propos de la mère d'Ásmundr. Non, il n'en était pas question. Elle ne pouvait pas accepter... Les Krönos avaient déjà fait beaucoup pour elle. Pour trouver un toit, l'ancienne esclave voulait montrer qu'elle était capable de se débrouiller seule. Elle n'était plus une enfant. Du moins, Ermaëlle voulait y croire. Elle avait les moyens financiers et physiques d'atteindre son but. Il fallait qu'elle y parvienne. Il le fallait. Cela lui prendrait peut-être encore des mois, mais l'enlumineuse saurait se montrer patiente et perséverer.

« Sans vouloir vous offenser, je souhaite y parvenir moi-même. avoua la jeune femme, en baissant les yeux, visiblement mal à l'aise. Ce n'est pas contre vous, soyez-en assurée, et je vous remercie pour cette aide que vous proposez. Mais... Je pense pouvoir y arriver. Ce n'est qu'un problème d'accent, il semblerait, pas de finances. De plus, je ne suis pas à la rue pour autant. Attendre le printemps ne me dérange pas. Chaque chose en son temps. Ma patience sera peut-être récompensée. »

L'enlumineuse porta à nouveau sa tasse à ses lèvres, buvant une gorgée de thé. Un accent pouvait se perdre, se gommer. Ermaëlle le savait. Mais voulait-elle réellement en arriver là ? La jeune femme connaissait bien la réponse. Non. Une réponse des plus claires, des plus simples, mais l'ancienne esclave ne voulait pas rester au banc de la société à cause de sa manière de parler. S'il lui fallait parler comme les Hetenlaüdors pour se faire entendre de certains d'entre eux, soit. Elle s'adapterait et perdrait un autre de ses souvenirs...

_________________
Merci à notre chère fonda pour cette magnifique image et pour cet avatar. ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ásmundr Krönos
L'Arlaüd Ténébreux

L'Arlaüd Ténébreux
avatar

 Argent Argent : 30
Force Force : 45
Agilité Agilité : 35
Lieu de résidence : Panlaüd
Métier / rôle / rang : Arlaüd

Fiche Laüd (Gardien uniquement)
Nom: Dementör
Sexe : Masculin
Description:

MessageSujet: Re: [Terminé] En garde ! [ PV Ásmundr Krönos. ]   Ven 14 Sep - 8:23



Ermaëlle et Asmundr


En garde !



Nous étions loin de mal prendre les paroles d'Ermaëlle, même si Mère avait un peu de mal à comprendre le concept de la jeune fille qui refusait de l'aide. Je parvenais à comprendre qu'elle préférait se débrouiller par elle-même, montrer qu'elle était capable de se trouver une maison sans aide. Mais ça ne coûtait rien d'essayer après tout. L'aide des Krönos sera toujours disponible pour elle. Pas forcément parce que je la connaissais, mais plutôt parce qu'elle était l'élève de Père et que de toute manière, les Krönos avaient toujours été de nature noble et généreuse. De plus, elle avait raison. Ce n'était pas comme si elle était à la rue non plus.

- Qu'il en soit ainsi, répondit simplement la femme aux paroles de l'ancienne esclave.

- La patience récompense toujours, ajouta l'homme aveugle à ses côtés.

Pour ma part, j'achevais ma tasse de thé avant de me lever de la table marbrée, inclinant légèrement la tête face aux trois autres personnes devant moi -Syrià s'étant éloigné pour vaquer à ses autres tâches- Il était temps pour moi de reprendre la route. Je ne pouvais guère m'attarder à la capitale et en plus, Ermaëlle avait encore la suite de sa leçon à poursuivre auprès de Père. Inutile de les retarder plus longtemps.

- Il est temps pour moi de vous quitter,
fis-je alors à l'adresse de tout le monde.

Mes parents avaient déjà bien l'habitude que me sauve au bout de quelques minutes. Les journées d'un Gardien pouvaient être bien chargées parfois, surtout quand il nous fallait patrouiller dans le pays pour veiller à sa surveillance. Les Laüds étaient rapides, certes, mais le royaume était vaste.

- Ce fut un plaisir de vous revoir, lançais-je à l'adresse de la jeune femme, je suis ravi de constater que vous êtes entre de bonnes mains, même si je n'en doutais pas. Prenez soin de vous.

Sur ce, je saluais tout le monde et quitta d'un vif pas la résidence, guidé machinalement par une Syrià désireuse de bien faire son travail, et retrouvait Dementör à l'extérieur qui se leva en entendant la porte de la maison s'ouvrir.

codage par LaxBilly


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Terminé] En garde ! [ PV Ásmundr Krönos. ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé] En garde ! [ PV Ásmundr Krönos. ]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Garde impériale
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» 03. Prends garde ! Spider Cochon est là.
» Garde de la Citadelle a cheval.
» garde royal rohan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Gardiens d'Hetenlaüd ::  ::  :: Les Rues Suspendues-
Sauter vers: