AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [TERMINE] Rencontre entre Gardiens. [ PV Ásmundr Krönos. ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Éléazar Wilrem

avatar

 Argent Argent : 70
Force Force : 20
Agilité Agilité : 20
Lieu de résidence : Panlaüd
Métier / rôle / rang : Gardien ( Forgeron à ses heures perdues. )

Fiche Laüd (Gardien uniquement)
Nom: Zelfyne
Sexe : Femelle
Description:

MessageSujet: [TERMINE] Rencontre entre Gardiens. [ PV Ásmundr Krönos. ]   Dim 5 Aoû - 3:01

Assit en tailleur contre le ventre de Zelfyne, Éléazar observait avec attention le feuillet qui se trouvait devant lui. Sa main droite contre sa joue et son coude posé sur sa cuisse, le jeune homme semblait ne pas trouver ses mots. C'était le cas. Le matin même, l'Ar avait reçu une lettre de sa sœur aînée. Cette dernière semblait surexcitée par une nouvelle inconnue du jeune homme. Dans sa joie, la jeune femme avait tout bonnement oublié de préciser ce qui se passait de si important de son côté. Aussi, Éléazar avait immédiatement décidé de lui répondre, afin d'en savoir plus. Sa curiosité avait été piquée au vif.

« … Une lettre ne suffira pas… finit par dire Éléazar, en délaissant son feuillet. Si c'est vraiment important, je devrais aller la voir, tu ne crois pas ? C'est ma sœur quand même, et Hantonael n'est pas si loin. Oui, je devrais aller la voir... Et c'est ce que je vais faire ! » finit par dire le Gardien, en Langue des Anciens, visiblement déterminé.

Si Zelfyne avait pu lever les yeux au ciel sans que son humain ne la remarque, elle l'aurait fait sans hésiter. Le plus drôle, avec Éléazar, c'était qu'il faisait à la fois les questions et les réponses. Quelque part, cela amusait la Laüd. Elle savait que son humain avait toutes les réponses dont il avait besoin. Elle, elle ne devait que l'écouter et ne réagir que si cela était nécessaire. De plus, elle n'avait aucune raison de s'opposer à sa décision. Ismelle était une gentille jeune femme. Zelfyne l'appréciait. D'un autre côté, son humain ressemblait beaucoup à sa sœur aînée. C'était sûrement pour cela que la Laüd aimait sa compagnie, bien qu'elle ne comprenait pas tout ce que la jeune femme pouvait raconter, et ce, même si  Éléazar lui traduisait tout ce qu'Ismelle pouvait dire. Il faut dire que s'il y avait bien une chose que la sœur et le frère avaient en commun, c'était leur capacité à parler énormément. Aussi, il n'était pas rare que Zelfyne perde le fil de ce qu'ils racontaient.

« Je pourrai proposer à Ismelle de nous rejoindre au Parc Suspendu, qu'en penses-tu ? Au moins, tu seras tranquille et tu pourras te reposer. » remarqua le jeune homme, à l'intention de sa Laüd.

Suite à cette phrase, Zelfyne émit un grondement rauque avant de détourner son regard de celui de son Ar, lui préférant une cascade qui coulait non loin d'elle. Le jeune homme soupira. Il ne l'avait pas fait exprès. Il savait à quel point sa camarade était pointilleuse pour ce qui était de ses capacités physiques. Ses mots avaient juste dépassés sa pensée... Et il en était sincèrement désolé. Il aimait sa Laüd telle qu'elle était. Pour rien au monde il n'aurait voulu d'une autre amie qu'elle. Son aile était étrange, et alors ? Il s'en fichait. Zelfyne devrait le savoir, à force. Mais Éléazar ne lui en voulait pas d'oublier cela. A force de lui répéter, peut-être que la Laüd finirait par retenir que son aile trop longue ne faisait pas tout.

Mais pour le moment, le jeune homme n'avait pas le temps de penser à cela. Il avait un important problème à régler. Aussi, l'Ar se redressa, et vint se poster dans le champ de vision de sa Laüd, les bras croisés. Il ne bougerait pas tant que Zelfyne ne lui aurait pas accordé quelques instants d'attention. Ce que la Laüd finit par faire, au bout de plusieurs minutes. Éléazar esquissa un pauvre sourire.

« Zelfyne... Ce n'est pas ce que je voulais dire... » assura l'Humain, toujours en Langue des Anciens

La Laüd émit ce qu'Éléazar comprit comme étant un grondement outré. Le jeune homme soupira, passant une main dans ses cheveux. En temps normal, il surveillait ses paroles. Mais là... Ses pensées étaient totalement ailleurs, ce qui expliquait la situation présente. Il devait s'excuser. Encore fallait-il que sa Laüd accepte ce qu'il avait à lui dire. Zelfyne était sûrement la plus tendre créature qu'il connaissait, mais fort est de constater qu'elle avait tout de même un caractère bien à elle, surtout dans une pareille situation...

- Je suis désolé... Mes mots étaient maladroits et je m'en excuse. assura le jeune homme, toujours dans la même langue, sincère. Je ne voulais pas te blesser.

Éléazar tendit la main dans la direction de Laüd, espérant recevoir une réaction de cette dernière. Après un moment d'hésitation, la créature finit par tendre le cou, posant délicatement une partie de son bec contre la paume de son camarade humain. Elle ne pouvait pas lui vouloir. C'était impossible pour elle. La créature finit par redresser la tête, tandis que son Ar retournait s'installer contre son ventre. Au bout de quelques instants de silence, Eléazar rompit le silence, reprenant sa discussion avec lui-même comme si la dispute n'avait jamais eu lieu. Si Zelfyne avait pu sourire, elle l'aurait fait sans hésiter. Il n'y avait qu'Éléazar pour se comporter ainsi. Bien sûr, il n'avait pas oublié leur dispute mais préférait ne pas la prendre en compte. La situation était réglée à ses yeux et en reparler n'était pas nécessaire aux yeux de l'Ar. Et Zelfyne comprenait son avis.


Dernière édition par Éléazar Wilrem le Mar 7 Aoû - 0:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ásmundr Krönos
L'Arlaüd Ténébreux

L'Arlaüd Ténébreux
avatar

 Argent Argent : 20
Force Force : 45
Agilité Agilité : 35
Lieu de résidence : Panlaüd
Métier / rôle / rang : Arlaüd
RPs en cours : - Les Rues Humides : Solveig

Fiche Laüd (Gardien uniquement)
Nom: Dementör
Sexe : Masculin
Description:

MessageSujet: Re: [TERMINE] Rencontre entre Gardiens. [ PV Ásmundr Krönos. ]   Dim 5 Aoû - 3:37



Eléazar Wilrem et Àsmundr Krönos


Rencontre entre Gardiens



Je n'étais rentré de la capitale que hier soir, après avoir vu Ermaëlle, qu'elle me confie ses plus noirs secrets avant que moi-même je ne la confie à Père, afin qu'il fasse d'elle une femme libre comme elle le voudrait. Le trajet était toujours moins long à dos de Laüd, mais ça restait une distance à parcourir tout de même. Le crépuscule faisait lentement place à la nuit lorsque je retournais aux Monts Kresh pour rejoindre le Panlaüd. Avec à mon bord le livre mystérieux de Karn. En cours de route, je m'étais aperçu que l'ouvrage ne disposait pas même de titre. Ce qui faisait un mystère de plus à résoudre. Aucun titre n'aurait pu être digne de lui ? Ou aucun ne pouvait être trouvé selon son contexte...? Sitôt rentré, j'avais emmené le recueil dans ma chambre, mais la fatigue du voyage avait eu raison de moi avant que je ne me décide à l'étudier. Aussi l'avais-je ranger à mon bureau avant de prendre un repos qui, sans être mérité, était le bienvenue.

Le lendemain, dès l'aurore, je n'eus guère plus de temps à accorder à cet ouvrage. Ce n'était pas un empressement négligé. J'avais tout mon temps pour l'étudier. Cependant, il attisait ma curiosité et j'avais hâte de me mettre à l'oeuvre. En tant qu'Arlaüd, je devais avant tout m'occuper des jeunes recrues qui avaient leur leçon de l'aube. Les apprentis étaient les premiers à être servi de leçon. Il était important qu'ils apprennent à se lever tôt pour se mettre tout de suite en action. Les élèves, fraîchement arrivé cet été pour certains, n'avaient qu'un minimum d'indulgence. Leurs cours théoriques en salle leur prenait déjà assez bien la tête dès le matin.

Pendant ce temps là, alors que je travaillais du corps à corps avec un groupe des plus âgés cadets, Dementör avait quitté le Nid de l'Aile Ouest. Comme chaque matin, il avait hâte que nous partions chasser. Mais comme chaque matin, il devra attendre un peu. Il le savait. Alors en attendant, il vagabonda dans le temple, avant de passer par l'Aile Est où un tour dans les larges couloirs conduisit ses pas lourds rapidement vers le Jardin Intérieur. Il redressa la tête en se rendant compte qu'il n'était pas tout seul. Un Gardien et son Laüd s'y trouvaient déjà. Comme vous l'aurez deviné, Eléazar et Zelfyne. Quittant la voûte du passage, il s'aventura sur les pelouses du jardin en saluant les deux autres d'un curieux ronronnement. Il ne les connaissait que brièvement, comme la plupart des autres Gardiens. Dementör n'était pas le plus sociable de son espèce.


codage par LaxBilly


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Éléazar Wilrem

avatar

 Argent Argent : 70
Force Force : 20
Agilité Agilité : 20
Lieu de résidence : Panlaüd
Métier / rôle / rang : Gardien ( Forgeron à ses heures perdues. )

Fiche Laüd (Gardien uniquement)
Nom: Zelfyne
Sexe : Femelle
Description:

MessageSujet: Re: [TERMINE] Rencontre entre Gardiens. [ PV Ásmundr Krönos. ]   Dim 5 Aoû - 15:54

En entendant le ronronnement de Dementör, Zelfyne redressa la tête. Cessant de s'intéresser à ce que son Ar pouvait encore raconter, la créature salua son congénère d'une note flûtée. Avec le temps, la créature avait apprit à être plus à l'aise en compagnie de ses congénères. D'un autre côté, avec un camarade comme Éléazar... Zelfyne n'avait pas vraiment eu le choix. S'il y avait bien une chose que son Ar appréciait, c'était de passer du temps avec d'autres personnes. La solitude lui pesait facilement, et Zelfyne avait du s'accommoder très tôt de la présence de ses semblables par ce biais. Bien sûr, elle aurait pu partir et laisser Éléazar avec ses camarades et leurs Laüds, mais déjà à cette époque, ce n'était pas envisageable pour elle. Alors la Laüd avait fait avec, et avait fini par accepter, puis apprécier, la compagnie des autres Laüds. Les choses étaient sûrement mieux ainsi, après tout.

« Tiens, bonjour Dementör. lança Éléazar, ayant remarqué la présence de l'autre Laüd. Belle journée, n'est-ce pas ? »

Le jeune homme esquissa un sourire. Si l'automne restait sa saison préférée, l'été était également un moment très plaisant de l'année, si on exceptait les récents événements. Avec d'autres Gardiens, Éléazar avait participé à la défense de sa ville d'origine et de ses alentours. S'il y avait bien un combat que l'Ar n'aurait manqué pour rien au monde, c'était bien celui-ci. Même s'il ne s'en était pas sortit indemne, le jeune homme ne regrettait rien. En combattant, il avait récolté quelques blessures bénignes dont il se remettrait facilement. Il ne s'agissait que de petites plaies qui avaient déjà commencé à cicatriser. Aussi, le jeune homme ne s'en inquiétait pas. A vrai dire, ses inquiétudes au sujet de sa santé étaient plutôt portées sur son bras gauche. Pendant les combats, le jeune homme avait récolté une mauvaise blessure qui barrait désormais son avant bras. Assez profonde, la plaie avait nécessité des soins et Éléazar s'était vu imposé une semaine de repos, dont quatre jours dont il n'avait même plus la souvenance.

D'après ce qu'on lui avait dit à son réveil, il avait fait une forte poussée de fièvre, ce qui expliquait sans doute le fait qu'il ne se souvienne de rien. Poussée de fièvre due au fait que la personne qui s'était occupée de lui n'avait, dans l'urgence, pas nettoyé la plaie correctement avant de la recoudre. Résultat des courses, il avait fallu tout reprendre au début. D'une certaine manière, l'Ar était bien content de ne pas se souvenir de tout cela. En réalité, le jeune homme ne se souvenait que d'être descendu du dos de Zelfyne assez maladroitement. C'était là le dernier souvenir qu'il gardait de la bataille. D'ailleurs, il n'en avait connu l'issue qu'une fois sur pieds. Et même une fois guéri, on lui avait bien fait comprendre qu'il faudrait encore du temps pour que son corps se remette totalement et qu'il devait se ménager tant qu'il n'avait pas retrouvé toutes ses forces. En attendant, son bras gauche était inutilisable, solidement bandé et pansé. Éléazar devait d'ailleurs pensé à changer le bandage une fois par jour. Si la plaie était désormais propre, il ne fallait pas risquer une amputation pour autant... Bien qu’ambidextre, ce n'était pas pour autant que le jeune homme trouvait réjouissante l'idée de perdre l'un de ses avant bras.

Chassant ces pensées de son esprit, l'Ar se promit de retourner dans les environs de Valkëol dès que possible. Enfin, dès que son corps serait totalement rétablit, bien sûr. De toute manière, le jeune homme doutait que Zelfyne accepte de l'emmener tant que cela ne serait pas le cas. Il voulait s'assurer que la vie reprenait bien son cours là-bas. Après de tels événements, il n'était jamais simple de tourner la page. Éléazar s'estimait déjà heureux de ne pas avoir perdu de proches dans l'offensive. Bien sûr, ses relations avec son père et son frère restés à la ville n'étaient pas au beau fixe, mais ce n'était pas une raison pour ne pas s'inquiéter pour eux...

Vérifiant le bandage qui enserrait son bras blessé, le jeune homme ne put s'empêcher de grimacer. Si la plaie avait été soignée, elle restait douloureuse, chose qu'Éléazar avait tendance à oublier. La douleur ne se rappelait à son bon souvenir que lorsqu'il faisait un mouvement brusque ou qu'il s'occupait de son bandage. Il arrivait aussi que certains de ses comparses humains aient des gestes maladroits à son égard, sans pour autant que cela ne soit voulu. Aussi, Éléazar ne leur en voulait pas. Le bandage était caché sous l'une de ses manches, après tout. Il était logique que certains finissent par l'oublier, surtout s'ils n'étaient pas présents sur le champ de bataille ou auprès des blessés.

Zelfyne émit un petit son à l'intention de son Ar, que ce dernier comprit comme étant de l'inquiétude. Le jeune homme esquissa difficilement un sourire. Il allait bien, il ne fallait pas que Zelfyne s'en fasse. Il était solide comme un roc. Ce n'était pas une petite plaie qui risquait de lui causer du tort. Bien sûr, la situation antérieure ne lui donnait pas raison, mais le danger était passé, à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ásmundr Krönos
L'Arlaüd Ténébreux

L'Arlaüd Ténébreux
avatar

 Argent Argent : 20
Force Force : 45
Agilité Agilité : 35
Lieu de résidence : Panlaüd
Métier / rôle / rang : Arlaüd
RPs en cours : - Les Rues Humides : Solveig

Fiche Laüd (Gardien uniquement)
Nom: Dementör
Sexe : Masculin
Description:

MessageSujet: Re: [TERMINE] Rencontre entre Gardiens. [ PV Ásmundr Krönos. ]   Dim 5 Aoû - 23:22



Eléazar Wilrem et Àsmundr Krönos


Rencontre entre Gardiens



Dementör observa l'homme qui venait de le saluer. Mais il se contenta de lui répondre d'un simple hochement de tête. La créature se glissa dans le jardin et passa à proximité d'une petite chute d'eau en dessous de laquelle il mit sa tête qu'il retira aussitôt ébrouant ses plumes. Il faisait particulièrement chaud en cette saison et ce n'était pas de trop que de se rafraîchir un peu. Le Laüd bleu avait décidé d'attendre mon retour dans le jardin intérieur, car c'était l'un des lieux où on avait pris l'habitude de se retrouver. Nous n'avions, nous, pas spécialement de saison préférée. Elles avaient chacune leurs avantages et leurs défauts. Mais je devais reconnaître que certains paysages étaient plus jolis selon les périodes de l'année et l'hiver seyait particulièrement bien aux monts.

*Eh bien Zelfyne, il semblerait que votre moitié ne soit pas encore totalement remis de sa dernière bataille.* fit Dementör après avoir aperçu le visage de l'homme se déformer sous l'effet de la douleur.

Son regard ambré s'était baissé sur le bras que l'homme avait touché juste avant et il avait vite fait le lien avec la blessure de ce dernier à la bataille du mois dernier auquel lui-même avait participé. Nous nous en étions sorti indemne lui et moi et avions nullement eu besoin de manquer la fin des hostilités. Avec d'autres Gardiens, j'avais conduit les troupes ennemis jusqu'aux frontières de leur désert. Nous en étions finalement revenu avec deux ou trois entailles. Dementör finit par s'asseoir non loin des deux autres tandis que moi-même venais d'achever le cours de cette matinée avec les apprentis.

Je pris donc la direction de l'Aile Est, sans grandement me presser cela dit. Je parcourais le temple en croisant de plus en plus de monde qui animaient les activités quotidiennes de la matinée alors que l'astre du jour au loin se dressait de plus en plus haut dans le ciel. Traversant un couloir, j'entendais de plus en plus le murmure des cascades du jardin duquel je me rapprochais et au bout des voûtes monumentales, j'entrevis un bout de verdure. En débarquant sur les lieux, je me rendis compte de la présence de mon confrère et de sa Laüd ainsi que de celle du mien qui patientait sans effort. Je m'arrêtais finalement pour me tourner vers l'homme.

- Eléazar, fis-je, bonjour.





codage par LaxBilly


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Éléazar Wilrem

avatar

 Argent Argent : 70
Force Force : 20
Agilité Agilité : 20
Lieu de résidence : Panlaüd
Métier / rôle / rang : Gardien ( Forgeron à ses heures perdues. )

Fiche Laüd (Gardien uniquement)
Nom: Zelfyne
Sexe : Femelle
Description:

MessageSujet: Re: [TERMINE] Rencontre entre Gardiens. [ PV Ásmundr Krönos. ]   Lun 6 Aoû - 0:46

Éléazar esquissa un sourire en voyant Dementör lui répondre. Un peu de compagnie supplémentaire ne faisait jamais de mal, même si le jeune homme devait avouer qu'il ne côtoyait pas souvent Ásmundr et Dementör. Il ne connaissait le duo que de part leur rang, à vrai dire. C'était aussi le cas pour les autres Arlaüds, si on exceptait Vrael. Mais c'était une toute autre histoire dans ce dernier cas. Aussi, les connaissances du jeune homme étaient surtout des camarades avec qui il avait fait son apprentissage.

Zelfyne ne put s'empêcher de jeter un regard dans la direction de son camarade Humain quand Dementör parla de lui. La Laüd essayait de se convaincre du fait qu'Éléazar allait bien, qu'il allait se rétablir rapidement. Si elle était minuscule pour son espèce, son Humain était un colosse pour la sienne. Une simple plaie au bras ne pouvait pas venir si facilement à bout de lui... Non ? Après ce qu'il s'était passé, Zelfyne ne savait plus quoi en penser. Avant l'incident, elle avait l'impression qu'Éléazar était comme invincible. Maintenant... La Laüd ne savait plus quoi penser...

* « Je ne peux que vous donner raison. concéda la Laüd, visiblement inquiète. Il a beau me dire qu'il est en pleine forme... J'ai bien du mal à le croire... » *

Les quelques jours pendant lesquels Éléazar était resté inconscient avaient été les plus longs jamais vécu par la Laüd. A tous les instants, la créature avait pensé perdre son camarade humain, chose qui l'avait plongée dans une profonde mélancolie. Autant dire que son soulagement avait été des plus profonds quand le jeune homme était revenu à lui. Perdre son Humain... La Laüd ne voulait pas y penser.  Elle ne souhaitait cela à aucun de ses camarades, pas même à ceux qu'elle appréciait le moins...

Remarquant la présence de l'Arlaüd, Éléazar replia son feuillet et glissa à sa ceinture. Ensuite, le jeune homme se redressa, s'aidant son bras valide. L'Ar regarda quelques instants son avant bras bandé, se demandant encore combien de temps il devrait s'en accommoder. Une chose était sûre, le combat lui était proscrit pour le moment, de même que ses activités de forgeron. Éléazar prit le parti d'en sourire. Tant pis, il se concentrerait sur ses esquisses le temps de sa convalescence. Lui qui n'avait jamais le temps de noter toutes ses idées, c'était le moment où jamais !

« Bonjour Ásmundr. C'est un plaisir de vous voir. répondit le jeune homme, sans se départir de son sourire. Comment les nouvelles recrues se portent-elles ? »

Bien que n'ayant pas été un mauvais élève, Éléazar savait que les premiers temps au Panlaüd n'étaient pas forcément simples pour les nouveaux venus. Leur vie changeait du tout au tout, et même si la suite était plus que gratifiantes, le commencement était parfois complexe. Aussi, le jeune homme se souvenait encore très bien de l'absence pesante des sien, par exemple. Heureusement que Zelfyne était là. Dans le cas contraire, les choses auraient été encore plus difficiles à vivre, même si Éléazar n'avait aucun regret à ce niveau. Si c'était à refaire, le jeune homme n'hésiterait pas une seconde. Et il espérait que cela serait de même pour ceux et celles qui commençaient leur apprentissage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ásmundr Krönos
L'Arlaüd Ténébreux

L'Arlaüd Ténébreux
avatar

 Argent Argent : 20
Force Force : 45
Agilité Agilité : 35
Lieu de résidence : Panlaüd
Métier / rôle / rang : Arlaüd
RPs en cours : - Les Rues Humides : Solveig

Fiche Laüd (Gardien uniquement)
Nom: Dementör
Sexe : Masculin
Description:

MessageSujet: Re: [TERMINE] Rencontre entre Gardiens. [ PV Ásmundr Krönos. ]   Lun 6 Aoû - 1:50



Eléazar Wilrem et Àsmundr Krönos


Rencontre entre Gardiens



Contrairement à ce que pensait Eléazar, Dementör, lui, se serait bien épargné la compagnie pour m'attendre. Plutôt solitaire dans l'âme, comme moi, ça ne l'aurait pas dérangé que le jardin soit désert à cette heure. Mais bon, il n'en était pas non plus au point de fuir le moindre congénère non plus. Aussi démarra t-il tranquillement une conversation avec la Laüd qui se trouvait là, bien que ce n'était pas sur un thème très glorieux. Il ne faisait qu'une simple constatation. Zelfyne, sans même encore lui répondre, avant clairement l'attitude d'être de son avis. Le regard qu'elle lança à son alter-ego en disait long, bien long. Cette Laüd était un peu trop sentimentale, à l'avis de Dementör.

*Oh, j'ai l'impression qu'il est en pleine forme* répondit le grand mâle après un bref regard sur l'humain, *Mais à mon avis, ce n'est pas une raison pour ne pas se ménager.*

Dementör savait néanmoins ce qu'avait pu ressentir sa congénère durant tout le temps où son humain était au plus mal. La plupart des Laüds finissaient toujours par vivre ce genre de moment car les humains, aussi vaillants étaient-ils, étaient bien faible par rapport à eux. Il y avait souvent plus de chance qu'ils ne décèdent avant leur Laüd. Moi-même, en tant qu'Arlaüd, je me jetais souvent en première ligne sur les champs de batailles, encaissant des coups, plus ou moins bien. J'étais un combattant hors pair, certes, mais je n'étais pas invincible pour autant. Il était important, pour tout bon guerrier, d'être conscient de ses faiblesses. J'ai connu des batailles bien pire que la dernière où les blessures que j'y avais reçu avaient sans nul doute inquiéter Dementör autant que les siennes m'avaient inquiété.

J'avais donc pénétré le jardin à mon tour. J'adressais à Dementör et à chacun présent dans la pièce un regard avant de focaliser mon attention sur l'Ar. Lui, par exemple, avait été blessé durant la dernière bataille et son rétablissement ne s'était pas passé comme prévu, ce qui lui avait valu plus de temps de guérison que d'ordinaire. Il y avait encore des Ars pas particulièrement expérimentés qui avaient encore beaucoup à apprendre de la médecine. Mais pouvait-on vraiment les blâmer ? Dans le feu de l'action, on ne perdait pas toujours le temps à s'occuper soigneusement des plaies. Même s'il faut encore que certains apprennent à le faire. Eléazar se leva après avoir rangé un papier à sa ceinture. Peut-être que je dérangeais. En tout cas, il avait l'air de pas trop mal se porter malgré sa blessure qui commençait petit à petit à se faire vieille. Bientôt, tout ceci ne sera qu'un lointain souvenir. Je ne m'inquiétais pas trop de sa volonté et de sa résistance à vrai dire. Il avait plutôt bonne réputation, de ce que j'en avais vu et entendu. Car pour tout vous dire, nous n'avions jamais pris le temps de vraiment nous connaître.

- Plaisir partagé mon cher, répondis-je en m'avançant un peu plus dans le jardin auprès de Dementör en laissant glisser les pans de ma cape sur la mousse recouvrant les pierres au sol, les dernières recrues peinent encore à s'intégrer. Il n'a pas été de mon devoir de m'en occuper en cette matinée. Ma tâche s'est donc attardé sur des apprentis en pleine possession de leurs moyens. Ils progressent. Grandement. L'un d'eux bientôt atteindra l'âge d'obtenir son titre d'Ar digne de ce nom.

Je m'arrêtais un moment, mon regard s'attardant un temps sur la créature qui se trouvait derrière l'homme. Zelfyne, si ma mémoire ne me faisait pas défaut. Après un court moment de silence, mes prunelles revinrent sur l'Ar.

- Vous dérangeais-je ? demandais-je finalement.


codage par LaxBilly


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Éléazar Wilrem

avatar

 Argent Argent : 70
Force Force : 20
Agilité Agilité : 20
Lieu de résidence : Panlaüd
Métier / rôle / rang : Gardien ( Forgeron à ses heures perdues. )

Fiche Laüd (Gardien uniquement)
Nom: Zelfyne
Sexe : Femelle
Description:

MessageSujet: Re: [TERMINE] Rencontre entre Gardiens. [ PV Ásmundr Krönos. ]   Lun 6 Aoû - 22:17

Zelfyne savait qu'elle n'avait pas fini de s'inquiéter pour son Ar. Le jeune homme était typiquement le type de personne qu'on retrouvait volontairement dans une mêlée ou dans les premières lignes pendant une bataille. Éléazar aimait le combat. Il avait ça dans le sang. Zelfyne ne doutait pas un instant que son humain soit devenu soldat ou guerrier s'il n'était pas devenu Ar. Autant dire que cette blessure ne serait pas la dernière, même si la Laüd savait que cela ne dérangeait pas son Ar. Les blessures faisaient partie des risques du métier, après tout. Rares étaient les guerriers qui revenaient d'une bataille sans aucune égratignure.

* « Éléazar, se ménager ? Le seul moment où il tient réellement en place, c'est quand il dort. avoua Zelfyne, en retenant un soupir. Le reste du temps... A croire que l'énergie ne lui manque jamais. » *

C'était peu de le dire. La Laüd avait l'impression que le repos ne faisait pas partie du vocabulaire de son camarade. Au point que dès son réveil après plusieurs jours de fièvre, son Humain avait voulu se lever, arguant qu'il avait bien assez dormi et qu'il était en pleine forme. Bien sûr, ce n'était pas le cas et il avait fallu l'intervention de l'un des amis de l'Ar, ainsi que la présence de Zelfyne, pour que le jeune homme accepte de rester en convalescence comme cela était prévu à l'origine. Éléazar avait toujours quelque chose à faire, une idée à mettre en pratique ou quelqu'un à aller voir. Il avait fallu du temps à Zelfyne pour se faire à ce caractère. Et encore, Éléazar s'était assagit avec le temps. Au début... La Laüd avait même eu quelques doutes au sujet de cet Humain qui avait bien voulu d'elle. Mais aujourd'hui, la Laüd n'avait aucun regret. Son humain était tel qu'il était et cela lui convenait. Elle ne le changerait pour rien au monde.


Tout en écoutant l'Arlaüd, Éléazar voulu poser sa main gauche sur le pommeau de son arme. Arme qu'il n'avait pas, chose dont le jeune homme se rendit rapidement compte. Avec les récents événement, il avait semblé judicieux de lui retirer l'épée qu'il utilisait de la main gauche un moment, histoire que l'envie de l'utiliser ne puisse pas se présenter. Si cela dérangeait quelque peu l'Ar, il acceptait tout de même cette décision. Dans tous les cas, il était interdit de combat dans l'enceinte du Panlaüd tant que sa plaie n'avait pas suffisamment cicatrisé. Son autre épée ne lui servait qu'en extérieur, pour assurer sa protection ou celle d'autrui.

« Le temps fera son œuvre, il ne faut pas s'inquiéter. Nous avons tous eu des débuts difficiles, mais aujourd'hui, cela n'a plus réellement d'importance. Ils s'adapteront, ils en sont capables. Éléazar marqua une pause, puis reprit. Vous me voyez ravi pour cet apprenti. Il fera un Ar très compétent, j'en suis certain. » termina-t-il, visiblement sincère.

Comme le jeune homme s'en doutait, les débuts étaient difficiles pour certains. Il n'y avait plus qu'à espérer que cela s'arrange rapidement. Devenir Ar n'avait rien de simple, Éléazar était bien placé pour le savoir. Il n'y avait rien d'étonnant à ce que certains soient découragés, surtout si on ajoutait aussi le fait que vivre séparé des siens pouvait être éprouvant. Il ne fallait pas oublier que certaines recrues vivaient là leur première réelle séparation avec tout ce qu'ils avaient connu. Un tel changement, même si préparé, restait dur à encaisser. Si Éléazar ne regrettait en rien la situation actuelle, les premiers mois sans sa famille avaient sûrement été les plus complexes à appréhender. D'un autre côté, la suite s'était passé au mieux. Une fois que les nouvelles recrues se seraient attachées à leur Laüd, le jeune homme ne doutait pas une seconde que les choses iraient beaucoup mieux. Il fallait juste leur laisser un peu de temps, voilà tout.

« Pas le moins du monde. assura Éléazar. C'est toujours un plaisir de voir un confrère. Je discutais juste avec Zelfyne d'une visite que je comptais faire à Hantonael, rien de plus. Ma sœur me presse pour avoir de mes nouvelles, depuis la fin des hostilités. »

Sur le moment, Éléazar se demanda s'il était judicieux de parler de ce qu'il s'était passé à Ismelle. D'un autre côté, l'Ar comprenait l'inquiétude de son aînée. Avec sa convalescence, il avait été contraint de garder le lit un moment et n'avait pas eu le temps d'aller lui rendre visite. Les mots ne suffisaient pas à Ismelle dans ce type de situation. Elle voulait s'assurer par elle-même qu'il allait bien. Mieux valait lui parler de sa blessure et de ce qu'il s'était produit ensuite. Ismelle poserait des questions en ce sens dans tous les cas. Autant ne pas lui cacher la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ásmundr Krönos
L'Arlaüd Ténébreux

L'Arlaüd Ténébreux
avatar

 Argent Argent : 20
Force Force : 45
Agilité Agilité : 35
Lieu de résidence : Panlaüd
Métier / rôle / rang : Arlaüd
RPs en cours : - Les Rues Humides : Solveig

Fiche Laüd (Gardien uniquement)
Nom: Dementör
Sexe : Masculin
Description:

MessageSujet: Re: [TERMINE] Rencontre entre Gardiens. [ PV Ásmundr Krönos. ]   Mar 7 Aoû - 23:33



Eléazar Wilrem et Àsmundr Krönos


Rencontre entre Gardiens




Lorsque le nom d'Eléazar entrait dans une discussion, la première des choses qui nous venait à l'esprit était sa Laüd qui portait quelques caractéristiques handicapante propre à elle-même. Mais je devais reconnaître que je connaissais d'avantage l'home et son impulsivité connue. Peut-être avait-il reçu cette blessure au bras par un manque d'attention ou un empressement insouciant. Je n'avais, par conséquent, pas assisté à son attaque. Mais j'aurais plus tendance à mettre cela sur le dos du caractère de l'homme plutôt que le physique de sa créature. Jamais encore ce genre de chose n'avait posé problème aux Laüds et je n'étais pas du genre à avoir ce style de préjugé. Nous avions, nous autres Arlaüds, rarement eu besoin de parler de Zelfyne même si à sa naissance, son cas avait dû être sujet à discussion. Mais à l'époque, je n'étais pas encore à ce rang.

Après, je ne reprochais nullement à l'Ar sa détermination. Nous avions besoin d'Ar comme lui, prêt à tous les sacrifices, courageux et volontaires. J'étais plutôt comme lui même. Mais plus expérimenté et peut-être mieux organisé, ce qui me permettait d'éviter un maximum de dommage durant les combats. Un jour, Eléazar gagnera autant en sagesse qu'en prudence. Et ce jour là sera la fin des malheureuses conséquences de notre caste comme celles qu'il venait d'avoir à la dernière bataille. Et il pourra également éviter à sa Laüd d'en subir également les dommages. Car beaucoup avaient tendance à oublier que malgré leur force et leur taille, ces créatures n'étaient pas immortelles, ni insensibles. Kartendark les convoitait toujours et nul savait de quoi l'empereur était capable pour les récupérer. Zelfyne n'avait pas tellement de chance de devoir s'inquiéter autant pour son Ar. De ce côté là, Dementör était mieux lotit. En plus de savoir parfaitement maîtriser ses émotions, je ne lui donnais pas tellement d'inquiétude finalement. Il savait très bien à quoi s'attendre avec moi.

*Vous vous inquiétez aussi beaucoup pour rien* répondit le Laüd bleu en se lissant les plumes, *les humains savent ce qu'ils font tout de même.*

Oui, les débuts n'étaient pas facile pour bon nombre de nouveaux venus ici. Mais s'ils étaient là, c'était bien parce qu'ils l'avaient voulu. On les avait choisi, certes, mais jamais on ne forçait quiconque à devenir Ar s'il n'en avait pas envie. Cela dit, ce n'était encore jamais arrivé qu'un enfant refuse l'offre. Pensez-vous. Les enfants n'avaient que ça en tête. C'était un rêve qui leur paraissait rapidement inaccessible. Plus encore que d'être prince ou roi, ils rêvaient de voler au dessus des nuages, de s'entraîner à être guerrier et à se lier à une créature de légende. Comment leur en vouloir ? Pourquoi refuseraient-ils ? Grâce à ces rêves, certains passaient bien mieux le cap de vivre ici. Et moi, faisais partie de cette catégorie qui, en dépit de tout l'amour que j'avais pour ma famille, n'avait jamais vraiment eu trop de mal à m’accommoder à ma nouvelle vie. Mais plus encore qu'un rêve, je m'étais toujours donné une mission. Depuis que mon père avait perdu la vue, j'ai su ce que je voulais devenir pour éviter que d'autres subissent ce genre de drame, voire pire. Quand on avait un but dans la vie, l'acceptation des choses devenaient plus facile. C'était déjà arrivé que nous recrutions des orphelins. Des malheureux qui n'avaient rien à perdre et qui étaient plus que ravi d'avoir une nouvelle vie devant eux.

- Soit, fis-je à l'Ar, j'ose espérer que vous ne ferez guère d'esbroufe durant ce voyage. Je vous suggère même de vous faire escorter pour plus de sûreté.



codage par LaxBilly


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Éléazar Wilrem

avatar

 Argent Argent : 70
Force Force : 20
Agilité Agilité : 20
Lieu de résidence : Panlaüd
Métier / rôle / rang : Gardien ( Forgeron à ses heures perdues. )

Fiche Laüd (Gardien uniquement)
Nom: Zelfyne
Sexe : Femelle
Description:

MessageSujet: Re: [TERMINE] Rencontre entre Gardiens. [ PV Ásmundr Krönos. ]   Mer 8 Aoû - 22:20

Zelfyne retint de justesse un grondement qui marquait à la fois sa surprise et son mécontentement. Étais-ce un mal de s'inquiéter pour la seule personne qui l'avait remarquée, alors qu'elle pensait qu'on la choisirait par dépit ? C'était possible après tout. La Laüd s'était toujours dit qu'elle serait choisie la dernière, par une personne qui n'aurait pas eu la chance d'avoir un camarade avec ses deux ailes valides. Certes, elle avait été choisie en dernière, mais Éléazar n'avait pas posé sur elle un regard interrogateur, ni dégoûté. Il s'était contenté de la choisir sans se poser de questions en l'acceptant telle qu'elle était. Il ne s'était pas moqué d'elle et ne l'avait pas repoussée. Que ferait-elle s'il mourrait, que cela soit à cause de son inconscience ou de celle d'une personne qui avait oublié certains rudiments de la médecine ? Peut-être que Zelfyne s'inquiétait plus que de raison. Et alors ? C'était là son problème. Elle le réglerait avec Éléazar si cela était nécessaire. Pour le moment, ses craintes s'étaient confirmées et tant que son Ar ne serait pas totalement remit, la Laüd se permettait d'être plus prudente à son égard qu'elle ne l'était déjà.

* « Pour le moment, je préfère m'assurer qu'il se rétablisse convenablement. répondit la Laüd, tout en étirant son aile droite, avant de la replier après quelques instants. Une fois que cela sera fait, mon inquiétude diminuera peut-être. » *

Éléazar, se faire escorter ? Le jeune homme devait avouer que ce n'était pas dans ses plans. Il n'aimait pas dépendre ou abuser du temps de ses confrères, surtout pour une balade de ce type. De plus, l'Ar se voyait mal abuser du temps de son confrère ou sa consœur, alors que la rencontre avec sa sœur pouvait prendre un certain temps. Qu'allait faire l'autre Ar en attendant son retour ? A quoi bon se faire escorter à l'aller si c'était pour être seul sur le chemin du retour ? De plus, Éléazar avait déjà fait le trajet entre le Panlaüd et Hantonael des centaines de fois, et ce n'était pas un avant bras blessé qui l'empêcherait de partir et d'arriver en un seul morceau.

« Merci pour le conseil mais... Zelfyne et moi pouvons parfaitement faire le voyage seuls. assura le jeune homme, sur un ton tranquille. Tout ira pour le mieux. A quoi bon abuser du temps de quelqu'un d'autre alors qu'il ne s'agit-là que d'une visite à un membre de ma famille ? »

Si retrouver Ismelle était très important aux yeux d'Éléazar, il savait que les autres Gardiens avaient bien mieux à faire que de l'accompagner. De plus, le jeune homme se savait en pleine forme. Une balade en compagnie de Zelfyne lui ferait le plus grand bien. Bien sûr, son bras lui était toujours douloureux. Mais s'il s'arrêtait à la moindre petite blessure, il ne risquait plus de faire grand chose de ses journées. S'il faisait attention, il n'y avait pas de raisons pour que les choses se passent mal. Bien sûr, l'attitude d'Éléazar pouvait passer pour de l'inconscience ou de la témérité. Mais le jeune homme préférait faire les choses par lui-même quand celui lui était possible. Par moment, il pouvait faire preuve d'inconscience, tout le monde ne réfléchissait pas à chaque fois avant d'agir après tout. Mais de l'assistance ne semblait pas nécessaire au jeune homme pour ce voyage. Son bras droit restait valide et Zelfyne ne prenait que rarement de risques en volant, à cause de son état.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ásmundr Krönos
L'Arlaüd Ténébreux

L'Arlaüd Ténébreux
avatar

 Argent Argent : 20
Force Force : 45
Agilité Agilité : 35
Lieu de résidence : Panlaüd
Métier / rôle / rang : Arlaüd
RPs en cours : - Les Rues Humides : Solveig

Fiche Laüd (Gardien uniquement)
Nom: Dementör
Sexe : Masculin
Description:

MessageSujet: Re: [TERMINE] Rencontre entre Gardiens. [ PV Ásmundr Krönos. ]   Jeu 9 Aoû - 23:19



Eléazar Wilrem et Àsmundr Krönos


Rencontre entre Gardiens



Même si la femelle Laüd avait su préserver sa frustration, Dementör avait bien senti ce changement émotionnel dans l'atmosphère de sa part. Et cela ne lui fit ni chaud ni froid, ce qu'il démontra par un détournement de regard. Il n'avait pas honte de son avis. Ca ne servait à rien de trop couver les humains. Cela ne voulait pas dire qu'il ne s'inquiétait jamais pour moi. Mais au moins, il n'en faisait pas tout un foin comme Zelfyne. Après, elle pouvait bien faire ce qu'elle voulait, ça n'avait pas l'air de trop dérangé son Ar. D'un autre côté, elle ne pourrait sans doute pas faire grand chose si l'homme venait à vouloir faire ce que bon lui semblait. Il ne fallait pas oublier que les humains savaient parfois être plus têtus que les Laüds. Dementör ne répondit rien aux paroles de la femelle qui avait l'air sûre d'elle. Il se contenta d'enrouler sa longue queue autour de ses pattes avant de reporter son attention sur les deux humains bien qu'il ne comprenais pas leur conversation.

Je pouvais comprendre que mon idée n'était pas pour plaire. Si on me l'avait proposé à moi, j'aurais tout aussi bien refuser. Nous étions fiers de notre indépendance mais je devais reconnaître que contrairement à Eléazar, j'aurais eu la sagesse de ne pas quitter le Panlaüd et donc d'avoir besoin d'une quelconque escorte. Cela dit, je pouvais comprendre que l'Ar n'avait pas envie non plus d'aller déranger les autres pour ça. Ce dont il me fit rapidement part. Je jetais un oeil à Dementör avant de me tourner à nouveau vers l'homme.

- Parce que nous sommes tous soudés, répondis-je, et que si quelqu'un est dans le besoin, il est normal de le soutenir, d'apporter son aide et d'être capable de prendre du temps à ses côtés. Bien évidemment, ceci n'est qu'une suggestion. Si vous pensez que cela n'est pas nécessaire, je ne forcerais personne. J'ai bien conscience que vous connaissez la route par coeur et que vous avez l'habitude de la faire. Mais prenez bien en compte que vous n'êtes pas au mieux de votre forme et qu'en cas de danger, vous risquez d'être désavantagé.



codage par LaxBilly




_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Éléazar Wilrem

avatar

 Argent Argent : 70
Force Force : 20
Agilité Agilité : 20
Lieu de résidence : Panlaüd
Métier / rôle / rang : Gardien ( Forgeron à ses heures perdues. )

Fiche Laüd (Gardien uniquement)
Nom: Zelfyne
Sexe : Femelle
Description:

MessageSujet: Re: [TERMINE] Rencontre entre Gardiens. [ PV Ásmundr Krönos. ]   Ven 10 Aoû - 22:18

Comme tout bon Ar qui se respecte, Éléazar avait apprit et assimilé les concepts énoncés par Ásmundr. Tous les Gardiens savaient qu'ils pouvaient compter les uns sur les autres. Si quelqu'un avait besoin d'aide, sa porte leur était grande ouverte. Et Éléazar savait très bien qu'il en était de même pour lui. Il savait où aller en cas de besoin. Mais le jeune homme savait aussi qu'il pouvait se débrouiller seul dans ce cas. Il attendrait peut-être un peu plus longtemps pour partir, le temps de prendre conseil auprès d'un Ar ou d'un Arlaüd plus expérimenté que lui pour ce qui était de la médecine, mais l'idée de faire le voyage de son côté était déjà bien ancrée dans son esprit. Si on lui conseillait de rester encore quelques jours au Panlaüd, soit, Éléazar s'en accommoderait. De mauvaise grâce, mais il l'accepterait. Ismelle l'attendrait juste un peu plus longtemps, voilà tout. Cette idée déplaisait quelque peu à l'Ar, mais il savait que sa sœur comprendrait, même si tout lui expliquer par lettre risquait de lui causer de nombreuses inquiétudes.

« … Bien. finit par dire le jeune homme, visiblement pensif. Je vais demander à certains de nos camarades leur avis sur la question. Leurs compétences en médecine sont plus précises que les miennes et ils sauront me renseigner comme il se doit. Je me rangerai à leurs avis et attendrait le temps qu'il faudra avant de partir. »

Éléazar se tourna vers Zelfyne, lui adressant quelques mots en Langue des Anciens. La Laüd se redressa alors, et en profita pour s'ébrouer, remettant ainsi de l'ordre dans ses plumes. Une fois cela fait, la créature plaqua convenablement ses ailes contre son corps, acte qui lui prit quelques instants, gênée comme elle l'était à chaque fois par son aile trop longue. Avant de rejoindre son camarade humain, la Laüd adressa un petit mouvement de tête à l'intention de Dementör, le saluant. Mouvement qu'elle répéta en passant non loin d'Ásmundr. Ensuite, Zelfyne rejoignit son Ar, qui avait entretemps rejoint l'entrée du Jardin. Cependant, elle quitta le Jardin quelques instants avant son camarade humain. Ce dernier se retourna une dernière fois, un sourire aux lèvres.

« Encore merci pour vos conseils, Ásmundr ! Je vous souhaite une très bonne journée à vous et Dementör ! Que les vents vous soient favorables ! »

La fin de sa phrase à peine prononcée, Éléazar quitta les lieux au pas de course, rejoignant Zelfyne qui avait déjà commencé à avancer de son côté. En voyant son Ar se diriger vers elle, la Laüd s'arrêta, lui laissant le temps de la rejoindre. Ensuite, le duo se remit en marche. Éléazar avait dans l'idée de demander de l'aide à Alyanne, une jeune femme qu'il avait rencontré quelques jours après son arrivée au Panlaüd. Avec les années, les deux jeunes gens étaient devenus de très bons amis. S'il y avait bien une personne qui lui dirait la vérité sans détour au sujet de sa santé et qui pourrait l'aider à la faire accepter à Ismelle sans problème, c'était bien elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ásmundr Krönos
L'Arlaüd Ténébreux

L'Arlaüd Ténébreux
avatar

 Argent Argent : 20
Force Force : 45
Agilité Agilité : 35
Lieu de résidence : Panlaüd
Métier / rôle / rang : Arlaüd
RPs en cours : - Les Rues Humides : Solveig

Fiche Laüd (Gardien uniquement)
Nom: Dementör
Sexe : Masculin
Description:

MessageSujet: Re: [TERMINE] Rencontre entre Gardiens. [ PV Ásmundr Krönos. ]   Dim 12 Aoû - 16:18



Eléazar Wilrem et Àsmundr Krönos


Rencontre entre Gardiens




Il semblerait que Eléazar ait décidé de prendre en compte mes paroles. Pendant un moment, il se perdit dans ses réflexions. Je l'observais en silence tandis que Dementör bu un coup à la cascade, laissant l'eau de la chute glisser dans son bec avant de redresser la tête pour l'avaler. Finalement, l'Ar jugea bon d'aller demander conseils à d'autres. J'hochais la tête. Sage décision. Il était important de ne jamais se surestimer, surtout après tant de jours passer en convalescence. On ne passait, certes, pas pour un vaillant, mais on ne passait pas non plus pour un imbécile au moins.

- Au plaisir Eléazar,
fis-je lorsque ce dernier me salua avant de quitter les lieux avec sa Laüd.

Moi également, après avoir saluer l'Ar et la Laüd, j'adressais de rapides paroles à Dementör. Il n'était pas mécontent de pouvoir enfin partir à la chasse et avait hâte de remplir son estomac. Ca lui était également un bon divertissement quand il n'avait rien à faire alors que moi je prévoyais mes prochains temps à l'étude du livre qu'Ermaëlle m'avait confié. Nous quittions donc le Jardin Intérieur avant de longer les couloirs jusqu'à la sortie du temple la plus proche. La moindre ouverture suffisait quand bien même elle donnait sur un gouffre immense. Car il me suffisait alors de grimper sur le dos du Laüd avant que celui-ci ne décolle et pourfend le vide jusqu'aux forêts qui recouvraient les Monts Kesh.

codage par LaxBilly




_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [TERMINE] Rencontre entre Gardiens. [ PV Ásmundr Krönos. ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[TERMINE] Rencontre entre Gardiens. [ PV Ásmundr Krönos. ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TERMINE] Entre les vagues et le ciel, tu ne seras jamais plus belle
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» Atelier de travail entre entrepreneurs dominicains et haïtiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Gardiens d'Hetenlaüd ::  ::  :: Le Jardin Intérieur-
Sauter vers: