AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre hasardeuse [Azul]

Aller en bas 
AuteurMessage
Naïa Mùenë
L'Enfant des Bois

L'Enfant des Bois
avatar

 Argent Argent : 15
Force Force : 10
Agilité Agilité : 10
Lieu de résidence : Lamü - Pays de Viteneül
Métier / rôle / rang : Eleveur de lièvres
RPs en cours : Rencontre hasardeuse : Azul

MessageSujet: Rencontre hasardeuse [Azul]   Lun 13 Aoû - 16:24

Naïa arrêta sa monture au beau milieu du sentier. Il devait se rendre à l'évidence, il était perdu. Voilà trois jours qu'il avait quitté la capitale pour Sinòdine, sans personne pour le guider. Mais alors qu'il pensait être sur la bonne voie, il commençait sérieusement à douter. Peut-être tournait-il en rond ? C'était fort probable. Il commençait à être trop épuisé et trop affamé pour avoir les idées claires. Il était possible que depuis un moment déjà, il se soit dévié du bon chemin. Il avait déjà croisé plusieurs pancartes de bois lors de carrefour, mais jamais encore le nom de la Cité Pourpre n'avait été indiqué. Pour cela, il devait en être bien loin. Karätõn, son cerf, ne pouvait l'aider, ne connaissant pas plus la région que lui.

Autour d'eux, il n'y avait rien qu'un monde plat et vert. De vastes plaines qui s'étendaient à perte de vue, parfois coupées par des collines lointaines. Le soleil d'été se montrait impitoyable en ce moment et Naïa, qui avait si peu l'habitude d'être ainsi frappé par le soleil, commençait sérieusement à avoir mal à la table à cause de lui. Un abri n'aurait pas été de refus, mais il n'y avait rien de semblable aux alentours. Il y avait déjà eu la chance il y a peu d'être tombé sur un petit ruisseau alors qu'il était assoiffé. Il n'avait plus osé le quitter pendant quelques minutes avant de se remettre en route.

Naïa talonna légèrement le cervidé qui reprit la marche sur le sentier de terre. Autant continuer à le suivre, il finira bien par débarquer quelque part. Il espérait ne pas mourir de faim avant cela dit. Au bout d'un moment, une silhouette dans le lointain se fit voir. Un petit village visiblement. Mais ce n'était certainement pas la ville qu'il cherchait. Mais peut-être qu'on pourra le renseigner là-bas. L'enfant pressa le pas de l'animal. Bientôt, ils se retrouvèrent cernés de champs où plusieurs personnes travaillaient la terre et où tous les légumes bien mûrs qui s'y trouvaient faisaient saliver le jeune garçon. Il avait horreur de voler, mais ce n'était pas comme s'il avait le choix. Car il ne disposait de rien sur lui pour s'offrir ne serait-ce que la moindre fraises bien rouge.

Mais il y avait encore trop de monde dans les champs en ce milieu d'après-midi et il ne serait pas prudent de tenter quoi que ce soit. Naïa poursuivit donc son trajet vers les premières maisons du village de Kanëzak. Car c'était bien là qu'il se trouvait, bien qu'il ne le savait pas, n'ayant que peu de notions de lecture. Autour de lui, la plupart des habitants scrutaient avec curiosité l'animal que le garçon chevauchait et les poussaient, pour la plupart, à deviner le fait que ce gamin était un étranger. La première chose que Naïa fit une fois au village fut de se trouver un coin d'ombre, ce qu'il trouva contre un mur où le soleil ne pouvait pas frapper. Après quoi, il mit pied à terre pour laisser un peu son compagnon de voyage se reposer de son poids.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azul Lenmeÿer

avatar

 Argent Argent : 20
Force Force : 10
Agilité Agilité : 10
Age : 16

MessageSujet: Re: Rencontre hasardeuse [Azul]   Dim 2 Sep - 17:23

Les chaudes journées de Kanëzak donnaient souvent lieux à de sérieuses inquiétudes de ses habitants : la peur que la récolte ne se dessèche, la crainte de devoir travailler sous le soleil brulant, et la terreur que les ressources en eau ne s’épuisent trop vite, pour les habitants comme pour les bêtes de traits.  En pleine saison d’été, avec un début de canicule, et un soleil au zénith, la panique et la fatigue se lisait clairement sur le visage de tous les agriculteurs.
Il y avait ceux qui se battaient pour défricher les mauvaises herbes desséchant la terre, et les autres qui luttait intérieurement contre la soif et la faim vertigineuse, exacerbé par ce qui leur restait et qu’il stockais en ce moment même à la Grange commune du village, qui se dressait vers l’entrée de la ville.
La Grange avec un grand G, était un bâtiment sans doute plus agréable que la plupart des maisons du canton, sans rentrer trop dans les détails, elle était spacieuse, robuste, lumineuse et rangé et entretenue.
C’est un endroit dans lequel Azul aimait bien se rendre quand il ne peut passer du temps dehors. Mais aujourd’hui, le destin voulait qu’il ne puisse pas s’y rendre. Et la chaleur dehors ne lui donnait pour une fois pas l’envie d’aller se percher sur un peuplier.
Donc ou pouvait bien être Azul me dirait-vous ? Et bien une fois n’était pas coutume, le garçon était parti avec d’autres tremper ses pieds dans la poussière dégoutante du sol et arracher les dangereuses mauvaises herbes drainantes du sol. Ca le fatiguais, mais l’énergie de la colère lui donnait sans qu’il s’en rende compte la force de poursuivre la tache là ou il pourrait en temps normal se focaliser sur un endroit ou trainer, comme la Grange par exemple…

Mais c’était la seule idée qui lui était venu avant que Vaël ne le traine gentiment jusqu’au bord du chemin et ne lui indique le sol. Après ça il avait focalisé son énergie dans l’amertume : « Si j’étais parti tout de suite… si cette paire de cerise ne m’avait pas attrapé si vite… » Ce genre de pensé l’occupait. Et elle l’occupait tant et si bien qu’il ne fit pas attention au catacloc catacloc venant de sa gauche et se reprochant de sa droite. A vrai dire même dans son état normal il ne fut pas sûr que Azul l’aurait remarqué, mais du moins il n’aurait pas tiré aussi fort sur cette tige bien trop enfoncé dans le sol qui le fit brutalement chuter par terre.

Ce furent les pattes poilues et malodorantes d’un truc qui ne pouvait qu’être un cerf qui « amortir » le choc. Ce ne fut pas sans douleur pour autant, pour Azul qui jura, et l’animal qui paniqua. Quelques personnes un peu curieuses, ou cherchant simplement une excuse pour faire une pause se tournèrent vers les deux jeunes accidentés.



-Mais depuis quand t’es là, dégage !?!
Fit Azul avec mauvaise humeur, puis s’aperçu  qu'un jeune homme se tenait juste derrière l'animal, probablement son éleveur ou son propriétaire. Bien sûr ce n'était pas de sa faute, ni de celle de l'animal, mais un enfant passe le plus clair de son temps à passer sa mauvaise humeur sur les autres... Et Azul n'échappe pas à cette règle. Et toi là, surveille un peu ta sale bête !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naïa Mùenë
L'Enfant des Bois

L'Enfant des Bois
avatar

 Argent Argent : 15
Force Force : 10
Agilité Agilité : 10
Lieu de résidence : Lamü - Pays de Viteneül
Métier / rôle / rang : Eleveur de lièvres
RPs en cours : Rencontre hasardeuse : Azul

MessageSujet: Re: Rencontre hasardeuse [Azul]   Lun 3 Sep - 0:03

Rencontre Hasardeuse  Naïa et Azul

Naïa avait préféré éviter les regards qui se posaient sur lui, se disant que plus il paraissait naturel, mieux sa venue passera. Il ne faisait que passer de toute façon. Tout ce qu'il voulait, c'était un peu de repos, pour lui comme pour sa monture et de préférence à l'ombre, à l'abri de ce soleil qui ne cessait de le tourmenter. Très bientôt, il ne sera plus qu'un souvenir, puis un oubli pour tous ceux qui l'auraient vu tant il ne voulait pas s'attarder en ces lieux. Il tentait pour la peine de rester discret mais ses désirs s'écroulèrent quand, tout à coup, une voix s'éleva non loin de lui, rouspétant après son cerf. L'animal, furibond, tapa du sabot contre le sol et aurait probablement été bien tenté de jeter une ruade sur ce gamin méprisant si Naïa ne s'était pas empressé de revenir près de lui pour lui flatter l'encolure et le calmer. Le jeune garçon posa ensuite son regard sur le responsable de tout ça -c'était son cerf mais Naïa songeait plutôt au responsable de la panique de son animal- C'est alors qu'il vit un autre jeune homme à terre, aux sabots du cervidé.

- Excuse-moi, fit le Vitenëulor un peu mal à l'aise, je n'avais pas vu que tu étais à proximité, sinon je me serais mis un peu plus loin. Karätõn n'a pas fait exprès, il a eu peur.

Naïa préférait esquivé l'autre qui n'avait pas l'air d'humeur très porteuse sur la conversation. Mais il s'était excusé, c'était la moindre des choses. Pour ce qui était d'être discret, c'était raté ! Quelques habitants avaient déviés leur regard sur la querelle, qui n'en était pas vraiment une finalement. Naïa récupéra donc les rênes de sa monture et éloigna le cerf de l'autre garçon, longeant la ruelle pour rester dans l'ombre protectrice des murs des maisons.


©️ YOU_COMPLETE_MESS

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azul Lenmeÿer

avatar

 Argent Argent : 20
Force Force : 10
Agilité Agilité : 10
Age : 16

MessageSujet: Re: Rencontre hasardeuse [Azul]   Mer 5 Sep - 16:19

La bête, eu l’air agacée, uniquement agacée. Du point de vue d’Azul du moins, car un des désavantages de se moquer de ce qui nous entoure, c’est qu’on ne remarque pas non plus que les potentiels dangers liés à nos actes. Dans le cas présent  Azul se dis simplement que la bête avait bien de la chance que son maître soit intervenu en sa faveur.
Il dévisagea le « maître » d’ailleurs, de haut en bas. Un garçon de son âge, à peu près, dans des vêtements simples de couleur claire qu’ils n’a pas souvent l’occasion de voir. De pareil couleur masquerait en effet très mal les déchets du travail du bois et de la terre effectué par les kanëzakiens.
C’était en sommes peut ordinaire, Azul était convaincu qu’il n’était jamais venu par ici. Mais est ce qu’il devait l’interroger… ? Oh et puis crotte de laüd, il ne le connaissait pas, et ce type ne le recroiseras jamais, pourquoi perdre du temps avec cet inconnu qui lui feras probablement miroiter une meilleur vie que la sienne, lui qui était semi-aveugle…

Chaque fois qu’Azul Lenmeÿer avait ce genre de pensée, il avait une sorte de regard dégouté caractéristique. Il se détourna de l’inconnu et shoota dans la racine responsable de son actuelle mauvaise humeur.


- Tu ne pouvais pas savoir.
Répondit-il simplement.

Autour d’eux, beaucoup de gens avaient de nouveau baissé le regard en voyant que c’était une broutille, mais le jeune myope ne le remarqua pas.  

Sans plus réagir, il mit pourtant un certain temps avant de se repencher sur son désherbage, mais le regard de l’autre et de son Karätõn le mettait mal à l’aise… Il commença alors à réfléchir. Qui était ce garçon ? Comment avait t-il eu un cerf ? Pourquoi venait-il par ici ?Est ce que c’était un aventurier, un vagabond ? Évidemment en fait, sinon pourquoi serait il vétu aussi chichement ?

A moins qu'il ne soit un prince déguisé, comme dans les contes pour mômes que Azul écoutait avec son frère quand il était petit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naïa Mùenë
L'Enfant des Bois

L'Enfant des Bois
avatar

 Argent Argent : 15
Force Force : 10
Agilité Agilité : 10
Lieu de résidence : Lamü - Pays de Viteneül
Métier / rôle / rang : Eleveur de lièvres
RPs en cours : Rencontre hasardeuse : Azul

MessageSujet: Re: Rencontre hasardeuse [Azul]   Mer 5 Sep - 20:59

Rencontre Hasardeuse  Naïa et Azul

Le cerf coucha les oreilles en arrière, mécontent. Les humains de ce pays étaient vraiment des rustres. Il piaffa une fois avant de se laisser distraire par le geste de Naïa qui était venu calmer la situation. Naïa n'était d'ailleurs pas très à l'aise de la façon dont l'autre garçon l'observait mais il s'y attendait un peu en vérité. Il se savait assez voyant par rapport à la normalité des habitants de ce royaume. Déjà le cerf, ce n'était pas ce qu'il y avait de plus discret, sauf en forêt. Mais curieusement, ça lui était d'autant plus embarrassant que d'être scrutait ainsi par un autre enfant qui devait sûrement avoir le même âge que lui, ou pas loin en tout cas. Pourtant, les enfants étaient censés avoir moins de préjugés que les adultes. Mais dans le regard caché derrière ces bouts de verre, Naïa avait l'impression d'être dévisagé comme par n'importe qui.

Ce garçon n'avait pas l'air commode en plus. Naïa ignorait si c'était le coup du cerf ou autre chose, mais il était prêt à parier que l'autre enfant lui en voulait, ou était frustré, ou boudait. En tout cas, qu'il n'était pas content pour une raison qui n'appartenait qu'à lui. Il le prouva d'ailleurs en tournant le dos au Vitenëulor, donnant un coup de pied dans une plante desséchée au passage. Non, en effet, il ne pouvait pas savoir. Il ne pouvait pas savoir grand chose dans ce vaste pays. Pendant un moment, il se demanda si ces paroles étaient sincères où si l'autre ironisait avec mépris. Par chance, les autres personnes présentes dans les environs délaissèrent rapidement ce qui venait de se passer et ce n'était pas plus mal ainsi.

- Non, c'est vrai, fit Naïa, je ne pouvais pas savoir. Mais j'aurais dû faire attention quand même.

Il observa le garçon à lunette qui s'occupa à...Faire ce qu'il faisait probablement avant de se cogner contre le cervidé. Arracher les plantes ? Quelle idée ! Songeait Naïa. Les gens de ce royaume avaient de bien drôles de coutumes. Etrangement, l'inconnu n'alla pas plus loin dans son geste avec cette herbe. Le regard des deux enfants se croisèrent à nouveau et si l'un paraissait mal à l'aise, le second était devenu plus curieux.

- Peut-être pourrais-je t'aider pour me faire pardonner ? Que fais-tu ? Pourquoi tu veux...arracher ça de la terre ?


©️ YOU_COMPLETE_MESS

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre hasardeuse [Azul]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre hasardeuse [Azul]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cruz Azul
» Azul.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Gardiens d'Hetenlaüd ::  :: -
Sauter vers: